Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Ancienne église des Minimes, aujourd'hui chapelle Notre-Dame de l'Immaculée Conception, rue Malherbe, Nantes.
Ancienne église des Minimes, aujourd'hui chapelle Notre-Dame de l'Immaculée Conception, rue Malherbe, Nantes.
Chapelle de l’Immaculée Conception de Nantes.
Chapelle de l’Immaculée Conception de Nantes.
Médaille frappée à l'occasion de la restauration de la chapelle de l'Immaculée Conception en 1849, soit 400 ans après sa construction.
Médaille frappée à l'occasion de la restauration de la chapelle de l'Immaculée Conception en 1849, soit 400 ans après sa construction.
Logo de la Chapelle de l’Immaculée de Nantes.
Logo de la Chapelle de l’Immaculée de Nantes.
Vitrail des Cordeliers de Nantes : François II, duc de Bretagne, en prière. Domaine public.
Vitrail des Cordeliers de Nantes : François II, duc de Bretagne, en prière. Domaine public.
Localisation de la chapelle de l'Immaculée entre le château des ducs de Bretagne et le Jardin des Plantes.
Localisation de la chapelle de l'Immaculée entre le château des ducs de Bretagne et le Jardin des Plantes.
- Agenda -
Nantes : messe le jeudi 9 janvier 2014 pour le 500e anniversaire de la mort d'Anne de Bretagne
La messe en mémoire d'Anne de Bretagne sera célébrée, le jour même de l'anniversaire de son décès, par le père Leray, vicaire épiscopal, chancelier du diocèse de Nantes à 18 h
Maryvonne Cadiou pour ABP le 25/12/13 15:11

La messe en mémoire d'Anne de Bretagne sera célébrée, le jour même de l'anniversaire de son décès, à 18 h par le père Leray, vicaire épiscopal, chancelier du diocèse de Nantes en la Chapelle Notre-Dame-de-l'Immaculée-Conception à l'est du château des ducs de Bretagne.

Cette chapelle a été construite par la volonté de François d'Étampes devenu - en 1458 - le duc François II de Bretagne, et père d'Anne de Bretagne dont la mère était Marguerite de Foix (morte en 1486). Il la fit bâtir dès 1469 en hommage à Marguerite de Bretagne (1443-1469), sa première épouse. Elle a été récemment restaurée.

La chapelle de l'Immaculée Conception de Nantes

(voir le site) d'infobretagne ou (voir le site) du diocèse de Nantes pour en savoir plus sur l'histoire de la chapelle.

Lorsque l'on remonte la rue Henri IV le long du Cours Saint-Pierre à Nantes, on peut apercevoir un petit panneau qui indique sur la droite à l'entrée de la rue Malherbe : Chapelle de l'Immaculée.

La petite chapelle nichée au fond d'une ancienne ruelle pavée du Faubourg de Richebourg nous révèle, qui plus est, un morceau de l'histoire de Nantes et de la Bretagne intimement liée. (Extrait du site du diocèse).

(voir le site) de 20minutes pour son histoire, les bombardements, les fouilles archéologiques.

La chapelle est ouverte à la visite chaque mercredi de 14 h à 18 h de novembre à fin mars. Messe célébrée chaque lundi à 11 h.

Elle est, depuis sa restauration, un lieu d'animation culturelle du diocèse. On y donne des conférences... et des expositions organisées par le musée des Beaux-Arts voisin : (voir le site)

Visite virtuelle

La chapelle a été entièrement restaurée entre 2009 et 2011. ( voir l'article ) pour son histoire et visite du chantier de restauration :

(voir le site) pour l'histoire de sa restauration. Avec un diaporama de 69 photos.

(voir le site) du diaporama.

Document PDF dpci_10022011.pdf Restauration de la chapelle de l’Immaculée de Nantes. Dossier de presse.. Source : Diocèse de Nantes
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1041 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 9 commentaires
Yann-Bêr Le Mercredi 25 décembre 2013 22:31
Pourquoi cette messe n'est-elle pas célébrée dans la cathédrale de Nantes ?
Ca ne ferait pas bien dans la Pédélie, elle en aurait trop honte ?
(0) 

Maryvonne Cadiou Le Mercredi 25 décembre 2013 23:00
@ Yann-Bêr.
Bonne remarque, en effet. La réponse est peut-être ici ABP22057
Mai 2011 : l'évêque de Nantes délibérément pas invité en 35 pour créer un fonds d'aide pour les jeunes de Bretagne...
Une autre raison ? La cathédrale aurait-elle paru trop vide ?
Le comité Anna Breizh 2014, qui lit ABP, nous répondra peut-être. Au besoin, je les vois demain au château ddd Bretagne.
(0) 

Gwenn Pelliet Le Vendredi 27 décembre 2013 19:55
Pourquoi pas de messe à la Cathédrale de Kemper, située sur le circuit du Tro Breizh d'Anne de Bretagne ?
(0) 

gwenola hemery Le Jeudi 2 janvier 2014 18:10
Parce que Anne de bretagne est d'abord nantaise , que ses parents sont enterrés dans la cathedrale de nantes et que son coeur y est aussi à Nantes
(0) 

SPERED DIEUB Le Jeudi 2 janvier 2014 23:12
Voici un lien historique à ce sujet
(0) 

daniel caradec Le Vendredi 3 janvier 2014 19:59
Cette messe aurait sa place à la cathédrale, en effet!!!
(0) 

Daniel Caradec Le Jeudi 9 janvier 2014 22:40
Quelle tristesse cette messe! Tout drapeau breton proscrit, aucun chant ou prière en breton, langue bannie pour l'occasion, petite église, office tristounet, peu de personnes, quasiment aucun jeune, continuez comme ça et vous tuerez toute foi en Bretagne. Bravo la cure!
Je n'ai pas pu assister à cette désolation plus d'un quart d'heure et ne suis pas près de cautionner de tels offices par ma présence, certes contournables, Dieu merci!!! Kenavo et bon sommeil la cure…
Bevet Breizh
(0) 

Maryvonne Cadiou Le Jeudi 9 janvier 2014 23:05
1 ) @ Daniel Caradec du 3 janvier.
À la cathédrale est prévu un grand service le 5 avril autour des funérailles...
2 ) @ Daniel Caradec de ce jour.
Merci d'être venu. Nous étions près de 120 et près des trois-quarts ont communié...
Vous n'êtes pas resté plus d'un quart d'heure ? Alors comment pouvez-vous... ?
À mon avis, s'il y avait tristesse, la plus grande était de ne pas profiter de la vue sur les vitraux du choeur (photo ci-dessus) encore en restauration, masqués comme les échafaudages par des toiles blanches. Attendez mon reportage pour le reste. Merci.
(0) 

Michel Prigent Le Dimanche 12 janvier 2014 07:23
Mr Caradec, puisque par 2 fois je vous ai lu exprimer sur ABP votre déception concernant le déroulement de cet évènement religieux, je me demandai si vous ne seriez pas une composante de ce couple présent à cette modeste célébration "qui aurait du avoir lieu à la cathédrale", dont le portable à sonné par 2 fois, qui parlait à une dame de: "Ti keltiek", de "tarte tatin" (recette de cuisine) et qui s'éclipsa effectivement au bout d'un quart d'heure.
Me trompe-je ?
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons