Nantes deviendrait un lander comme Brême ou Hambourg
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 18/11/03 18:02 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Au cours d'un Colloque a Mâcon le mois dernier, le geographe Jean Renard (Université de Nantes) propose de faire de Nantes et de la Loire Atlantique une region a part entiere sur le modèle des landers allemands de Breme et de Hambourg. Nantes deviendrait alors la capitale d'un grand ouest composé et entouré de la Bretagne, du Poitou-charente et des Pays de la Loire (sans la Loire-Atlantique). On notera que Jean Renard est un ancien de la DATAR.

Pierre-Yves Le Rhun, du CUAB, qui etait aussi au Colloque de Macôn, a repondu a ce projet (voir le texte complet de sa contribution sur le site du cuab (voir le site) ):

"Une telle proposition appelle les remarques suivantes:

1°) Elle est élaborée à partir de faits économiques et démographiques sélectionnés pour servir la thèse, sans tenir compte des avantages de la réunification (une région Bretagne de 4 millions d'habitants, le poids économique de la 4e région française, la forte image internationale, etc).

2°) Elle ignore complètement les souhaits des populations concernées par la destinée de leurs territoires et ce qui révèle sa nature technocratique.

3°) L'objectivité dont se réclame l'auteur ne résiste pas à l'examen. Un seul exemple: les

sondages favorables à la réunification deviennent "des consultations non officielles" dont ni la question, ni les résultats ne sont communiqués et seul est pris en compte le sondage SOFRES de décembre 2002 commandé par la présidence du Conseil Général de Loire Atlantique, alors que tous les sondages sont réalisés par les mêmes instituts et selon les mêmes méthodes.

L'objectif de la manipulation est de persuader le lecteur (non averti du fait que le sondage SOFRES ne porte pas sur la même question que les précédents sondages), que la cause de la réunification est minoritaire en Loire Atlantique."

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.