Morvan lebesque
Présentation de livre de COOP BREIZH

Publié le 28/07/07 0:34 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Morvan lebesque
Le masque et la plume d'un intellectuel en quête de Bretagne
Autheur: ERWAN CHARTIER

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Morvan Lebesque (1911-1970) a marqué définitivement l'histoire intellectuelle bretonne après la parution de son dernier et plus célèbre ouvrage "Comment peut-on être breton,". Livre inclassable, à la fois récit personnel, essai culturel et programme politique, dans lequel tant de lecteurs se sont reconnus, ou trouvés, sans parler du "mouvement breton" qui jusqu'à aujourd'hui y a puisé sa "caution morale". C'est oublier qu'il fut aussi la plume la plus réputée du Cnard Enchaîné, amis de Camus, homme de théâtre et de journalisme très actif à Paris dans les années 50 et 60. C'est en historien et journaliste du'Erwan Chartier a repris le cours de cette existence bien remplie, sans rien omettre des engagements et des errements nationalistes de Lebesque avant et pendant le Seconde Guerre Mondiale. En tentant de comprendre la personnalité complexe d'un pauvre garçon nantais au destin flamboyant.

• 240 pages
• Broché
• 15,5x22 mm
• Parution : Mai 2007
édité chez : COOP BREIZH


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1445 lectures.
logo
Culture et musique bretonnes : le plus vaste catalogue de références livres, CD, DVD, vidéos sur la Bretagne, les pays celtiques et au-delà. Musique de Bretagne et d’ailleurs avec le label Avel-Ouest. Littérature, histoire, contes et légendes, beaux-livres, langue bretonne (brezhoneg)… et un label jeunesse : Beluga (anagramme de Bugale, "enfants" en breton). La maison d'édition COOP BREIZH est basée à Spézet. Librairie à Lorient et Paris.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.