Défenseur du site historique de Saint-Aubin du Cormier, je ne peux mettre notre travail de près de 10 ans (MAB + Koad Sav Pell) au service d'un seul parti breton, mais bien au service de la Bretagne tout entière... Ainsi, je ne suis encarté nulle part et reste libre de parole ! J'étais sur la liste «Nous te ferons Bretagne!» que je salue pour son score honorable, étant une liste en rupture avec les partis nationaux français ! J'en suis fier et prêt à repartir... mais comme mon premier parti reste celui de la Bretagne, au second tour dans cette surprenante triangulaire, je vais voter pour les derniers Bretons en lice !

En effet je n'oublie pas qu'en 2000 et 2001, l'UDB était à nos côtés, (Nous = le collectif «Mémoire et Dignité» = riverains + agriculteurs + artistes + militants bretons), pour dire «NON» au site d'enfouissement d'ordures ménagères sur le champ de bataille de Saint-Aubin du Cormier, et que Le Drian et ses amis du PS «breton», dans l'opposition du président de Rohan, étaient totalement absents de notre lutte ! (Même pas un courrier de soutien ! Il est vrai que le vice-président du Sitcom profanateur de Fougères était PS !)

Dimanche je vais donc encore voter pour la Bretagne, et cette fois pour la liste EE-UDB ! Et pour moi, les militants bretons abstentionnistes vont faire une erreur de calcul politique... Cependant, mon choix personnel n'implique nullement celui de nos adhérents de MAB ou de nos associés de Koad Sav Pell, qui restent libres de leur choix. Chans vat evit Breizh !

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1336 lectures.
mailbox imprimer

En 2000-2001, notre collectif de défense s'est opposé avec succès au projet profanateur de site départemental d'enfouissement d'ordures ménagères sur la partie nord / nord-est du champ de l'importante bataille européenne et franco-bretonne de 1488, qui entraîna la perte d'indépendance de la Bretagne. Là reposent environ 8.000 hommes de dix nationalités différentes, Anglais, Germains, Français, Flamands, Suisses, Espagnols, Basques, Napolitains, Gascons et de nombreux Bretons…. Cette affaire a mis en lumière méconnaissance et irrespect pour l'Histoire Bretonne, qui n'est toujours pas enseignée dans les écoles des cinq départements de Bretagne.
Aujourd'hui, en pleine construction européenne, et avant que ne repoussent les ronces de l'oubli sur notre histoire plus que millénaire, nous voudri

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.