Mobilisation contre l'autisme du gouvernement face à la demande de réunification de la Bretagne

-- Politique --

Dépêche de Christian Rogel

Publié le 13/11/14 21:35 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

« Bretagne réunie » lance, ce samedi 15 novembre, à 10 heures, le deuxième temps de sa campagne, pour peser sur les députés qui vont bientôt débattre, à nouveau, de la pseudo-réforme territoriale. Ceux qui se sentent concernés par la réunification de la Bretagne sont invités à se rassembler devant le local de permanence de leur député local, partout en Bretagne. Il y a 37 députés élus par les Bretons à l'Assemblée nationale.

500 personnes s'étaient rassemblées devant la permanence du député de Morlaix, Gwenegan Bui, samedi dernier, parce qu'il est le suppléant de Marilyse Lebranchu, qui a voté, sans défaillir des voeux pour la réunification et qui assure maintenant avoir changé d'avis.

Pour l'information complète des lecteurs de l'Agence Bretagne Presse, on doit signaler qu'une autre manifestation, celle-là « ouestienne », et, non pas bretonne, »se sera déroulée le 14 devant la Préfecture de Nantes. Elle est convoquée par différentes organisations des Pays-de-la-Loire, agissant dans les milieux économiques (chambres consulaires, organismes patronaux, transports, BTP). Cependant, trois organismes de la Bretagne 4, la Chambre de commerce et d'industrie de de Bretagne, le Medef Bretagne et la Fédération nationale des transporteurs, section Bretagne) se sont joints à l'appel. On notre l'absence de l'OTRE Bretagne qui regroupe la majorité des petits transporteurs bretons.

L'organisateur est « Coordination pour la relance économique et l'emploi dans l'Ouest » (CREE) et le thème de la manifestation est : « Oui à l'emploi, oui à l'activité dans le Grand Ouest et oui aux investissements d'avenir ».

Il est intéressant de noter que cette manifestation, dont on ignore si elle rassemblera beaucoup de monde, aura lieu peu avant les deux rassemblements de « Bretagne réunie » dans Nantes, l'un 90 rue Paul Bellamy (permanence parlementaire de François de Rugy, EELV) et 11 quai de Turenne, (permanence de Marie-Françoise Clergeau, socialiste, Vice-présidente PdL), à partir de 10 heures, sur le mot d'ordre : « La Réunification, c'est maintenant : en novembre, les citoyens s'invitent chez leur député ».

Additif : Les organisateurs de la manifestation CREE Ouest du 14 ont annoncé que 3000 personnes sont venues, dont de nombreux ouvriers du bâtiment qui ont déposé leurs casques de chantier devant la préfecture de Nantes

Christian Rogel

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1392 lectures.
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.
Vos 11 commentaires
Jean-Claude MAINI
Mercredi 26 janvier 2022
2 manifs de 3 pélerins? Vous n'avez pas peur d'être trop efficaces ?
(0) 
Maryvonne Cadiou
Mercredi 26 janvier 2022
Il y a beaucoup de sollicitations ce samedi 15 novembre. Dommage, ce sera moins efficace.
En tout cas moi je serai au château où il y aura un autre rassemblement avec possible reportage !
Le matin un colloque sur Bretagne, régions européennes et démocratie participative en 2 h 30... (voir ABP 35592)
(0) 
Tramber ha Du
Mercredi 26 janvier 2022
Là , avec le nouveau découpage régional on va en prendre pour 50 ans d'amputation de la Bretagne. La semaine prochaine les députés vont voter cela. Alors on peut pleurnicher, qu'il n'y aura pas assez de monde devant les permanences, on peut se plaindre de 1000 choses (et il y a de quoi quand on regarde lucidement l'État de notre peuple), on peut aller à des colloques entre amis, on peut aussi aller pique-niquer, à la plage, aux champignons... Et puis continuer éternellement à pleurnicher surl'ABP.
Mais on peut aussi se bouger son C et son cerveau pour aller signifier au député de sa circonscription que s'il vote pour cette loi à venir, IL SIGNE SON SUICIDE ÉLECTORAL, et qu'aux prochaines élections le peuple breton aura de la mémoire et votera systématiquement contre lui = pour son adversaire quel qu'il soit... 2,3, 4 % de voix qui se déplacent dans ce sens et c'est la fin de quasiment tous les députés en place en Bretagne aujourd'hui. À vous de voir si demain samedi à 10H vous voulez continuer à pleurer ou si vous choisissez d'agir.
(0) 
Le Guérandais
Mercredi 26 janvier 2022
Il faut se mobiliser demain et que nos élus comprennent que s'ils ne votent pas pour la réunification, leur avenir politique est compromis en Bretagne. C'est le seul message que les politiques comprennent.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
Exactement .Notre bulletin de vote est la seule arme pacifique qu'il nous reste . Virons ces minables .
- Ne votons pas pour les candidats malhonnetes envers la Bretagne .
- Ne votons pas pour un Candidat qui a fait l'ENA .
Peuple Breton as tu des .......pour le faire .On t'a vole ton honneur .. un sursaut Nom de Dieu . Il y a des gens en Bretagne qui peuvent prendre laa releve .
(0) 
reun koupa
Mercredi 26 janvier 2022
absente au RDV comme prévu, rien à attendre d'Annick le Loch qui renie ainsi sa promesse de juin 2012 lors de sa campagne aux legislatives, elle pense comme LE Branchu et consorts,on s'en souviendra!
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
LA LACHETE personifiee : ON NE VIENT PAS , ON NE REPOND PAS (on se cache , pour etre bien vue ).On ne veut pas affronter.
Pauvre femme .C'est pas comme cela , que j'ai ete eleve et que j'ai vecu .
En fait ( pour une fois ) HOLLANDE aurait fait preuve d'intelligence , en nommant comme 1er Ministre - un francais tout neuf ( naturalise) qui donc n'a pas d'attaches territoriales.. il est francais au milieu du peuple francais de Dunkerque a....... ou vous voulez ( je pensais a Tamanrasset) .
Pas d'Etat d'ame son territoire la Republique Une et Indivisible .Point final . Je ne pense pas que Mr VALLS soit tres intelligent . Il est tetu et borne... et plus vous ferez de manifestations , plus il maintiendra .
REUN KOUPA . Les francais ont la memoire courte ( a dit quelqu'un ) pour cela il avait raison .Je ne parierai pas sur les elections des personnes mentionnees .
DE GAULLE que je n'aimais pas beaucoup ( Algerie ) avait raison sur un point : les francais ( et helas les Bretons ) sont des veaux.Merci mon General.
(0) 
Péri Loussouarn
Mercredi 26 janvier 2022
Question purement pratique : serait-il possible - en prévision des futurs votes à venir - d'établir un tableau récapitulatif des idées et engagements pris par nos chers élus de Bretagne ?
(un tableau facilement transmissible via le net à chacun de nos amis internautes.)
(0) 
Yann LeBleiz
Mercredi 26 janvier 2022
OUI, je doute de l'efficacité de ces petites manifs à répétition!
De plus, la contre manif pro-Grand-Ouest avec les organisations patronales ne m'étonne pas!
En République, les organisations patronales comme ouvrières ne représentent en rien les gens qu'ils sont sensé défendre. Leur prise de position suivent souvent mécaniquement les v½ux des politiques!
C'est exactement comme avec les élus, qui vivent leur vie hors de la volonté du peuple!
Ne faudrait-il pas ½uvrer pour augmenter le nombre de manifestant à Nantes? Rendre l'événement plus festif, plus communiquant, et prendre le temps d'aller vers les citoyens et non seulement les milieux militants!
Et pourquoi pas organiser cette fameuse marche sur Bruxelles!
Imaginons, l'organisation de cette marche tous les 2 ans, en inversion de la Redadeg (pour ne pas diluer les bonnes volontés)!
Avec l'objectif de battre à chaque fois le nombre de participant!
Cela pourrait se faire sous forme d'une course relais, et pourquoi pas avec plusieurs équipes! L'équipe gagnante faisant un don à l'organisation!
Elle partirait de Nantes, puis les manifestants se rendrait en bus pour faire masse à Bruxelles!
On pourrait même imaginer une participation financière pour supporter l'organisation (avec don du surplus à un fond pour les créateurs d'entrepris, pour construire le vivre et décider en Bretagne).
(0) 
PHILOU
Mercredi 26 janvier 2022
commençons par ne pas donner la parole aux partisans. Je vois sur le site un communiqué annonce la venu du député Poisson. Ce monsieur est clairement un jacobin pur souche qui est contre ce qu'il considère comme le démantèlement de l'état. J'ai écrit un com sur cet article qui, bien évidemment n'a pas été mis en ligne.
Pour le reste, je crois qu'il faut envisager maintenant très sérieusement des actions de blocage car c'est la seule chose qu'entends ce gouvernement. Les agriculteurs ont ainsi obtenu gain de cause, tout comme les routiers.
Nous sommes apparemment trop respectueux de la démocratie.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
Il est bien VALLS .il decide aussi ce qui est majorite , ce qui est minorite ????Il devrait quitter Matignon et ecrire un Manuel des nouvelles mathematiques , sous le 5eme Republique .
Il accuse SARKO ( qui lui essaie de racler des voix en remettant en cause le Mariage pour Tous ??????? oublies SARKO ,oublies il y a des choses plus urgentes et si tu es elu President - ce que je ne souhaite pas - tu vas passer 5 ans a detricoter ce que HOllande a fait ????-comme il n'a rien fait , cela ira vite )
Mais d'apres Mr VALLS vous n'etes pas un homme d'Etat Mr SARKO ,car vous etes a l'ecoute des minorites . Lui Mr VALLS est un homme d'Etat , les minorites bretonnes , alsaciennes et autres, rien a foutre . Pour Mr VALLS et ses nouvelles donnees mathematiques les minorites c'est a partir de 90% et au dessous .Et oui Chers Compatriotes il nous faut retourner a l'Ecole pour un recyclage , pour comprendre les logiques de Mr VALLS. J'espere qu'il sera vire avant .
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.