Miss Bretagne 2010 : Justine Petaut d'Ille-et-Vilaine

-- Société --

Dépêche
Par Maryvonne Cadiou

Publié le 5/09/10 5:11 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'élection se déroulait hier soir tout au sud de la Loire-Atlantique, à 15 km de Saint-Philbert-de-Grandlieu, aux confins du Poitou, à Touvois où avait eu lieu au printemps l'élection de miss Sud-Loire : Katia Sinelle de Rezé, qui a été élue (à droite sur la photo n° 11).

Sur les 20 candidates, 7 étaient originaires de Loire-Atlantique.


Justine Petaut est miss Bretagne 2010. Elle portait le numéro 13 !

Elle habite La Chapelle-des-Fougeretz en Ille-et-Vilaine. Elle avait déjà été élue Miss Ille-et-Vilaine à Saint-Malo en 2009.

Dans sa présentation, après «Ma région compte beaucoup pour moi», elle a joliment décliné le mot Bretagne :

B : Beauté

R : Romantisme

E : Environnement

T : Terroir

A : Amour

G : Générosité

N : Numérique

E : Europe


Après son élection, elle a eu cette remarque pour la presse :

«Je suis fière d'être l'une des Miss de Geneviève de Fontenay.»

Puis, amusante : «Miss France sans Geneviève de Fontenay, c'est comme les Bretons sans beurre salé !»


La première dauphine est Jessica Le Bleis de “Pont-L'Abbé près de Quimper et aussi capitale du Pays bigouden. C'est un rêve d'être ambassadrice de ma région, riche de sa culture, ses festivals, ses paysages naturels...”

La deuxième dauphine est Lucile Uguen de Plouzané près de Brest. “Être ambassadrice de la Bretagne serait un immense honneur. Je représenterai ma région avec élégance et dignité”.

.

Le show s'est déroulé en présence de Claude Naud, conseiller général de Loire-Atlantique, Alain Charles, maire de Touvois, Élodie Gossuin, Miss France 2001 et Miss Europe 2002 et de Mélanie Craignou qui rendait son titre de Miss Bretagne 2009.


Les nombreux bénévoles de Touvois animation n'ont pas failli à leurs tâches tout au long de cette longue soirée, avec à leur tête Rémy Forest, leur président.


Bernard Pichard était le maître de cérémonie, fidèle “bras droit” de Geneviève de Fontenay et organisateur des élections de ses Miss pour l'“Ouest” : Bretagne et Normandie entières, et un reste des “Pays de Loire” comprenant le Maine, l'Anjou et la Vendée. Miss Pays de Loire sera élue à Segré le 2 octobre prochain, a-t-il précisé au cours de la soirée. Remarquez le nom sans le la de Pays de la Loire.


Il a d'ailleurs déclaré aussi, réaffirmant publiquement ainsi son soutien inconditionnel à Madame de Fontenay « Ce soir s'est déroulée l'élection OFFICIELLE de Miss Bretagne. En effet une loi stipule que quand un événement se passe régulièrement depuis plus de 25 ans, il devient officiel... », un beau coup de griffe à Endemol (*) ! Endemol qui s'apprête d'ailleurs à faire élire une Miss Bretagne (administrative ?) à Pontivy le 26 octobre prochain... (voir notre article) et (voir notre article)

Avant la cérémonie Madame de Fontenay (“Appelez-moi Geneviève” !), a reçu d'un membre de Bretagne Réunie des documents sur la réunification de la Bretagne qu'elle a acceptés avec plaisir en promettant de les lire. Elle a aussi accepté de poser avec le drapeau breton pour les journalistes. Voir les photos. Tout au long de la soirée elle a été vraiment adorable, charmante avec tout le monde, disponible. Elle s'est réjouie de la présence en nombre de la presse, qu'elle a remerciée chaleureusement, une «avalanche» a-t-elle dit.


Extraits de l'interview de Geneviève de Fontenay :


Avez-vous des affinités particulières avec la Bretagne ?

— Des affinités, j'en ai, parce que j'aime la Bretagne. J'aime ses sites, il y a toujours quelque chose de particulier, par exemple dans le Morbihan, les îles, les menhirs. Depuis un demi siècle que je circule, je visite, j'aime les huîtres, les belons, les galettes, le cidre, cette mer, Morgat, la pointe du Raz... D'autant plus que je suis lorraine et en Lorraine c'était des hauts fourneaux, de la poussière, alors en Bretagne c'est le bon air !


Ce midi le président du Parti breton et 20 personnes qui étaient avec lui m'ont affirmé que le mouvement breton vous soutient dans votre démarche de conserver une miss de la Bretagne à 5 départements et vous remercie.

— C'est moi qui les remercie. J'ai toujours considéré la Bretagne à 5 départements. Les Pays de Loire, c'est la Vendée, la Mayenne,... C'est une région administrative...


Votre habillement en blanc et noir, est-ce un hommage à la Bretagne et aux couleurs de son drapeau ?

— Ça pourrait l'être, oui, pour ce soir c'est hommage à la Bretagne !


Un mot sur Mélanie Craignou miss Bretagne 2009 ?

— J'aime beaucoup Mélanie, d'ailleurs je vais lui proposer de faire tous mes galas. C'est une fille très brillante.


Connaissez-vous des artistes bretons ? En avez-vous rencontré ?

— Ah ! la Suite sud armoricaine d'Alan Stivell... D'ailleurs en général quand on bosse sur les podiums je la mettais toujours. Je ne sais pas si c'est facile de la mettre ce soir, les gens n'ont pas toujours la musique. J'y ai toujours été très sensible, et à toutes ces belles fêtes qui viennent d'avoir lieu à Lorient, tout ce monde, les costumes, c'est là où l'on voit justement que la France est attachée à ses valeurs, à son terroir, à son folklore... Pour moi, les jeunes filles élues doivent être des ambassadrices de ces provinces, de ces régions...


Connaissez-vous le dernier CD Emerald d'Alain Stivell ?

— Je l'ai entendu plusieurs fois, c'est très bien, très bien, j'en profite pour le saluer et l'embrasser parce qu'il a beaucoup de talent.


Présenterez-vous le beau Yoann Gourcuff à la nouvelle miss Bretagne ?

— Ah ! On a beaucoup beaucoup parlé de lui ! Je ne suis pas qualifiée pour le faire, mais s'il était là, ce serait avec grand plaisir. Il ne faut pas oublier que l'équipe de France a été qualifiée pour la coupe du monde sur une tricherie. Elle n'aurait pas dû être qualifiée. Les enfants en ce moment qui veulent être Platini, Zidane etc., ils se disent “ben, après tout on peut tricher”. (elle évoque la question des fréquentations des joueurs qui a défrayé la chronique). C'est déplaisant, les gens se disent qu'il n'y a plus de valeurs. Gourcuff au contraire je pense qu'il n'a pas du tout la même façon de penser. Il n'est pas contaminé.


Madame de Fontenay sera de retour en Loire-Atlantique le 18 novembre pour l'élection de Miss Nantes dans la galerie Océane à Rezé.


Maryvonne Cadiou


(*) Note : Le 1er avril 2010, Geneviève de Fontenay attaque Endemol aux prud'hommes et considère son contrat avec eux comme rompu. En effet, Kelly Bochenko, bien que démise de son titre de Miss Paris après la parution de photos pornographiques, a été invitée par Endemol, pourtant propriétaire de la marque Miss France, à participer à l'une de ses émissions de télé-réalité « La Ferme Célébrités en Afrique ».

Dès lors, Geneviève de Fontenay décide d'organiser son propre concours de beauté à partir de 2011 mais ne pourra plus utiliser la dénomination Miss France, actuellement propriété d'Endemol et de la Société Miss France. Ce qu'elle conteste. La justice en décidera.

Après l'envoi d'une lettre aux différents comités chargés de sélectionner les Miss régionales, Sylvie Tellier, présidente de la société Miss France, leur a demandé de choisir de continuer à travailler avec la société Miss France et Endemol ou bien de participer au nouveau concours organisé par Geneviève de Fontenay. Finalement, sur les 32 comités existants, 17 rejoignent Endemol et 15 Geneviève de Fontenay. Endemol a remplacé alors chaque comité l'ayant quittée par un nouveau, pour un total de 33 Miss régionales lors de l'élection de Miss France 2011. Des « fusions » de Miss régionales ont été organisées par Endemol afin de mieux faire coïncider les Miss régionales aux régions administratives françaises. Ainsi, Miss Midi-Pyrénées, Miss Nord-Pas-de-Calais et Miss Centre ont été créées. Si la Bretagne est amputée de la Loire-Atlantique dans le nouveau découpage d'Endemol, elle ne l'est pas dans le concours organisé par Geneviève de Fontenay.

.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 7390 lectures.
mailbox imprimer
Correspondante ABP depuis février 2007.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.