Miossec, Breton de l'année du groupe Le Télégramme

-- Cultures --

Communiqué de presse de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 18/12/14 3:01 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le groupe Le Télégramme a remis au chanteur Miossec le prix du «Breton de l'année» en live retransmis sur Tébéo, le 9 décembre dernier.

C 'est le jury de ce premier concours «Victoires de la Bretagne» qui en a décidé ainsi. Un lauréat de talent certes, que le jury pensait sans doute super politiquement correct, bien apolitique, le gagnant parfait, qui ne ferait pas de vagues, un poète, un bon Breton quoi ! se contentant de chanter la mer et sa ville...

La première chose, et pratiquement la seule chose, qu' a dite le chanteur, répondant à une question de la belle Laury Thilleman, miss France 2013, qui animait la soirée avec Lionel Buannic, c'est qu'il se sentait Brestois avant de se sentir Breton. On aurait du le nommer le «Brestois de l'année»... car nommer quelqu'un «Breton de l'année», qui se sent d'abord Brestois est un peu ridicule non ? Mais bon, tout le monde a le droit d'avoir plusieurs appartenances...

Détrompez-vous. Se rendant probablement compte de l'aspect cocasse de la situation, Miossec a ajouté quelques minutes plus tard, à la surprise générale et celle du directeur du groupe, Edouard Coudurier, aussi présent sur la scène, «Ca serait mieux avec Nantes en Bretagne». Bravo pour l'avoir dit. Encore une fois, c'était en live, pas moyen de censurer.

les catégories étaient les suivantes :

- L'initiative associative

- L'action individuelle

- L'action publique

- L'entreprise de l'année

- Le créateur d'entreprise de l'année

- L'innovation

- Le sportif de l'année

- L'artiste de l'année

- La Victoire de la jeunesse

- Le Breton ou la Bretonne de l'année

- La Victoire spéciale du jury

- La Victoire des lecteurs du Télégramme.

Les lecteurs auraient choisi «La Pierre Le Bigaut », un ancien coureur cycliste, engagé contre la mucoviscidose certes, mais que personne ne connaît. Etonnant non ?

mailbox imprimer
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Voir son mur