Mik Jégou : transposer la chorégraphie en art graphique
Reportage de Philippe Argouarch

Publié le 29/08/15 5:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Né à Quimper, l'artiste peintre Mik Jégou tisse sa toile tranquillement au fil des arts et des continents qu'il a su métisser. Ses toiles inspirées de son passé de danseur et de ses voyages aux Indes, en Amérique centrale et dernièrement aux Antilles, où il passe une partie de l'année, sont uniques et d'une beauté extraordinaire tant dans le mouvement que dans les couleurs. Certaines incorporent des broderies de Mathias Ouvrard, en fil de soie et en fil d'or, le tout sur des substrats de lin. Une technique unique qu'il a développée et qui est devenue sa signature.

Chaque toile est un feu d'artifice de couleurs et un ballet de bragoù bras ou de robes gonflées comme des voiles. Mik Jégou a réussi un tour de force : transposer le mouvement des danses bretonnes dans des tableaux. Il a su capter cette petite dose de magie qui existe toujours dans les rythmes et danses qui nous viennent de la nuit des temps. Si les costumes bretons sont assez récents, ne remontant pas avant la révolution, il a su leur en redonner la couleur que les deuils, suite aux guerres et aux naufrages, avaient plus ou moins fait disparaître et qu'il a redécouverts à travers les gravures de costumes traditionnels répertoriés au XIXe siècle par F.H Lalaisse.

Il expose en ce moment au Prieuré de Locmaria à Quimper tous les jours de 13 heures à 19 heures (sauf dimanche) et ceci jusqu'au 26 septembre.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 2 commentaires
Gwenn Pelliet
2015-08-30 16:08:11
Très bonne vidéo et interwiew résumant l'activité et la passion de Mik Jégou.
(0) 
Maryvonne Cadiou
2015-09-07 23:56:16
1 ) Ah le livre de Lalaisse ! Deux gros volumes (texte et planches) que le courageux libraire feu Pierre Le Bris de la rue de Siam à Brest (Librairie de la Cité) a publié à ses risques et périls à l'époque (en 1985).
De Denise Delouche et deux autres auteurs. Voir les pages Delouche et Lalaisse sur wiki, où curieusement n'est pas mentionnée cette édition de 1985, mais seulement une réédition de 2007 par Ouest France.
1 ) Très sympathique ce monsieur Jégou.
Ôtez-moi d'un doute.
Faisant pèlerinage en 2013 à l'Hôtel de la Gare à Kemper - anciennement Hôtel Pascal où ma tante a été caissière et comptable toute sa vie active (elle vient de mourir à 102 ans...), qui a gardé sa boite-caisse dans l'hôtel relooké - j'avais photographié la tasse à café signée jegou, très jolie, très colorée, qui semblerait dans son style montré dans la vidéo.
Sous la soucoupe : CUP & SAUCER PORTUGAL... Un site w w w . cup – saucer.com (retirer les espaces du lien).
Est-ce lui ?
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.