Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
météo
météo
- Communiqué de presse -
Météo Bretagne : enfin une météo pour plus de développement
Dans sa thèse sur le climat breton, Vincent Dubreuil soulignait la particularité climatique de la péninsule. D’un côté, il s’agit de la région en France ayant la plus grande homogénéité
comité de rédaction pour Construire la Bretagne le 6/03/17 11:51

Dans sa thèse sur le climat breton, Vincent Dubreuil soulignait la particularité climatique de la péninsule. D’un côté, il s’agit de la région en France ayant la plus grande homogénéité climatique annuelle. De l’autre, elle est la plus complexe en raison de la variabilité temporelle (les sautes d’humeur du climat) et territoriales (150 mm par an d’écart de pluie entre Lorient et Port-Louis, pourtant distants de 3 kilomètres !).

Tout cela explique sans doute que « le temps qu’il fait » est un enjeu permanent de préoccupation des Bretons et un enjeu économique très singulier. Ici, chacun sait que les prévisions nationales sont notoirement insuffisantes pour décrire la complexité des phénomènes. Le temps change certes selon les flux d’ensemble, mais aussi selon les marées, les vallées, l’altitude, l’exposition, les situations d’abri etc. et il existe des confettis climatiques connaissant des réalités extrêmement différentes (ensoleillement, précipitations, etc.).

En se basant à la fois sur des images satellites et surtout sur des collectes locales (désormais plus de 75 stations locales installées), Météo Bretagne est un véritable plus pour enfin étudier, analyser, comprendre et prévoir les épisodes climatiques régionaux et infra-régionaux. Il s’agit à la fois d’une association de passionnés (la collecte des données locales est assurée par des citoyens mutualisant leurs données collectées de façon professionnelle pour une météo plus performante) et d’une entreprise (mieux comprendre et anticiper les épisodes climatiques pour renforcer le business dans les mondes agricoles, dans le domaine de la sécurité civile, pour l’organisation des transports, la prévention des risques, la gestion de l’événementiel, etc.).

Les débouchés cognitifs et économiques sont fabuleux avec des données sur-mesure qui permettent enfin d’avoir une analyse climatique détaillant les singularités de la péninsule. Le site fait le pari de l’intelligence et donne une multiplicité d’informations certifiées de première main. L’onglet « observations » est alors une mine d’informations avec, par exemple le 27 février à 23 heures, des rafales à 115 à Belle-Île quand elles n’atteignaient que 56 à Vannes et au même moment n’étaient plus que de 79 à Ouessant. On parvient aussi désormais à repérer des abats d’eau parfois très localisés, avec bien sûr derrière ces données des enjeux économiques majeurs.

Certains regretteront peut-être ces vieilles météos nationales qui, en faisant une moyenne régionale, mettent en simultané sur la Bretagne un soleil, des nuages et de la pluie et finalement n’apportent, en mélangeant tout…, aucune information réelle !

D’autres utiliseront ce site d’une richesse incroyable qui permet de capitaliser les connaissances, d’analyser précisément les situations en temps réel (quand je vais me promener avec les enfants ?) et d’avoir des informations de première main indisponibles par ailleurs.

Allez découvrir ce site. Vous serez épaté.

(voir le site)

Le Comité de rédaction de Construire la Bretagne (voir le site)

Voir aussi :
Construire la Bretagne Pour des régions citoyennes La Bretagne reconstituée avec ses 5 départements et le développement de coopérations avec les régions voisines, sont au c½ur de notre préoccupation. (voir le site)
Voir tous les articles de Construire la Bretagne
Vos 3 commentaires
Jacques Le Mardi 7 mars 2017 14:03
Hum,
Météo-Bretagne, cela doit bien faire 10 ans que cela existe...!
(personnellement, je ne regardes la météo bretonne que sur ce site).
Créé à l'époque par des lycéens de Saint-Malo passionnés de météo, si j'ai bonne mémoire!
D'ailleurs, de nombreux sites commerciaux donnent la météo au-travers de Météo Bretagne, quand d'autres sites militants nous donne la météo au-travers de Météo-France!
Encore un exemple de toutes ces choses que l'on fait en Bretagne, mais que les Bretons ignorent parce ce qu'ils sont chacun le nez sur leur petit sujet!!!
Peut-être que BM sont également trop discret.
(Il ne leur manque que le .bzh et une place pour la langue bretonne...)
Si cela continu, on va finir par découvrir qu'on construit des avions et des jeux vidéos en Bretagne!
(0) 

Jean-Francis Le Jeudi 9 mars 2017 15:36
Pas mal, mais c'est quoi n'importe quoi concernant les frontières des "pays" ici : "Bas-Léon" qui englobe Crozon et Plougastell, "Armorique" ????, "Pays de Bigouden" ?????, Cornouaille réduite de moitié, "Lorientais"????? ... Dommage
(0) 

Paul Chérel Le Samedi 11 mars 2017 15:54
Le vrai problème de la météo en France et, par suite, en Bretagne, c'est l"impossibilité pour TOUTES les chaînes (radio et télévision) de se déconnecter région par région, pays par pays, de MétéoFrance pour donner un vrai bulletin vraiment local Si vous voyagez aux Etats-Unis et êtes à New-York, par exemple, vous écoutez un bulletin newyorkais. Si vous êtes en Floride vous écoutez Miami. La centralisation maladive française est passée par là. Paul Chérel
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons