Mersi bras Savenneg !

-- Patrimoine --

Communiqué de presse de AMBASAD VREIZH
Porte-parole: Yann Varc'h Naoufel FURON

Publié le 29/09/16 14:39 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Nous avons le plaisir de vous annoncer qu’une nouvelle commune de Breizh, Savenneg/Savenay, vient de hisser notre gwenn ha du national au fronton de sa mairie. Savenay rejoint ainsi les communes de Lanvallay, Dinan et Plérin (Côtes-d’Armor) et La Baule (Loire-Atlantique).

Ravis nous sommes car il s’agit d’une commune de Liger-Atlantel (Loire-Atlantique), département profondément touché par la déculturation depuis la partition de la Bretagne et surtout depuis son intégration dans la région administrative Pays de la Loire.

Nous sommes d’autant plus ravis que c’est dans cette commune sise sur le sillon de Bretagne que votre dévoué fit toute sa scolarité.

Pour ceux qui ignorent tout de Savenneg, sachez que cette ancienne sous-préfecture de Loire-Inférieure située à mi-chemin entre Naoned et Sant-Nazer, fut le lieu de l’ultime combat de la grande armée catholique et royale le 23 décembre 1793.

Qui d’entre nous n’a pas regretté que sa commune, bien que située en Bretagne historique, n’arbore aucun gwenn ha du au fronton de sa mairie ou de son Hôtel de Ville ? Certaines communes l’ont depuis longtemps, d’autres ne l’ont jamais mis, ou alors il y a si longtemps.

Pourtant, toutes les communes de Breizh ont appartenu pendant des siècles à la Nation Bretonne, une Nation souveraine, respectée, jalousée même. Au sein même de la région administrative Bretagne, certaines mairies refusent toujours de le mettre alors que le gwenn ha du pavoise depuis longtemps devant les sièges de leurs Conseil départemental et régional.

En février 2015, sur les 1.421 communes de Bretagne, seulement 245 arboraient le gwenn ha du en leur fronton.

Face à ce déficit d’identité flagrant, Ambasad Vreizh lança le 8 février dernier la mission « Le gwenn ha du sur nos Mairies bretonnes », mission où nous nous proposons d’aider tout citoyen à faire en sorte que leur commune puisse arborer fièrement les couleurs de la Bretagne. Le gwenn ha du est un symbole très bien identifié de par le monde, alors pourquoi ne pas être cohérent avec le territoire que nos mairies administrent ?

Certaines mairies l'ayant depuis des lustres, nous sommes en droit de penser qu'il n'y a aucune illégalité à l'afficher de façon permanente, surtout lorsque ces municipalités se prononcent régulièrement pour la défense de notre culture bretonne, langue y compris.

Nous invitons tous les Bretons à écrire à leur mairie natale ou de résidence pour demander à ce que notre drapeau puisse pavoiser sur leur fronton, et à nous adresser une copie de leur lettre : ambasad.vreizh [at] gozmail.bzh afin que nous puissions appuyer leur demande et en assurer le suivi.

Une page Facebook est dédiée à cette mission :

(voir le site)

Sur cette page sont publiés vos courriers et les réponses des mairies, nos relances, ainsi que toutes les photos qui témoigneront des nouvelles mairies fières d’arborer les couleurs de la Bretagne en leur fronton.

Breizh est partie de notre patrimoine et nos communes doivent être fières d’afficher leurs couleurs.

Soyons solidaires, contactez vos mairies, faites-en nous part, aidons nos communes à se réapproprier leur identité en arborant le Gwenn ha Du, symbole de l’identité bretonne, de leur passé et de l'histoire de Bretagne.

Mersi bras à André Klein, maire de Savenneg pour avoir permis à ses administrés de se rappeler l’identité de leur commune.

Voir aussi :
mailbox imprimer
Yann Varc'h Naoufel Furon, Président d'Ambasad Vreizh, Organisation Non-Gouvernementale. Mission: défendre les intérêts de la Bretagne et ceux de ses enfants. Breizh est Nation et demande à ce que tous les Bretons se fédèrent pour qu'elle puisse redresser la tête en encourageant le "Made in Breizh"! Ambasad Vreizh s'appuie sur son réseau international via ses ambassadeurs qu'elle nomme de par le Monde.

Vos commentaires :

Jl Goascoz
Jeudi 29 septembre 2016

Je n'arrive même pas à comprendre que toutes les mairies n'arborent pas notre drapeau. Ces élus ne se sentent pas, soit Breton, soit concernés. Dans les deux cas, sont-ils à leur place ?

André Corlay
Vendredi 30 septembre 2016

Je suis persuadé que, si plus d'habitants installaient déjà un gwenn-ha-du bien visible en bordure de leur rue ou route, ça donnerait à réfléchir à leurs élus le jour où on viendrait les solliciter. Chez moi, mon maire passe au moins 2 fois chaque jour devant le mien qui se trouve entre sa mairie et son domicile... et ça dure depuis des années. Je suis certain que ça l'agace parce que c'est un vrai franchouillard "Les républicains", mais il doit savoir que c'est lui l'usurpateur et que je ne renoncerai jamais à mon drapeau.

Yann-Varc'h Furon
Vendredi 30 septembre 2016

@André Corlay

C'est effectivement une bonne idée, idée qu'il devrait être inutile de suggérer pour qui se sent Breton. Faire en sorte que nos élus collaborationistes prennent conscience que nous ne sommes pas des anarchistes, tout juste des résistants!

Yann-Varc'h Furon
Vendredi 30 septembre 2016

@Jl Goascoz: "Dans les deux cas, sont-ils à leur place ?" N'oublions pas leur statut: ils sont élus! Par qui? C'est aussi à ce niveau qu'il faut travailler, la population est en majeure partie responsable, même s'il ne faut pas oublier les promesses électorales oubliées de certains!

Jl Goascoz
Samedi 1 octobre 2016

@Yann-Varc'h Furon: tout à fait d'accord ! Le vrai pouvoir, c'est le peuple qui l'a mais on ne s'en sert pas. Je suis attristé quand je vois les quelques % faits par les partis Bretons, quelle que soit leur tendance. Les gens rouspètent mais votent toujours pour les mêmes partis parisiens. Et que dire de notre pouvoir d'aider nos agriculteurs en boycottant telle ou telle grande surface... ne serait-ce que quelques jours. Elles changeraient très vite de méthodes à l'égard de nos paysans. Les gens semblent pourtant sensibilisés mais ne vont pas au bout de la démarche intellectuelle. Que manque t-il ?

Luigi Barsagli
Samedi 1 octobre 2016

On peut noter que les Maires non-encartés au PS, aux Républicains ou au FN sont bien plus enclins à afficher des Gwenn-Ha-Du ou à se prononcer pour la réunification.

Bubujp
Dimanche 2 octobre 2016

Moi aussi le suis Savenaysien de souche car j'y ai vécu mes premières années jusqu'à ce que mes études m'éloignent petit à petit : Saint Nazaire puis Rennes et enfin Lyon.

Depuis j'ai vécu loin de cette commune où réside encore toute ma famille

Votre nom FURON n'évoque pas une famille de souche du terroir mais celui du dentiste arrivé dans les années 70-80 dans cette commune.

Et que dire du maire qui n'y avais jamais vécu avant sa soit disant retraite. Klein c'est du pur jus breton

Suis je dans le faux ?

Yann-Varc'h Furon
Dimanche 2 octobre 2016

@Bubujp: Vous êtes dans le vrai! Mon père était effectivement dentiste à Savenay, arrrivé en 1974, après avoir commencé à Nantes. Notre patronyme ne sonne peut-être pas Breton de souche du terroir (sa signification en breton m'a été donné mais je l'ai oubliée), mon père est cependant né à Lorient et moi à Nantes.

Le patronyme tout comme le lieu de naissance ne suffisent pas pour se considérer Breton, si tel est votre position, que dites-vous de ceux qui portent un patronyme bien breton, étant né en Bretagne et parlant même la langue bretonne et qui considèrent la Bretagne comme une simple région comme les autres, critiquant le bilinguisme et n'ayant aucun Breizh Spirit? Exemple: famille Le Pen!

Bubujp
Dimanche 2 octobre 2016

Je n'étais donc pas dans le faux

Nous nous sommes probablement rencontré puisque nous avons habité proches l'un de l'autre et même très proche : peut-être avons travaillé sur un même char pour la fête des fleurs (en tout cas j'ai souvenir d'y avoir croisé votre mère)

Des recherches généalogiques menées par mes proches ont montré que sur 7 génération mes familles (père et mère) ont vécu sur 3 communes : Campbon, La chapelle Launay et Savenay voilà pourquoi j'ai parler de terroir et non de Bretagne

Pour la gouverne de tous, la région de Savenay n'a jamais parlé le breton mais le gallo qui sont 2 langues bien distinctes

Sur le fait de se sentir breton, je suis moi aussi breton de cœur comme le dis le très beau texte des tri yann "la découverte ou l'ignorance"

Eux aussi ont des liens avec Savenay

Par contre monsieur le maire que vous mettez en avant dans votre article est juste venu s'installer pour sa retraite et prendre en main la gestion municipale avec quelques notables comme l'ancien notaire qui lui est vendéen.

Je trouve surprenant ce soudain intérêt de ces messieurs pour la bretagne après avoir fait une inauguration il y a peu en présence de Gérard Larcher (président du sénat) et Bruno Retailleau (président de la région pays de loire et ancien président du conseil général de vendée).

Votre article laisse penser que ces élus ont toujours eu la fibre bretonne

Yann-Varc'h Furon
Lundi 3 octobre 2016

@Bubujp: il st probable que nous nous sommes croisés lors de la conception des chars du quartier Brossais pour la fête des fleurs qui n'existe plus par ailleurs. J'y ai participé épisodiquement, études obligent, surtout lors des derniers, notamment lorsque notre quartier fut le premier à y présenter des chars animés (grâce à R.Kéruzoré notamment).

Je n'ignore pas que Savenay faisait partie du pays gallo ni même que breton et gallo sont deux langues bien différentes.

Pour les liens des Tri-Yann avec Savenay, sans doute le savez-vous, mais Y.Josic réside à Boué, dans le canton donc, pas très loin du Brossais, et leur dernier album fut même enregistré dans leur studio de Savenay.

Pour ce qui concerne M. Le Maire, je n'ignore pas qu'il ne put se présenter aux municipales de Savenay parce qu'il était propriétaire d'un bien sur la commune. Je ne le connais pas encore personnellement. Il m'importe d'où il vient, dès lors qu'il agit dans le bon sens pour la commune de Savenay. Quant aux G. Larcher ou B.Retailleau, ce ne sont que des représentants de partis et je ne m'étendrai pas ici quant à leur jacobinisme. Pour B. Retailleau, nous le savons, c'est un promoteur assidû de la région des Pays de la Poire, et comme d'autres, il n'est pas à une contradiction près. Il a eu droit à sa photo, il est content le collabo!

Bubujp
Lundi 3 octobre 2016

Hélas oui bien dommage que cette fête n'existe plus

Je parlais moi aussi de ce village du Brossais où j'ai vécu de ma naissance à plus 18 ans et ensuite plus épisodiquement à cause de mes études à Rennes puis Lyon

Je suis d'ailleurs de nouveau à Lyon depuis plus de 21 ans

Pour les Tri Yann, ne pas confondre Malville et Savenay pour le studio commune où réside Jean Chocun depuis de nombreuse années

Concernant le maire actuel A Klein merci de vérifier la fiabilité du bonhomme avant de lui délivrer un satisfecit

Bizarrement vous parlez de ses invités comme des hommes de parti (LR) alors que lui se présente comme sans étiquette

Pourquoi ne mentionnez vous pas son passé de fonctionnaire de haut vol (sous préfet) au sein de la république française d'aujourd'hui

Il a beau jeu de vous faire croire maintenant qu'il veut que Savenay soit en bretagne

Sachez que j'ai eu la chance de travailler avec B Retailleau alors qu'il était 1er Vice président du conseil général de Vendée

C'est un des hommes politiques de haut niveau (sénateur, député, maire de grande ville) avec qui j'ai eu la chance de travailler

Croyez moi il est intelligent, brillant, cultivé, aimable oui je le dis j'ai apprécié de travailler avec lui en Vendée

Pourquoi le traiter de collabo ?

Parce qu'il est vendéen ?

Tout fout le camp vous oubliez le monument savenaysien : la croix des vendéens

Vos propos semblent très sectaires sans réel fondement

Posez la question à l'ex-notaire de Savenay Me Chauveau qui lui aussi est vendéen

Quand au drapeau breton quand est il apparu ?

Quels sont les significations de ces symboles et notamment de ces bandes horizontales ?

Yann-Varc'h Furon
Mardi 4 octobre 2016

@Bubujp:

* A. Klein: je ne connais pas le Maire de Savenay, je ne peux juger de "la fiabilité du bonhomme" comme vous dites, je le savais sous-Préfet. Ce papier n'est qu'un remerciement pour une décision municipale, peut-être même qu'il était personnellement opposé au GHD; C'est sur son mandat qu'il faudra le juger, et si ceci est un pas, il va falloir aller plus loin, ex: afficher la ville Breizh 5/5, Charte Ya Brezhoneg etc. J'espère le rencontrer avant la fin de l'année, des question lui seront posées....

* B. Retailleau: comme pour tous les hommes politiques que je ne connais pas personnellement, ce ne sont pas les personnes que je juge mais leurs positions. B. Retailleau est très certainement compétent, au même titre que pouvait l'être J-M Ayrault lorsqu'il fut Maire de SainT-Herblain puis Nantes, il n'empêche que ces deux hommes sont avec d'autres, des personnalités politiques influentes qui cause du tort à la Loire-Atlantique comme à la Bretagne en refusant toute réunification.

Lorsque j'ai pu échangé avec l'ancien député-maire de Nantes dans les années 2010-2011, j'ai essayé d'obtenir des réponse quant à son refus sur une réunification. Chaque fois, il bottait en touche et se contentait de répondre qu'il avait "une autre vision pour Nantes, une autre destinée", celle de son image à l'internationnal.

Jamais il ne voulu me répondre concrètement par des chiffres alors que je lui donnais des chiffres avérés sur ce que pourrait être une B5 dont Nantes saurait tiré aussi profit.

* Le terme "collabo": je concède cependant que le terme "collabo" est abusif, ils font leur job, d'hommes politiques au nom de la République Française et de leurs partis. Cela n'a rien à voir avec la Vendée. Sans doute ne le savez-vous pas, mais à plusieurs reprises, Ambasad Vreizh rappelle le génocide vendéen perpétré par les Républicains, près de 25% de la population fut éradiqué en Vendée militaire, et par Vendéen, j'inclue de fait les Chouans qui étaient eux Bretons. Nous ne manquons pas de le rappeler chaque 14 juillet, et de demander à l'Etat français qu'il reconnaisse ce génocide, lui qui est le premier à vouloir que les autres reconnaissent les leurs (ex: génocide arménien / Turquie).

Un groupe de reflexion a été créee sur Facebook dans le but de monter une association qui essaiera de trouver un financement pour que soit ériger un monument digne de ce nom pour les victimes tombées lors de la Terreur...

Yann-Varc'h Furon
Mardi 4 octobre 2016

@Bubujp

* Origine du drapeau Breton: Gwen-ha-Du (en français: Blanc et Noir)

* Signification: 9 bandes horizontales noires et blanches, alternées, correspondant aux 9 pays bretons, dont Bro-Roazhon (pays rennais) et Bro-Naoned (pays nantais), preuve que ce dernier fait bien partie intégrante de la Bretagne. Je dédie cette précision à ces quelques Bretons qui nient ou ne veulent pas de la Réunification alors qu'ils agitent leur GHD...

Il est tout récent, c'est une création de Morvan Marchal qui remonte à 1923-1925.

Jusqu'alors, le drapeau historique de la Bretagne était le Kroaz Du, croix noire sur fond blanc. Il existe aussi l'Hermine Plain (bannière herminée) et bien d'autres, notamment pour les pays historiques bretons, pour la marine etc.

Bubujp
Samedi 5 novembre 2016

@Yann-Varc'h Furon

Vous êtes vraiment inconstant dans vos propos et vos actes

Comment expliquez vous :

cet article en faveur du maire de Savenay

votre signature de la pétition sur la redevance incitative pour la gestion des déchets de Loire et Sillon dont le maire de Savenay est élu de premier plan

De grâce ne dites pas que vous ne saviez pas en écrivant cet article car la pétition est plus ancienne

Yann Varc'h Furon
Dimanche 6 novembre 2016

@Bubujp

En quoi pouvez-vous parler d'une inconstance de ma part?

1 - l'article concerné n'est qu'un remerciement à la Mairie de Savenay pour une décision et qui ne valide en rien la politique générale menée par l'équipe municipale.

2 - Pour ce qui concerne ma signature sur la pétition que vous mentionnez, je suis navré d'avoir eu connaissance de cette pétition après coup. Il est fort probable que l'article ci-dessus aurait été orienté différemment, au minimum, je n'aurai pas manqué de mentionner d'autres dossiers sur lesquels je ne suis pas d'accord.

Je vous rappelle que je réside actuellement en région parisienne et que l'objet du billet concernant la commune de Savenay, s'inscrit dans une campagne que mène Ambasad Vreizh et qui concerne l'ensemble de la Bretagne. Vous pouvez comprendre je pense, que nous ne pouvons être tenu au courant de tous les problèmes que rencontrent les habitants de toutes les communes de Bretagne, surtout celles qui sortent du cadre de l'identité bretonne.

Cependant, dès lors qu'il s'agit de démocratie ou d'injustice (entre autres), nous n'hésitons pas à le dénoncer.

Breizhement vôtre!

bubujp
Vendredi 11 novembre 2016

@Yann-Varc'h Furon

Merci vous reconnaissez vous-même que lors de la rédaction de votre article vous n'aviez pas vu la pétition Sinon vous auriez probablement nuancé vos propos.

Dommage ne n'avoir rien écrit alors en complément de votre article

Je n'avais donc pas tort de dire que vos propos à l'égard du maire de Savenay ne sont pas constants

Au fait en quoi la signature d'un habitant de la région parisienne donc non concerné par la redevance incitative a une quelconque signification.

En cas d'élections, nous serions ici face à un cas manifeste de bourrage d'urnes.

Comment dans votre commune est perçue la somme que vous acquittez pour la gestion de déchets : TEOM, ROM ou RI ?

Avant de dire que la RI est non démocratique ou injuste, il faut s'assurer que les autres modes de financement du service soient meilleurs.

Yann Varc'h Furon
Vendredi 11 novembre 2016

@bubujp

-"Dommage ne n'avoir rien écrit alors en complément de votre article" / "Je n'avais donc pas tort de dire que vos propos à l'égard du maire de Savenay ne sont pas constants":

L'article concerne une action donnée, à un temps donné, d'une équipe municipale ou d'un Maire. Cela ne valide pas pour autant la politique générale menée sur la commune. Toute bonne action mérite d'être saluée, et au même titre lorsqu'une action déplaît ou est jugé injuste, elle doit être dénoncée.

Ecrire un complément à cet article et parler de la pétition serait hors sujet, non?

-"Au fait en quoi la signature d'un habitant de la région parisienne donc non concerné par la redevance incitative a une quelconque signification.":

Ne pas résider dans une ville ne veut pas dire que l'on s'en désintéresse, que l'on n'a plus le droit de penser et que l'on ne doit pas se sentir concerné. Si je vous suit, il devrait être interdit de voter dans cette commune dès lors que l'on a déménagé. Mais rassurez-vous, je ne suis plus inscrit sur les listes électorales de Savenay depuis fort longtemps.

- Je ne dispose pas de tous le tenants et aboutissants pour statuer sur le plus juste (ou démocratique) des modes de financements de la gestion des déchets. Je ne suis pas qualifié en la matière pur juger mais cela ne me retire en rien le droit d'émettre mon ressenti.

bubujp
Lundi 14 novembre 2016

@bubujp

Quels sont les motifs d'insatisfaction de votre association sur la redevance incitative de Loire et Sillon ?

En quoi ces motifs sont ils liés à sa raison d'être ?

J'avais cru comprendre que vous œuvriez pour la Bretagne à 5 département, etc mais pas sur la gestion des déchets

Je suis personnellement membre d'une association (président délégué). Je pense que je ne me permettrais pas de signer en son nom sur une pétition dont la thématique n'a rien à voir avec son rôle.

Votre domiciliation à Savenay (ou plutôt celle de votre association) est bien portée sur la pétition.

J'estime effectivement que vous n'avez aucune légitimité à interférer dans un problème purement local qui concerne uniquement les résidents de Loire et Sillon qui paye cette redevance incitative

Je ne vous empêche pas d'avoir un avis mais je regrette que comme nombre de d'association de défense vous ne savez pas borner votre champ d'action et que vous émettez des avis auprès de tous même quand vous êtes non compétent

Yann Varc'h Furon
Lundi 14 novembre 2016

@Bubujp

C'est plus fort que vous, il faut à tout prix que vous en reveniez à cette pétition dans un com concernant un article qui n'a rien à voir!

Il est nullement question d'interférer dans les actions de quiconque, mais apparemment, une simple signature de notre organisme serait de l'ingérence d'après vous, "aucune légitimité à interférer" dites-vous, et dans le même temps vous précisez que nous avons droit émettre un avis. Apparemment non!

Je vous remercie de ce conseil pour ce qui concerne "savoir borner notre champ d'action", conseil inutile car nous exerçons depuis plusieurs années et vous êtes bien le premier à nous en faire la critique. Quant à notre "incompétence" sur le sujet, ne vous inquiétez pas, nous sommes en train de combler cette lacune, vous comprendrez que l'on ne peut être compétent en tout sinon c'est la médiocrité qui en ressortira.

A galon!

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner