Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Merci Gilles Martin-Chauffier, par Simon Alain
Quelle formidable opportunité nous offre, une fois de plus, Gilles Martin-Chauffier ! Après son "Roman de la Bretagne" (paru en 2008), un livre dans lequel il rappelait, à juste titre,
Simon Alain pour Université Populaire de Philosophie Bretonne (UPPB) le 24/01/13 8:24

Quelle formidable opportunité nous offre, une fois de plus, Gilles Martin-Chauffier ! Après son "Roman de la Bretagne" (2008), un livre dans lequel il rappelait, à juste titre, "le dossier Descartes" (p. 202) : « On parle aux élèves de Luther ou de Voltaire, mais qui apprend à un écolier français ses ancêtres bretons, Pélage, Abélard, et Descartes ? ».

Le « roman » de la Bretagne n'est pas terminé ! Il est encore « à écrire ». Nous y avons ajouté un chapitre avec notre "Descartes, Breton ?" (2009). Car d'« indépendance », il ne s'agit que de cela ! Elle est d'« esprit » !

"L'indépendance d'esprit" : voilà la philosophie ! "Aider chacun à gagner en autonomie"... Les Bretons n'ont-ils pas cessé de montrer l'exemple au cours de leur histoire ? N'est-ce pas là ce qu'a prôné le célèbre auteur du « je pense, je suis » ? Où donc cet illustre personnage a-t-il puisé son inspiration ?

Un philosophe, parmi les plus brillants de son temps, que l'arrogante "culture française" s'est approprié avec le temps et auquel elle n'a jamais su rendre hommage (ou auquel elle ne s'est jamais crue devoir rendre hommage).

Les Français doivent tout à René Descartes et, comme nous cessons de le dire depuis trois ans, il est urgent de le relire. Lui et ses illustres lecteurs : l'Irlandais Berkeley, l'Ecossais Hume et le Britannique "Gallois" John Locke.

Car, enfin, répétons-le plus fort encore : le père siégeait au Parlement de Bretagne ! Il s'est remarié avec la fille du maire de Nantes ! Et le fils est devenu ce philosophe qui "a renversé la philosophie" au point de "renvoyer Aristote à l'Antiquité" et d'ouvrir la période dite de "la modernité".

Nous sommes à un tournant et le silence français est assourdissant. Ainsi que n'a cessé de l'affirmer en 2012 Yvon Ollivier : « combien de temps allons-nous encore tenir ? ».

Car, enfin, ce que nous ne voyions pas hier se voit aujourd'hui "comme le nez au milieu de la figure". Soyons indépendants ! Soyons nous-mêmes ! Il est urgent de relire "La théorie de la vision" (1709) de George Berkeley et "Le traité de la nature humaine" (1739) de David Hume. Il est urgent de relire "L'Essai sur l'entendement humain" (1690) de John Locke et le "Discours de la Méthode" (1637) de René Descartes !

Simon Alain

Simon Alain est l'auteur de huit ouvrages publiés aux Editions Yoran Embanner. Il a créé dans le cadre de "Breizh-ImPacte" en 2012 une « Université Populaire de Philosophie Bretonne ».
Voir tous les articles de Université Populaire de Philosophie Bretonne (UPPB)
Vos 2 commentaires
Yannig BARON Le Jeudi 24 janvier 2013 18:10
Est-ce que le monde breton se réveillerait...enfin ? Après les initiatives de 2012, voici des déclarations en provenance de divers horizons qui apportent du sang neuf dans un monde qui ronronnait un peu. La Bretagne va-t-elle retrouver sa place dans l\'esprit des gens ? Va-t-elle regarder un peu plus loin que le quotidien ? Nombres d\'indices (comme la création de l\'UPPB)
indiquent une prise de conscience en cours... Ce n\'est qu\'un début, continuons l\'action pour une Bretagne belle, prospère, solidaire, dans une Europe et un monde plus unis. Une Bretagne dégagée des formatage divers qui l\'aliène encore.
(0) 

bernard guyader Le Vendredi 25 janvier 2013 06:55
Bon dia ...Ne sommes nous pas endoctrinés avec la notion cartésienne du " je pense donc je suis" ..L'égo , le " moi" n'est pas réel car les hommes et les femmes sont inter- relié ...Après Napoleon - breton , Pinochet - breton ...Peron - breton ... voici Descartes - breton ......Le chauvinisme français traite les peuples et leurs environnement comme des quilles.Bernard Guyader
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons