Ce fut une belle journée.. Cent vingt participants au moins, un record depuis un moment, avec de nouveaux visages issus du spectacle 1488.. et de belles discussions, avant et après, sur le terrain MAB Koad Sav Pell ! Merci à vous tous !

48527_1.jpgLes participants à la commémoration 2019 de Saint-Aubin du Cormier.

Quelques membres de MAB et KAD m’ont demandé de publier ici mon discours 2019..

Je le donne donc ici.. La base est commune avec mes discours des années précédentes, mais il est réactualisé tous les ans avec les informations nouvelles..

Il est à noter, que si nous avions sans doute un RG en civil parmi nous comme d’habitude, cette année aucun véhicule bleu marine n’a été aperçu, relevant de façon ostensible nos plaques avec leur logiciel spécial… Un peu de relâchement dans les forces d’occupation ?

Trop de boulot avec leurs actualités sociales déjà ?

Je plaisante bien sûr… Mais nous continuons de vouloir un juste et légitime fédéralisme en France enfin girondine… avec en prime une réunification territoriale bretonne! Mais si vous ne lâchez rien messieurs dames les jacobins de France comme de Bretagne, jamais et sur aucun dossier, en continuant à nous ethnocider et nous piller, alors l’indépendance devient notre seule solution ! Le seul échappatoire à votre pathologie liberticide bi-centenaire et contre nature, contraire à l’esprit des lois Onusiennes et Européennes que vous avez pourtant signées : les droit des Peuples à l’autodétermination, à leur langues, cultures, histoires, territoires…

Vous les jacobins, êtes la seule et unique fabrique d’indépendantistes dans l’hexagone…

Et vous le savez ! Vous portez une lourde responsabilité en restant jacobins en droite lignée de Robespierre le grand terroriste d’Etat, qui voulait éradiquer physiquement tous les non-francophones de l’ouest, après les 300 000 victimes de Vendée et Sud Bretagne, pour les remplacer par des populations francophones déplacées… Heureusement que la décollation de sa tête a mis fin à son délire génocidaire, mais la loi correspondante n’a toujours pas été abrogée par nos députés jacobins actuels, donc toujours idéologiquement complices et légalement coupables de ce sang versé… La folie de Robespierre aura fait aussi des émules dans le monde entier à suivre , à travers une multitude de dictatures génocidaires… Hitler, Staline, Pol Pot, génocides arménien, tibétain, tutsi, etc... Pas de quoi être fiers messieurs dames les jacobins…

Un jour vous ne serez plus qu’un très mauvais souvenir en France fédérale et en Bretagne réunifiée autonome… ou en Bretagne indépendante si vous continuez à insister lourdement…

En attendant, je salue sincèrement tous nos compatriotes résistants.. environ 5% de la population bretonne actuelle ! Vous êtes les vrais démocrates et humanistes de Bretagne, et de l’Hexagone, avec nos compagnons des autres Nations originelles ! Vous seuls, ignorés et méprisés aujourd’hui, êtes dans le droit chemin de l’honneur et de l’Histoire… Merci à vous !

A wir galon deoc’h holl !

JLLC, le 3/8/2019.

___________________________

Chers amis et compatriotes Bretons,

Un très grand merci à vous tous pour votre présence ici, dans ce lieu de mémoire essentiel pour le Peuple Breton, car se souvenir c’est continuer de vivre et de résister pour des temps plus radieux…

Comme vous le savez, ici, le 28 juillet 1488 a eu lieu la tristement célèbre bataille de Saint-Aubin du Cormier, où notre Nation perdit militairement son indépendance, puis politiquement mais de façon illégale, quarante quatre ans plus tard, dans l'Edit d'Union unilatéral de François 1er. Cet Edit français unilatéral, non contresigné par un prince Breton plénipotentiaire, est nul et non avenu en Bretagne. Il ne peut contredire le dernier traité international toujours valable entre Bretagne et France, le contrat de mariage d'Anne et de Louis XII qui sépare les deux couronnes de France et de Bretagne, sur les deux têtes des enfants à naître : Claude et Renée. François 1er dépossédera l'héritage ducal de Renée à son profit, et de façon illégale face au droit international. La Bretagne est donc toujours indépendante de fait, en droit international, et la présence militaire et administrative de la France sur son territoire est une violation de ce droit international !

Mais pour la France, une occupation militaire et administrative qui dure depuis cinq siècles prévaut, et la simple habitude colonisatrice suffit à en faire une légitimité incontestable. La Bretagne est rentrée ainsi, et de façon totalement abusive, dans un cycle de soumission encore actuel, où la France décide de tout pour nous les Bretons, et très souvent contre nos intérêts comme chacun peut le constater aujourd'hui en de nombreux domaines… Mais l'histoire n'est jamais achevée, et il important que les Bretons se souviennent de leur histoire, pour préparer un avenir plus radieux et démocratique pour notre Peuple.

C'est dans cet esprit mémoriel que nos associations bretonnes, Koun Breizh-Souvenir Breton 845, Identité Bretonne et MAB, Musée Archipel Breton, vous invitent à venir célébrer fraternellement comme tous les ans, le souvenir de cette Bataille de St-Aubin du Cormier, afin d’unir nos cœurs pour entretenir la flamme bretonne, et ensemble relever l'étendard Breton tombé là il y a 531 ans. Car n’en doutez pas, cet étendard sera relevé, et a déjà commencé à l’être !

D’ailleurs il nous arrive aussi de célébrer des victoires, comme celle de Ballon en 845, avec le Poellgor Gouel Ballon, pour se rappeler que Nominoe y vainquit les francs, et comme celle de Trans La Forêt, avec le Collectif Alan Barbetorte, pour se rappeler que Alan Barbetorte y vainquit les vikings le 1er aout 939. Profitant de la proximité du calendrier, nous allons pour ceux qui le veulent, célébrer demain 29 juillet à midi, avec un peu d’avance, notre fête nationale historique bretonne… Cette fameuse victoire nous enseigne que face à l’adversité, quand les Bretons savent s’unir, ils peuvent gagner..

En effet, aujourd’hui, face au rouleau compresseur jacobin, la Bretagne reste une terre de résistance et de solidarité, une terre où fleurissent les associations de défense de notre identité, culture, patrimoine, histoire, intégrité territoriale, respect environnemental, et surtout bien sûr de nos langues en péril… Toutes ces associations qui travaillent souvent avec rien ou pas grand chose, gardent à bout de bras avec courage et abnégation la flamme Bretonne vacillante mais toujours allumée et brillante… Chaque génération se la passe, chaque génération s’en sent responsable pour la génération d’après… et malgré les coups de boutoir continus et incessants de l’Etat Jacobin centraliste, nous avons de grandes raisons d’espérer ! Et oui, la France décline lentement dans une économie moribonde et un état psychologique déliquescent… Elle n’aura bientôt plus les moyens de sa politique ethnocidaire, et ses derniers tours de vis ressemblent à un chant du cygne que nous accompagneront bientôt de nos clameurs joyeuses : celles de nos libertés retrouvées !

En effet nous avons tant de raisons d’espérer, et avec nous, toutes les Nations de l’Hexagone qui commencent ou continuent de se réveiller, avec bien sûr en tête les Corses qui ont réussi à s’unir, pour mettre à la tête de leur Assemblée territoriale de véritables patriotes… Ailleurs en Europe, des régions déjà autonomes marchent tranquillement vers l’indépendance, avec parfois des répressions si peu démocratiques, comme en Catalogne.. Mais partout, il semble se dessiner à la base des structures étatiques obsolètes, la volonté des peuples d’exister dans leurs spécificités, en dehors des dogmes aliénants des gouvernances politiques et financières mondialistes… Et bientôt l’arrogance centraliste jacobine sera esseulée dans le concert des nations européennes ; et cernée par la volonté de nos Peuples à vouloir enfin leur autodétermination !

Cependant chers amis et compatriotes, ne nous y trompons pas, si notre combat à l’International est vital pour notre reconnaissance afin de rendre intenable la position totalitaire de la France à notre égard, il n’est pas suffisant ! Il doit être accompagné par trois autres combats ici localement en Bretagne : le combat culturel bien sûr pour la survie de notre identité multi-millénaire ; le combat de la communication, pour palier à la censure des médias subventionnés en Bretagne, qui tiennent la majorité de nos compatriotes dans l’ignorance de notre situation réelle, pour en faire de bons et gentils petits français ; et enfin et surtout, le combat politique qui patine depuis tant d’années en Bretagne ! Que les Bretons se mettent enfin à voter Breton, et que nos divers Partis Politiques sachent pour cela s’unir pour les échéances électorales importantes… Malheureusement, dans ce domaine, il semblerait que les Bretons soient dans un retard pathétique vis à vis des peuples voisins Corses, Ecossais, Catalans, qui eux savent s’unir contre l’adversaire commun : en effet chez nous le clivage droite-gauche à la française prévaut toujours, et la guerre des égos continuent à laminer les scores électoraux des Bretons… Ici dans le pays de Nominoe, de Salomon et de Barbetorte, autrefois victorieux et craints de leurs ennemis, les Bretons continuent de se chamailler sur la couleur des tapisseries, alors qu’ils rechignent à creuser ensemble les fondations de la maison Bretagne…

Face à ce constat accablant, nous sommes une poignée à avoir créé en 2012 l’association KAD, Kelc’h An Dael, pour le réveil d’un Parlement de Bretagne. Nous arrêtons ainsi de jouer dans le jeu français sans issue pour les Bretons, et nous voulons créer nous mêmes, pour nous mêmes nos propres institutions. Des élections pour ce Parlement de Bretagne ont eu lieu en novembre 2016, et le Parlement de Bretagne réveillé s’est remis tranquillement en marche depuis deux ans et demi maintenant. Il est encore temps pour vous de vous y inscrire en tant qu’électeur : vous recevrez les infos mensuelles et serez prêts pour les prochaines échéances électorales bretonnes de 2019. Notons que KAD, l’association à l’origine du réveil parlementaire breton, est reconnue à l’international : nous siégions au Conseil d’administration de l’UNPO, Organisation des Nations et Peuples non représentés, dont KAD est membre depuis 2015, en compagnie de Taiwan, du Tibet, du Kurdistan iranien, des Afrikaners, des Khmers Krom, des Oromos, et du District de Columbia (des Etats Unis). Nous avons également été invités depuis par les Catalans à Barcelone, en juin 2018, où nous avons dialogué sur la situation politique actuelle et le processus démocratique bloqué par l’Espagne. Les Catalans d’ailleurs, faces à leurs problèmes actuels, viennent de rejoindre également l’UNPO. D’autres compatriotes Bretons font également les mêmes démarches que nous en direction de la FUEN et des autres minorités nationales en Europe. Nous sommes bien connus et reconnus à l’international, et parfois mieux qu’ici en Bretagne, où sévit la censure jacobine comme le tabou asservissant des Bretons eux mêmes.

Mais l’histoire Bretonne n’est jamais bloquée longtemps.. Elle est comme l’eau vive, et si on veux la stopper ici, elle coule plus loin.. Par exemple, une nouvelle association locale et purement culturelle a vu le jour voici deux ans, l’Association 1488. Elle est composée de personnes de tous horizons et de toutes sensibilités politiques, et son projet commun a dynamisé tout le monde dans une même direction : la réalisation au début de ce mois de juillet 2019, un grand spectacle son et lumière sur la bataille de Saint Aubin du Cormier ! Hors de tout militantisme breton traditionnel, ce spectacle culturel a honoré la mémoire des hommes morts ici, et a donné aux Bretons comme aux non Bretons, une leçon d’histoire de dimension européenne, pour le bonheur de tous en dehors de toute polémique… Les retours ont été très élogieux, et nous pouvons considérer cet événement comme une réussite totale… Exister, c’est d’abord se souvenir et transmettre, et cela nous venons de le faire avec succès devant un large public : environ 5400 personnes !

Arrêtons donc de nous plaindre et de quémander ! Faisons ici et maintenant, agissons pour nos intérêts communs, construisons ensemble… afin de prendre simplement notre destin en main. Et commençons ici par dire haut et fort que les 6000 bretons et alliés morts à Saint-Aubin du Cormier il y a 531 ans pour défendre notre souveraineté et notre liberté ne sont pas morts en vain ! Gloire à eux ! Nous les portons en nous dans la présente et future reconstruction démocratique de notre pays la Bretagne !

An Istor Breizh n’eo ket echu, hag un deiz e vo sklaer an amzer !

Trugarez vras deoc’h!

JLLC pour MAB, le 28/7/2019.

Je propose maintenant une minute de silence pour tous les combattants morts ici pour la Bretagne, ainsi que pour tous les militants bretons morts depuis, après parfois une vie de lutte bénévole et offerte à leur pays la Bretagne. Ayons une pensée pour eux tous !

Voir aussi :

mailbox imprimer
En 2000-2001, notre collectif de défense s'est opposé avec succès au projet profanateur de site départemental d'enfouissement d'ordures ménagères sur la partie nord / nord-est du champ de l'importante bataille européenne et franco-bretonne de 1488, qui entraîna la perte d'indépendance de la Bretagne. Là reposent environ 8.000 hommes de dix nationalités différentes, Anglais, Germains, Français, Flamands, Suisses, Espagnols, Basques, Napolitains, Gascons et de nombreux Bretons…. Cette affaire a mis en lumière méconnaissance et irrespect pour l'Histoire Bretonne, qui n'est toujours pas enseignée dans les écoles des cinq départements de Bretagne.
Aujourd'hui, en pleine construction européenne, et avant que ne repoussent les ronces de l'oubli sur notre histoire plus que millénaire, nous voudri

Vos commentaires :

Mansker
Jeudi 8 août 2019

Bonjour, dans la revue Géohistoire du mois d'août-septembre 2019 " des premiers Celtes au Bretons d'aujourd'hui" une série d'articles relatifs à l'histoire de la Bretagne, avec les erreurs habituelles n'en doutez pas !

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.