McDonnell trio hier soir au Cornouaille : le folk irlandais encore et toujours

-- Cultures --

Reportage
Par Philippe Argouarch

Publié le 23/07/17 11:34 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le McDonnell trio a fait hier soir au Cornouaille une démonstration de folk musique celtique devant une salle pleine et un public enthousiasmé, voire admiratif devant les talents de la famille McDonnell. Si la «musique celtique», est principalement pour le reste du monde la musique irlandaise, elle ne se limite pas seulement à des instruments et des mélodies spécifiques, mais c'est aussi un type de musicien particulier. Des artistes qui ne se prennent pas au sérieux, souvent avec un humour décalé, mais toujours très bons. Michael McDonnell et ses deux fils, Kevin et Simon, incarnent bien tout ça, y compris cette complicité transgénérationnelle assez unique en son genre qu'on retrouve aussi en Bretagne, dans les festoù-noz bien sûr, mais aussi dans les duos Alan Stivell-Nolwenn Leroy par exemple.

Pour le McDonnell trio, les voix sont harmonieuses et les rythmes soutenus. Du vrai folk song dans cette tradition celte qui sait mettre en musique des histoires vraies ou des légendes, en gros des choses extraordinaires survenues au commun des mortels. On aime çà en Bretagne et on se demande bien pourquoi le McDonnell trio n'a jamais été invité au Festival Interceltique de Lorient ! D'autant plus qu'on a pas besoin de leur payer des billets d'avions puisque ces Franco-irlandais partagent leur vie entre Rennes et Paris. Bravo au Cornouaille de les avoir invités !

Un nouvel album sortira en décembre.

Voir aussi :
mailbox imprimer