-- Histoire de Bretagne --

Maurice Nogues : héros breton méconnu qui fit le premier bombardement de nuit sur les positions ennemies à Verdun et qui fut un des créateurs d'Air France

Né à Rennes le 31 octobre 1889 et décédé le 15 janvier 1934 à Corbigny (Nièvre), Maurice Noguès (de son vrai nom Maurice Nogues sans accent) est un aviateur breton, un pionnier de l'aéronautique et un des premiers cent aviateurs au monde.

Sa mère Martha Vallée était la nièce du grand linguiste breton François Vallée. Il grandit à Locmaria près de Belle-isle-en terre et resta attaché à sa Bretagne natale.

Nogues fut un as de l'aviation qui survécut à des centaines de missions périlleuses sur les lignes ennemies lors de la première guerre mondiale. En 1918 il devient commandant de la fameuse escadrille de chasseurs l' «escadrille des cigognes».

Après la guerre, il créé une ligne Paris-Bucarest, puis une ligne hebdomadaire Paris-Saigon. En hommage à Maurice Noguès, créateur de la ligne aérienne Paris-Saigon, la Poste française émettra un timbre en 1951. Il a aussi inauguré les vols longs couriers nocturnes.

En fait il a fondé deux des 5 companies qui vont former Air-France en 1933 : la CIDNA (la ligne roumaine) et Orient.

Maurice Noguès trouve la mort le 15 janvier 1934, en s'écrasant avec l'avion prototype Dewoitine D 332 L'Émeraude alors que, joignant Saïgon à Paris, il traversait le Morvan.

L'écrivain Bernard Marck retrace avec brio la vie de ce grand pionnier de l'aviation qui dans les pas de Jean-Marie Le Bris, qui lui fit le premier vol tracté, a osé les premiers vols de nuit et les premiers vols long courriers vers l'Orient. Le livre est sorti aux édition Jean Picollec.

mailbox imprimer
logo

Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford. Voir le site et Voir le site

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.