Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Maternelle de Merville : L'enseignant bilingue est enfin nommé

LORIENT (Bretagne - France) 26/10/2005 17 h 30. Jeudi prochain, jour de rentrée des vacances de Toussaint, les enfants de la maternelle de Merville inscrits en classe bilingue breton-français feront la connaissance de Baptiste, leur nouvel instituteur de breton.

Pierrick Le Feuvre pour Collectif de parents Ecole maternelle Merville Lorient le 26/10/05 17:30

LORIENT (Bretagne - France) 26/10/2005 17 h 30. Jeudi prochain, jour de rentrée des vacances de Toussaint, les enfants de la maternelle de Merville inscrits en classe bilingue breton-français feront la connaissance de Baptiste, leur nouvel instituteur de breton. Ce dernier vient d'être affecté sur le demi-poste créé par l'Inspection Académique après 45 jours de mobilisation active des parents de l'école.

5 tout petits, 8 petits et 6 enfants moyens fréquenteront cette année la nouvelle classe bilingue breton-français de la maternelle de Merville. 19 enfants, au lieu des 20 inscrits initialement à la rentrée. Un très léger recul dû au découragement de quatre parents devant l'incurie de l'inspection académique, heureusement compensé par trois nouvelles inscriptions acquises pendant la mobilisation parentale. Une prise en compte sérieuse du projet de Merville par l'Inspection d'Académie aurait donc permis d'ouvrir avec 23 enfants !

Susciter des échanges avec les autres écoles

Cette ouverture vient conforter la filière bilingue sur le pays de Lorient et prépare pour les prochaines années, avec l'école voisine de Nouvelle Ville qui dispose déjà de classes bilingues en maternelle et en primaire, l'ouverture d'un pôle bilingue au Collège Brizeux. Pôle dont pourront également bénéficier les enfants de Guidel, aujourd'hui obligés d'aller à Lanester pour continuer leurs études en breton au collège (3 changements de bus !), et pourquoi pas demain, des enfants de Plœmeur ou de Larmor-Plage.

Dès la rentrée, les parents et les enseignants de la maternelle de Merville ont la volonté de susciter des échanges avec l'école de Nouvelle VIlle (rencontres entre enseignants et parents, activités ou sorties communes des enfants...) Beaucoup de choses qui restent encore à inventer et pour lequel le soutien de la mairie et des associations bretonnantes locales sera à nouveau sollicité.

Développer le bilinguisme, développer les classes bilingues

Dès cette rentrée, c'est aussi une nouvelle ATSEM qui sera nommée aux côtés du nouvel enseignant. Sans attendre, il est nécessaire que la Mairie de Lorient prenne en compte, comme cela se fait déjà par exemple à Pontivy, les besoins de formation des ATSEM volontaires pour que celles-ci puissent se former à l'utilisation de la langue bretonne dans l'exercice de leur métier.

Rappelons aussi que tous les enfants qui vont fréquenter la classe bilingue appartiennent au secteur scolaire de l'école. Les enfants de Merville n'étant pas différents des enfants fréquentant les autres écoles de Lorient, il est évident qu'un fort potentiel existe pour ouvrir de nouvelles classes bilingues dans d'autres écoles de la ville dès les prochaines années. Il suffit pour cela d'une réelle volonté des pouvoirs publics (Education Nationale, Conseil Régional et Général, Mairie), incluant notamment une meilleure information en direction des équipes enseignantes, dont les directeurs, sur la possibilité d'ouvrir des classes bilingues dans leur école et sur les avantages du bilinguisme précoce breton/français.

Il appartient plus particulièrement à la Mairie de Lorient de développer cette information en direction des parents eux-même. L'ouverture de la classe bilingue de Merville fera, par exemple, un excellent sujet pour un très prochain numéro de Lorient Magazine. L'information aux parents sur l'enseignement bilingue breton/français doit être développé, notamment dans les crêches et les halte-garderies ainsi que lors de l'inscription en Mairie. Il semble impératif de mettre en place, pour le printemps prochain, affiches, plaquettes d'information et sans doute formation des personnels d'accueil... Nous serons particulièrement vigilants sur ces points et sommes disponibles pour aider à leur mise en place.

Sauver la langue bretonne

Avec 19 enfants inscrits en classe bilingue sur un total de 130 élèves (soit un peu moins de 15% des enfants), on est encore loin, pour notre seule école, du taux de 25% d'enfants bilingues qui seraient aujourd'hui nécessaires en Bretagne pour sauver la langue bretonne. Il y aura donc encore à faire dans les prochaines années à la maternelle de Merville, et dans les autres écoles de Lorient, pour que la langue bretonne ait enfin toute sa place dans la cité.

L'Education Nationale porte ici la première responsabilité. L'Etat doit donner aux classes bilingues les moyens humains de fonctionner, en privilégiant les nominations d'instituteurs titulaires, et en prévoyant des remplaçants bilingues en nombre suffisant et des conseillers pédagogiques bilingues dans chaque département breton. Cela passe en premier lieu par la formation des 50 enseignants prévus annuellement au Contrat de Plan Etat-Région (seulement 24 sortants cette année !). Cela nécessite aussi la mise en place d'un plan de formation pluri-annuel permettant aux enseignants francophones qui le souhaitent de devenir enseignants bilingues.

Le Conseil Régional peut sans aucun doute apporter son aide à la réalisation de cette ambition, sa première responsabilité demeurant de vérifier chaque année la "loyauté" des services de l'Etat par rapport à ses engagements dans le contrat de plan Etat-Région, en examinant notamment l'avancée du plan pour 20 000 enfants bilingues dans les écoles de Bretagne en 2010.

L'historique des 45 jours de mobilisation : (voir le site)

mailbox
Collectif de parents pour l'ouverture d'une classe bilingue à l'école maternelle de Lorient Merville
Voir tous les articles de Collectif de parents Ecole maternelle Merville Lorient
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 4 ?