Marquises, de Daniel Morvan
Communiqué de presse de Coop Breizh

Publié le 19/02/13 10:29 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Amnésique après un accident, Elie mène depuis plus de vingt ans un travail quotidien de mémoire. Il a aussi reçu une mission : partir sur les traces d'un jeune violoniste dont Louise de Penarland, la châtelaine qui l'a recueilli, possède le portrait. De révélation en révélation, Elie remonte le cours du temps et celui d'un fleuve. Et nous suivons son enquête à travers ses carnets, dans un tourbillon d'univers où se croisent le goût de l'Égypte, la chasse aux éclairs, la course automobile, le tout sur de vieux airs de Lucienne Delyle.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Daniel Morvan est né le 14 mai 1955 à Morlaix, et vit à Nantes. Il est l'auteur de plusieurs romans, dont Mai 69 et d'une pièce de théâtre, Traces de khôl (prix d'écriture théâtrale de Guérande, 2011).

Broché, 13 x 20, 280 pages, 13,90 ¤

Interview sur (voir le site)

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Culture et musique bretonnes : le plus vaste catalogue de références livres, CD, DVD, vidéos sur la Bretagne, les pays celtiques et au-delà. Musique de Bretagne et d’ailleurs avec le label Avel-Ouest. Littérature, histoire, contes et légendes, beaux-livres, langue bretonne (brezhoneg)… et un label jeunesse : Beluga (anagramme de Bugale, "enfants" en breton). La maison d'édition COOP BREIZH est basée à Spézet. Librairie à Lorient et Paris.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.