Marion Le Bihan élue Reine de Cornouaille 2013
Communiqué de presse

Publié le 28/07/13 22:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Mise à jour le 24 sept : à la demande du Festival de Cornouaille les liens concernant les mémoires présentés par les candidates au festival de Cornouaille sont retirés des Articles AgenceBretagnePresse, le Festival de Cornouaille étant propriétaire des mémoires

Les prix du jury du Festival pour les prestations lors de défilés des cercles celtiques et des bagadoù


Les trois prix du Festival de Cornouaille décernés aux cercles celtiques et aux bagadoù ont été proclamés le 28 juillet, en fin d'après-midi, au balcon de l'ancien évêché ou Musée départemental breton de Kemper.

– le prix du défilé alla au cercle Giz Kalon, de Quimperlé (1) et au bagad Ar Meilhoù Glaz (2), du Moulin Vert, à Kemper ;

– le trophée Gradlon (3) alla au bagad Quic en groigne, de Saint-Malo (4) ;


Reine de Cornouaille 2013 et demoiselles d'honneur

– la Reine de Cornouaille a été désignée par le jury.

Il s'agit de Marion Le Bihan du cercle de Rostrenen, qui a soumis son mémoire : L'évolution de l'accordéon dans le Centre-Bretagne.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Marion Le Bihan a 19 ans, est membre, depuis des années, du cercle celtique de Rostrenen, Kelc'h keltiek Rostren (5) et est étudiante en kinésithérapie.

- première demoiselle d'honneur : Justine Desmarres du cercle de Pluguffan (6), son mémoire : L'amour dans les chants en Bretagne ;

– deuxième demoiselle d'honneur : Manon Pennec du cercle Gwenn ha Du, de Landrévarzec (7), son mémoire : Les enfants, les futurs transmetteurs de la culture bretonne ;

– troisième demoiselle d'honneur : Manon Velly du cercle des Bruyères de Beuzec-Cap-Sizun (8), son mémoire : La Pointe du Raz ;

– quatrième demoiselle d'honneur : Mélanie Le Meur du cercle Ar Vro Melenig d'Elliant (9), son mémoire : Guy Cotten, l'homme qui a fait l'entreprise.

La Cornouaille va jusqu'à Plougastel et la rive sud de l'Élorn à Landerneau ; jusqu'à Rostrenen et Saint-Nicolas-du-Pelem, aux portes de Quintin, la haute Cornouaille.

La journée de Kemper en Fête, commencée sous la pluie, s'est terminée par le Triomphe des Sonneurs sous le soleil et la nouvelle Reine et ses quatre demoiselles d'honneur avaient une place de choix dans le défilé.

Le mémoire d'Anaëlle Le Bris, sur Anne de Bretagne et la place de Nantes en Bretagne

Après quelques semaines de travail loin de chez elle, la reine du cercle celtique de Mûr-de-Bretagne a pu faire parvenir à ABP le mémoire qu'elle a présenté à Kemper en compétition pour la place de reine de Cornouaille le 28 juillet 2013.

Notes

(1) (voir le site) page facebook du cercle et (voir le site) pour son histoire.

(2) (voir le site) du bagad.

(3) (voir le site) ée_Gradlon de wikipédia ou “bagadoupedia” pour les lauréats depuis 1992 (non à jour pour 2012 et 2013...). Celui de 2012 alla au cercle Eostiged ar Stangala, les Rossignols du Stangala, de Kemper.

(4) (voir le site) du bagad et du cercle Quic en Groigne de Saint-Malo et (voir le site) pour la page bagad.

(5) Le cercle celtique de Rostrenen ou Kelc'h keltiek Rostren est une association créée le 1er janvier 1947 à Plouguernevel (voir le site)

(6) (voir le site) de ti ar Vro Kemper et (voir le site) pour son histoire.

(7) (voir le site) du cercle, créé en1973.

(8) Le cercle des Bruyères : (voir le site) de la ville, page du groupe des Bruyères (cercle et bagad). Il fut champion de Bretagne 2012.

(9) (voir le site) du cercle d'Elliant et (voir le site) pour son histoire.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 3186 lectures.
Gwenaelle Pelliet, Quimpéroise, ancienne fonctionnaire, bénévole multi-média pour le site www.agencebretagnepresse.com, Actualité culturelle du Finistère (agenda et comptes-rendus)
Vos 8 commentaires
Caroline Le Douarin
2013-07-29 00:37:56
Elles ont certainement toutes bien des mérites mais il est bien dommage que Mlle Anaëlle Le Bris de Mûr-de-Bretagne n\'ait pas été élue.
Sa coiffe était-elle de travers ? Son costume mal porté ?
Mûr, en haute Cornouaille, trop loin de Kemper... ?
Son mémoire était-il mal écrit et/ou indigent ?
Ou trop revendicatif ?
Ou tout simplement son thème a-t-il dérangé la Ville de Kemper qui ne veut pas faire de politique ?
Rappel du titre : Anne de Bretagne et la place de Nantes en Bretagne.
Le mystère restera entier, nous n\'étions pas dans le jury...
On aimerait en savoir plus.
Qui étaient les membres du jury ? Par qui sont choisis les thèmes ? Proposés par le festival ou décidés librement pas les reines prétendantes ?
(0) 
Léon-Paul Creton
2013-07-29 10:35:10
Caroline Le Douarin, une photo et le contenu de son mémoire seraient les bienvenus.
Un jury trié sur "le volet" c'est beaucoup trop restreint, et...incontrôlable!
La reine de Cornouailles doit être choisie, élue par les Cornouaillais...Sur la présentation de ces princesses et de leurs mémoires aux Bretons de Cornouailles.
(0) 
Caroline Le Douarin
2013-07-30 02:54:44
Bonsoir M. Creton
D'accord avec vous... Je me demandais aussi ce que deviennent ces mémoires ?
L'auteure de l'article, que je connais, pourrait peut-être joindre Anaëlle Le Bris ? Elles sont de la génération "facebook" !
Elle est va se renseigner pour en savoir plus sur le jury, et pourrait ajouter des précisions sur l'article...
A galon
(0) 
Gwenaelle Pelliet
2013-07-30 11:00:09
Précisions du Festival de Cornouaille :
composition du jury :
Ce sont des anciennes Reines de différents terroirs :
- Diane Soubigou (Plougastel)
- Anne-Marie Duigou  (Quimper)
- Marie Anna Sohier (Spézet)
- Marie Poulhazan (Beuzec)
- Muriel Le Drezen (Pont l’abbé)
- Katell Le Drezen (St Evarzec)
 
Ainsi que Marie Rioual pour le Cornouaille.
Louise Ebrel, Yvon Etienne et Pascal Jaouen ont remis les prix de la journée et les ont félicités.
 
Les dossiers des prétendantes ne sont pas accessibles au public.
(0) 
fanny chauffin
2013-07-30 21:03:22
Ha priziet e vez o live brezhoneg ? E bloavezhioù 1950 e oa ret d'ar rouanezed gouzout komz yezh ar vro.. /Et leur niveau de breton est-il évalué ? Dans les années 50 à Quimper, les reines et les membres de cercles devaient savoir parler breton ...
(0) 
Gwenaelle Pelliet
2013-07-31 17:20:50
Marion Le Bihan a bien voulu répondre à quelques questions ; cela fera l'objet d'un autre article Agencebretagnepresse dans quelques heures.
(0) 
Gwenaëlle Pelliet
2013-08-16 20:09:00
Message en réponse de Gwenaëlle Pelliet :
Anaëlle le Bris a bien voulu nous adresser son mémoire qu'elle a présenté lors de l'élection des Reines 2013
"Anne de Bretagne et la Place de Nantes en Bretagne"
(0) 
Gwenaelle Pelliet
2013-09-24 19:10:27
Kemper, le 24 sept 2013 : à la demande du Festival de Cornouaille, les liens concernant les mémoires rédigés par les candidates au titre de Reine de Cornouaille sont retirés des articles d'AgenceBretagnePresse, le Festival de Cornouaille étant propriétaire de ces mémoires.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.