Marie Kermarec, lauréate du Collier de l'Hermine 2004
enquete de ICB

Publié le 9/10/04 18:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Marie Kermarec

Née dans un milieu brittophone, elle enseigne pendant trois ans comme institutrice à Plouguerneau (Leon). Ses premiers contacts avec la culture bretonne se font par l’intermédiaire de la chorale Kenvroiz Dom Mikael de Plougerne/Plouguerneau.

Dès 1971, au Festival des Cornemuses de Brest, Charlez et Chanig Ar Gall l’invitent à participer aux émissions dominicales de Radio Armorique.

Elle prend bientôt leur relais aux émissions en breton de Radio-Armorique, puis succède à Chanig Ar Gall à la télévision régionale comme speakerine du premier magazine télévisé en breton, Breiz o Veva. Productrice déléguée de FR3 pour des émissions télévisées, Marie Kermarec sera la première et pendant longtemps la seule femme réalisatrice brittophone de la télévision régionale.

Parallèlement, elle fait du théâtre en breton avec la troupe de Rémi Derrien (Teatr Penn ar Bed) et propose également au public estival, en compagnie de Naïg Rozmor, de Christiane Malez et de la harpiste Kristen Noguès, un spectacle de poésie.

Elle est, de Pleyben à Rome, la présentatrice bretonnante attitrée des concerts de Breizh a Gan ou encore du chœur d'hommes Mouezh Paotred Breizh.

Depuis 2002, Marie Kermarec est devenue responsable de l’équipe de rédaction de la revue en breton Brud Nevez.

Mariée à René Abjean, ils ont deux enfants et cinq petits enfants.

Bet ganet en ur familh brezhonegerien e teu da vout skolaerez e-pad tri bloaz e Plougerne (Bro-Leon). Gant laz-kanañ Kenvroiz Dom Mikael eus Plougerne ez a e darempred sevenadurezh ar vro.

E gouel ar Binioù bras e Brest e 1971, diwar c’houlenn Charlez ha Chanig Ar Gall, e krog da genlabourat en abadennoù sul war Radio Arvorig.

Ober a ra buan war dro abadennoù brezhonek Radio Arvorig, o kemer lec’h Chanig ar Gall da c’houde war-dro Breizh o Vevañ, ar magazin brezhonek kentañ bannet war ar skinwel.

Produerez-dileuriad FR3 evit an abadennoù skinwel ez eo bet e-pad pell ar sevenourez vrezhoneger nemeti e tele ar rannvro.

War ar memes tro e kenlabour gant strollad c’hoariva brezhonek Remi Derrien, Teatr Penn ar Bed, hag e sav ivez abadennoù barzhoniezh evit an hañvourien asambles gant Naïg Rozmor, Christiane Malez hag an delennourez Kristen Noguès.

Ingal e ra labour kinnig e brezhoneg, eus Pleiben betek Roma, evit sonadegoù Breizh a Gan pe laz-kanañ Mouezh Paotred Breizh.

E penn skipailh skridaozañ ar gelaouenn lennegel e brezhoneg Brud Nevez emañ Mari Kermarc’heg abaoe 2002.

Dimezet gant René Abjean, daou vugel ha pemp bugel vihan a zo ganto.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1248 lectures.
Secrétaire générale et trésorière de l'Institut Culturel
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.