Marc Le Fur dénonce le grand retour du jacobinisme à l'Assemblée nationale
Communiqué de presse de Cabinet de Marc Le Fur

Publié le 10/12/14 19:02 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Vidéo à voir sur

(voir le site)


mailbox
imprimer
logo
Breton de l'intérieur, Marc Le Fur l'est par toutes ses fibres, ses attaches sont à Plévin dans la partie la plus centrale de la Bretagne, entre Rostrenen et Carhaix. Ses grands-mères étaient des paysannes qui portaient la coiffe et c'est tout naturellement qu'il apprend le breton en famille. Marc Le Fur est député de la 3e circonscription des Côtes d'Armor : Loudéac-Lamballe- Quintin.
Vos 3 commentaires
  cwrw
  le Jeudi 11 décembre 2014 10:07
Le retour ? Quelqu'un avait vu qu'il était parti ?
(0) 
  Yann ar Moan
  le Vendredi 12 décembre 2014 00:21
Des Marc Le Fur, il en faudrait cent !
(0) 
  PHILOU
  le Vendredi 12 décembre 2014 16:55
Monsieur Le Fur, ne faites pas trop vite le cador. J'ai entendu l'autre soir à la radio, l'un de vos amis politique, Monsieur Guaino, revendiquer le centralisme, le jacobinisme. Pourtant, il se dit Gaulliste.
Il n'y a donc pas dans votre propre camp que des défenseurs des régions. Nous l'avons constaté dans le passé puisque la commission balladur que vous citez dans votre discours n'a donné aucune suite, et nous le constaterons à l'avenir lorsque viendra l'alternance et que nous verrons encore que les jacobins de droite et de gauche se retrouverons pour voter contre toute proposition;
Ceci étant, bien que nous ne soyons pas d'accord politiquement, pas plus qu'idéologiquement sur des dossiers comme le mariage pour tous, je salue votre courage, votre investissement sur ce projet avorté de réunification
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.