Manifestation, le 23 novembre, pour l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et contre un cambriolage dans une société d'ingéniérie biologique de Nantes

-- Economie --

Dépêche
Par Christian Rogel

Publié le 22/11/13 16:45 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Une manifestation a lieu à Nantes le samedi 23 novembre pour l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Jusqu'ici, les partisans du transfert de l'aéroport de Nantes ne se faisaient connaître que par des communiqués et avaient cessé des manifestations pour le public (conférences) depuis la déclaration d'utilité publique en 2008.

L'Association citoyenne pour la réalisation de l'aéroport de Nantes (Acipran) était même entrée en sommeil. Elle a été ranimée juste après la tentative d'expulsion des squatters du site retenu et la manifestation importante qui s'en est ensuivie le 23 novembre 2012.(voir notre article) Cet été, elle a changé de nom et s'appelle désormais Des Ailes pour l'Ouest (voir notre article) et a pratiqué des actions de rencontre plutôt symboliques avec le public sur des marchés. L'association reste présidée par Alain Mustière, figure du monde économique nantais.

Elle a protesté contre des actions des opposants qui visent à perturber les opérations de déplacement d'espèces imposées par la loi sur l'eau, puisque la zone concernée est classée zone humide. Celles-ci supposent l'inventaire des dites espèces et l'intervention de naturalistes rémunérés par un organisme compétent.

Dimanche 17 novembre, les locaux, pourtant très discrets, de l'Agence Biotope, situés dans l'Île de Nantes, ont fait l'objet d'un énorme cambriolage (60 ordinateurs fixes ou portables, des disques durs) et des centaines d'heures de travail ont été perdues Un écrit laissé sur place oriente les recherches de la police vers les opposants violents à l'aéroport : « Prends ZAD dans ta gueule ». Tous les opposants ne sont pas d'accord avec une action de ce genre.

« Alors que les réunions de concertation se poursuivent avec l'État et la DGAC, ces actions font une bien mauvaise publicité aux opposants et n'entameront en rien notre détermination à porter la voix de la majorité silencieuse » a déclaré Alain Mustière.

Des Ailes pour l'Ouest appelle, donc à un rassemblement, le 23 novembre, à 11 heures, près de la préfecture de Nantes, devant le monument aux morts des Cinquante-Otages.

Christian Rogel

Site des Des Ailes pour l'Ouest : (voir le site)

Voir aussi :
mailbox imprimer