Carles Puigemont, un nouveau style de présidence en Europe ?
Carles Puigemont, un nouveau style de présidence en Europe ?

Depuis trois mois, les média et les Européens s'interrogent. Qui est cet homme : un stratège, un démocrate, un dangereux rebelle ?

Suite de l'entretien avec Ricard Camprodon. Pour lui, le président dit «déchu» de la Generalitat de Catalogne est un homme «profondément démocrate», «propulsé» à la présidence après voir été journaliste, puis maire d'une des plus grandes villes de Catalogne.

Mais il n'a pas de casseroles, il est porté par une volonté populaire qui lui a demandé d'aller jusqu'au référendum. Il risque aujourd'hui trente ans de prison, pour les «charges les plus graves qu'il puisse y avoir en Espagne : la seddition et la rébellion». Pour Ricard, c'est un jugement politique.

Il ne partage pas la vision de Cohn Bendit en disant que Rajol «n'est pas fou, il veut laisser pourrir les choses», mais pour Ricard, comme pour beaucoup d'autres Catalans, les urnes décideront bientôt...

Pour en savoir plus, plusieurs «actes» (le terme catalan) auront lieu en Bretagne. Rassemblements, conférences, concerts... Ce soir à Quimperlé, 20h, place St Michel avec Ricard Camprodon, et de nombreux Catalans de Lorient, Quimper, Douarnenez !

Pour réserver : 06 79 14 96 87

Voir aussi :

mailbox imprimer