M51 : les pêcheurs bretons pénalisés par l'échec du tir
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 8/05/13 12:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Suite à la destruction d'un missile M51 après un tir manqué au large du pays bigouden, dimanche dernier, la préfecture maritime a interdit aux pêcheurs, une zone de 900 km2 au large de Penmarc'h. Le Guilvinec est tout spécialement affecté par cette restriction, car ce sont des zones de pêches de langoustines, une ressource halieutique rare qui ne semble pas affectée par la diminution générale et dont le port du Guilvinec est le premier producteur en France. La restriction est établie pour le moment pour une semaine.

le communiqué de la préfecture:

07/05/2013 - 14/05/2013

ABORDS DE LA POINTE PENMARC'H

Texte

LES NAVIGATEURS SONT INFORMES QUE DES NAVIRES SONT EN OPÉRATION JUSQU'AU 13 MAI 2013 A 18 h DANS LA ZONE DÉLIMITÉE PAR LES POINTS SUIVANTS:

A: 47 31.0N - 004 28.0W

B: 47 41.0N - 004 28,0W

C: 47 31.0N - 005 10.0W

D: 47 41.0N - 005 10.0W

IL EST DEMANDÉ AUX NAVIGATEURS DE PRENDRE UN LARGE TOUR.

CETTE ZONE PRéSENTE UN DANGER POUR LES ACTIVITéÉS DE PÊCHE ET DE PLONGÉE.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.