Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plus
- Enquete -
Lusanger : une maison de la ruralité
Au village de " La Chaussée " en Lusanger, depuis plus de 5 ans (6e saison pour les ateliers vannerie et 5e édition pour le rempaillage de chaises) : des habitants de tout le Pays de Châteaubriant, et même au delà, participent à des ateliers de transmission de savoir-faire de
bernadette Poiraud pour Journal La Mée le 28/09/06 22:46

(conférence de presse du 28 septembre 2006)

Au village de " La Chaussée " en Lusanger, depuis plus de 5 ans (6e saison pour les ateliers vannerie et 5e édition pour le rempaillage de chaises) : des habitants de tout le Pays de Châteaubriant, et même au delà, participent à des ateliers de transmission de savoir-faire de la vie rurale.

Cette action locale est coordonnée par l’association UFCV avec Eric Papion (animateur) et de nombreux bénévoles Paul Goude, Christian Paitier, Charles Picot, Bernard Bossard, Simone Lorand, Hilaire Leblay, Alexandre Koanda, Serge Creulet, Yvonne Menoret et d’autrest.

Aujourd’hui les ateliers sont reconnus sur le territoire du Pays de Châteaubriant, à travers le projet éducatif de La Maison de la Ruralité, comme instruments de création de lien social. Il n’est que de voir le plaisir qu’ont les aînés et les plus jeunes, à se retrouver pour échanger leurs connaissances et leur envie de "faire quelque chose".

Un partenariat a été noué depuis 5 ans avec le groupement forestier de Domnèche (Régis Lefeubvre, gérant et Yannick Robert, garde forestier) pour la valorisation de la ressource locale en l'occurence ici le bois, la forêt, etc.

Pour cette année 2006, l’action est soutenue par la Mairie de Lusanger, le Conseil Général de la Loire-Atlantique, la Direction Départementale Jeunesse et Sports de la Loire Atlantique, et la Fondation Caisse d’Epargne, pour financer l’animateur à temps partiel (30 % de son temps). Dans une société qui se fragilise, l’action se propose de « tresser de nouveaux échanges entre les habitants, pour la valorisation des ressources locales, pour la construction d’un bien vivre ensemble. » comme dit Eric Papion.

Objectifs de l’action - un lieu d’animation permanent ouvert toute l’année - des activités basées sur la solidarité entre les générations - la redécouverte du patrimoine local (vieux métiers, savoir-faire, ressources naturelles)

Il s’agit de permettre aux personnes d’être actrices dans la vie associative et locale et d’inventer de nouveaux espaces de citoyenneté.

L’été 2006, une cinquantaine de personnes sont parties en " journée d’étude " au musée des vieux métiers vivants, à Argol dans le Finistère.

Pour cette fin d’année 2006, les activités suivantes sont proposées :

- Atelier tricot, avec Yvonne Menoret –chaussettes, bonnets, mitaines, gants - Reprise des ateliers vannerie (mardi après-midi et vendredi soir) et rempaillage (jeudi après-midi) - Restauration du four à pain, avec de nombreux bénévoles : une convention a été passée avec le groupement forestier de la forêt de Domnèche qui fournit du bois pour l’action de la Maison de la ruralité.

Le four à pain (voir photo) était en partie effondré et totalement caché dans les broussailles. « Nous avons pu constater la motivation des personnes qui sont venues débroussailler » dit M. Lefeubvre. Le four à pain est actuellement en réfection. Il a fallu apprendre à choisir les pierres, à les monter en utilisant la chaux. Un charpentier retraité, après avoir retrouvé les repères de l’ancienne toiture, a dessiné et construit la charpente. « Nous ferons du pain, et peut-être du cidre car le groupement forestier fournira les pommes » « au sol ! » précise Yannick Robert. Mais il y a déjà une trentaine de personnes pour les ramasser et faire le cidre. Déjà on échange les recettes de jus de pomme et de pommeau…

Un homme de Châteaubriant propose du labour à cheval. Une femme d’Erbray propose d’apprendre à faire du beurre… Aussitôt les échanges repartent bon train sur le goût du « lait de beurre », de la bouillie de bié naï (surtout le lendemain quand on la fait fricasser). L’antique poële à trous attend les châtaignes et Christian Paitier a sorti son accordéon.

La Maison de la Ruralité sera pleine de musique, de joyeuse complicité et d’amitié Contacts : 02 40 28 10 00 - 06 88 13 77 19

——————————————

L’UFCV qui est une association nationale d’éducation populaire, privilégiant l’action pour les personnes, l’évolution des mentalités, la prise en compte de l’intérêt général et l’amélioration des conditions d’existence pour une société plus solidaire.

(UFCV = Union Française des Centres de Vacances)

ABP/BP

Vos 0 commentaires :
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 7 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons