Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Législatives anticipées ; l’UDB favorable à l’élargissement de l’Union de la gauche
La gauche autonomiste bretonne appelle à une union de la gauche élargie, à même de remporter […]

pour UDB le 11/06/24 8:40

Au lendemain des élections européennes, qui ont vu pour la première fois l’extrême-droite arriver en tête en Bretagne, et après l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale, l’UDB s’engage pour éviter une prise de pouvoir par l’extrême-droite en France. La gauche autonomiste bretonne appelle à une union de la gauche élargie, à même de remporter plus de victoires qu’en 2022, sur la base d’un programme résolument opposé à cette monarchie présidentielle qui conduit la France au bord du gouffre.

L’UDB est prête à engager des discussions avec les autres partis de gauche et écologistes en Bretagne, s’ils le souhaitent, pour contribuer à faire naître un nouvel espoir.

 

Tifenn Siret porte-parole de l’UDB

L’article Législatives anticipées ; l’UDB favorable à l’élargissement de l’Union de la gauche est apparu en premier sur UDB.

Voir aussi :
2  5  
Vos 13 commentaires
Tanguy Sanson Le Mardi 11 juin 2024 09:54
Pourquoi faire tant de cas de la position de l'UDB ? Les Bretons vont élire enfin des députés anti immigration, elle devrait être contente... Ah ! c'est vrai que seule l'immigration extra européenne est bien venue pour elle, l'immigration française par contre...
Vivement un parti comme Palatinu en Bretagne qui en Corse s'entend très bien avec le souverainisme viscéral des vrais corses (le RN+ Reconquête y a fait des scores tutoyant les 60 % ! Jusqu'à la nausée l'UDB s'enfonce en s'alliant avec le jacobinissime LFI...
(6)  Envoyer un mail à Tanguy Sanson

Alain É. VALLÉE Le Mardi 11 juin 2024 12:20
Une fois de plus, le problème des élections en Bretagne n'est ni "la Gauche", ni "la Droite" et même l' "Extrême Droite" mais la Bretagne.
Il est grand temps qu'elle soit le vrai sujet du débat et que l'on ne soit plus contraint de voter pour des partis exclusivement jacobins, tous, généralement hostiles aux Autonomies, à l'UE, aux cultures et langues régionales, à la Réunification, ...
La proportionnelle éparpille l'électoral en artificielles féodalités.
Surtout pour des élections majoritaires, cette fois encore, il serait indispensable de pouvoir voter breton pour un projet breton en Bretagne (Ex : Les partis hexagonaux s'intéressent-ils même vaguement : ( 1 ) à l'indispensable reconstruction du Pont Albert LOUPPE au Sud de Brest pour qu'enfin, il supporte les TER depuis et vers Quimper ou ( 2 ) à la ligne St Brieuc - Vannes à restaurer et vers Lorient à créer ou ( 3 ) aux scandaleux buttoirs en Gare de Châteaubriant entre Nantes et Rennes ? ). La situation qui fait que des partis Régionalistes ou même Autonomistes se retrouvent noyés dans une alliance avec des partis jacobins hautains et autistes qui les instrumentalisent et dont ils n'ont rien à attendre, est intrinsèquement mauvaise.
Par ailleurs, songeons, d'une part, qu'avec un système majoritaire, de préférence à un seul tour, la Gauche et la Droite ne seraient pas éparpillées au point de désespérer les électeurs, mais unies, et, d'autre part, qu'ainsi, il n'y aurait pas de partis Extrêmes ni à Gauche, ni à Droite, et que comme de juste, les idées extrêmes seraient évidemment très démocratiquement débattues par chaque camp. C'est ce qui se vérifie partout.
Au total, c'est l'ensemble du dispositif régissant les systèmes électoraux qu'il est indispensable de réformer pour que la France ne soit pas seulement une république où l'on vote mais une démocratie..
AV
(5) 

Aain E. VALLÉE Le Mardi 11 juin 2024 14:44
Que l'on parle recettes de cuisine ou de systèmes électoraux, il faut concevoir, indépendamment des ingrédients et programmes, et surtout le plus loin possible des intérêts particuliers, leur capacité à déterminer jusqu'au goût des mets et résultat des scrutins.
A ce sujet, reprenons un peu du "Discours de la Méthode" de René Descartes qui consiste à rechercher l'évidence par le doute :
"Ne recevoir jamais aucune chose pour vraie que je ne la connusse évidemment être telle, (...) " ;
"Diviser chacune des difficultés (...) en autant de parcelles qu'il se pourrait et qu'il serait requis pour les mieux résoudre;"
"Conduire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus aisés à connaître, (...) " ;
"Faire partout des dénombrements si entiers et des revues si générales que je fusse assuré de ne rien omettre". (in : "Discours de la méthode" - 1637)
Au total, le but d'une élection n'est pas d'effectuer la photographie de l'opinion ou de participer sans jouer, avec un appareillage si précis qui emploie jusqu'à la proportionnelle alors qu'elle multiplie les partis et influe ainsi sur le nombre des candidatures et le résultat, sachant que la sociologie politique dispose des outils adéquats ; Mais en offrant au vote une alternative simple et claire, de dégager pour la durée du mandat une Majorité politique ample et stable disposant de projet, programme et leader préalablement débattus, élus et ainsi connus du plus grand nombre.
Tout ce qui s'éloigne de cette lisibilité par le plus grand nombre qui, d'ailleurs, n'a pas que cela à faire puisqu'il doit survivre, s'écarte de la démocratie.
AV
(0) 
De Alain É. VALLÉE à Aain E. VALLÉELe Jeudi 13 juin 2024 00:17
Erratum : Georges PASCAL est l'auteur de la formule, citée supra sans guillemets, : "évidence par le doute" dans son ouvrage : "Les grands textes de la Philosophie" (Bordas - 1986 - p.85)
(0)

jakez Lhéritier de Sant Nazer Le Mardi 11 juin 2024 17:55
Pour un front breton humaniste .
C'est ce que nous voulons.ras le bol des alliances promesses des PS des années 80,EELV, et avec les radicalistes intégristes de gauche anti bretons viscéraux sur le pays nazairien et qui ne réprésentent avec l'UDB, le MDC,etc que O,38 % des voix exprimées,en Loire Atalnatique.....en 2024.!
Que de temps perdu......!
Préparons en même temps les élections municipales de 2026....A fond .....dans l'UNION.
(2)  Envoyer un mail à jakez Lhéritier de Sant Nazer

Yann Menez Are Le Mardi 11 juin 2024 21:26
union de la gauche oui, mais sans LFI !!!
(3) 

Léon-Paul Creton Le Mercredi 12 juin 2024 07:47
Élargissement, ça enfle? Front Populaire? 1934/36... Union de la Gauche?1981... Cela en jette les vieilles gloires théoriques ! Cette enflure, pathologie politicienne des partis de gauche hexagonaux qui, aujourd'hui, jubilent de leurs pauvres accords dans des joies immatures et juvéniles, tous soumis aux tracés parisiens. Oui UDB tu peux dire tout aussi ouvertement: Je suis celui qui suis!!!
Y'AVAIT, il y en a encore en BRETAGNE, stupidement tant de livreurs d’illusions, qui mal grimées en socialisme fumeux dont les idées à peine ébauchées quelque part périssent dans un gauchisme abruti ! Depuis longtemps !
Dis-moi qui tu fréquentes, nous le savons qui vous n’avez jamais cessé de fréquenter et de singer, par le son et l’image, et cela ne cesse de dire qui vous êtes/étiez finalement, faisiez pour les Bretons. De ce que vous n’avez jamais fait qui soit utile aux Bretons.
Mortes nées ces belles idées, faute d’avoir réellement vécues, il n’en reste que résidus dans des esprits qui encore et toujours accaparent les vieilles choses par incapacité d’en produire de nouvelles, sans vergogne, avec ceux de Lutèce font appel aux oripeaux poussiéreux pour « dégizer » et illusionner ce qu’ils ne sont plus, c’est-à-dire des Bretons.
(3)  Envoyer un mail à Léon-Paul Creton

Jorj Treger Le Mercredi 12 juin 2024 11:06
Nous ne voulons pas d'union des gauches contre le RN.
Nous voulons l'union des gauches et DROITES bretonnes contre les jacobins.
(2) 

Un Breton de Nantes Le Mercredi 12 juin 2024 13:20
Demat,
Pour information, il semblerai que le parti Breton (centre) sera encore présent aux élections législatives de 2024 (pas sur toutes les circos, comme en 2022) afin de défendre les intérêts de la Bretagne (l'autonomie Politique) et de proposer aux électeurs Bretons, autre chose que des alliances avec des partis politiques jacobins qui ne se soucis pas des intérêts et des enjeux Bretons...
Pour les européennes de 2024, le score du Parti Breton avec "Ecologie au centre" à fait un score 3 à 10 fois plus élevés que "l'UDB et son partenaire" suivant les communes et départements Bretons... (presque 4% sur certaines communes de Loire Atlantique)...
(0)  Envoyer un mail à Un Breton de Nantes

Un Breton de Nantes Le Mercredi 12 juin 2024 13:20
Demat,
Pour information, il semblerai que le parti Breton (centre) sera encore présent aux élections législatives de 2024 (pas sur toutes les circos, comme en 2022) afin de défendre les intérêts de la Bretagne (l'autonomie Politique) et de proposer aux électeurs Bretons, autre chose que des alliances avec des partis politiques jacobins qui ne se soucis pas des intérêts et des enjeux Bretons...
Pour les européennes de 2024, le score du Parti Breton avec "Ecologie au centre" à fait un score 3 à 10 fois plus élevés que "l'UDB et son partenaire" suivant les communes et départements Bretons... (presque 4% sur certaines communes de Loire Atlantique)...
(3)  Envoyer un mail à Un Breton de Nantes
De JC SIOU à Un Breton de NantesLe Jeudi 13 juin 2024 20:31
Cela dit, il n'était pas très difficile de faire dix fois mieux que l'UDB...
(0)

Didier Lebars Le Jeudi 13 juin 2024 04:13
4 Place Bourbon - Paris 7. Des gros bras emmenes par le 2eme personnage de l'etat virent les squatteurs.
Ici UDB pour virer la monarchie, s'allie avec les Robespieristes pour sauver la Bretagne.
(1) 

Brocélbreizh Le Vendredi 14 juin 2024 10:15
Le PS qui se présente comme "presque fédéraliste" concernant l'Europe pratique l'inverse depuis des décennies en France...
Cette alliance vous sied à ravir puisque vous demeurez presque jacobin.
(2) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons