Lorient sous les bombes : une visite à l'abri de la Place Alsace Lorraine

-- Histoire de Bretagne --

Chronique de Kerne Multimédia
Porte-parole: Fanny Chauffin

Publié le 16/12/17 0:38 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Il fait bien froid et humide ce vendredi matin à Lorient, les enfants emmitouflés attendent une dame, Denise, pour descendre avec elle à la découverte d'une histoire enfouie dans ce lieu...

Grâce aux explications riches et documentées de la guide, les élèves de Diwan An Oriant ont pu découvrir la vie des Lorientais lors des bombardements : 350 victimes civiles, 51000 habitants au début de la guerre, 31 000 en janvier 1943 quand un déluge (80 000 bombes) éclate sur Lorient.

Plus épargnée en pertes civiles que Brest ou Saint Nazaire, Lorient a protégé ses habitants par de nombreux abris, la plupart construits par les Allemands comme celui de la Place Alsace Lorraine où 600 personnes, Allemands et Lorientais prenaient place, dans le noir, dans une proximité gênante, des odeurs pénibles, la peur de ne plus rien trouver à la sortie, le bruit des bombes, le manque d'air...

Soixante ans de paix et la reconstruction ont fait oublier ces années sombres de l'histoire de la ville.

Pourtant, que ce soit dans les paroles de la guide, ou le témoignage de Denise qui avait 17 ans en janvier 1943, ces souvenirs semblaient terriblement actuels...

Voir aussi :
mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.