Lom ar Geol, le retour

-- Littérature --

Agenda
Par Didier Lefebvre

Publié le 6/03/15 11:28 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Yvon Ollivier, infatigable pourfendeur de l'illusion jacobine et de ses corollaires : le refus de l'altérité et la négation de la différence culturelle, continue la promotion à Nantes, à « l'En K nantais » de son best-seller « Lom ar Geol », dans le cadre des « rencontres d'auteur », rendez-vous livresque nantais incontournable organisé par l'Agence culturelle bretonne.

« Nous sommes tous des gueules cassées comme Lom ar Geol dans l'ascension du Menez-Hom à la recherche de sa gueule perdue et de ce paradis terrestre où les hommes avaient encore des choses à se dire »(voir notre article). Cet ouvrage forme le versant romanesque du premier livre de l'auteur : « la désunion française » (voir notre article) qui reste en mémoire de ceux qui s'intéressent à l'avenir d'une Bretagne noyée dans un ordre jacobin négateur des droits culturels.

L'identité, cette inlassable quête, revient comme un leitmotiv dans les pas de Lom, dont la gueule cassée a curieusement dessillé les yeux sur cette problématique atemporelle.

L'honneur dans l'obéissance ou la lutte pour les libertés ?

Être soi malgré tous les coups du sort, et il arrive que l'on se retrouve par la médiation d'autrui. Ici, « l'autre » prends le visage de Gwenn, la belle paysanne du Porzay qu'il aime d'une manière étrange et absolue. Elle est son Iseult qui le restitue à lui même. Laissez-vous transporter par la force de cet amour, dans un huis-clos obsédant entre Lom et le recteur Abjean, par qui s'affrontent les deux Bretagne de toujours, celle qui trouve son honneur dans l'obéissance à celle qui lutte pour ses libertés.

Une ode à la transcendance qui réunit les hommes.

Les méfaits du jacobinisme

Ce livre est le versant romanesque de l'essai publié en 2012 par l'auteur aux éditions de l'Harmattan : « La désunion française, essai sur l'altérité au sein de la République » qui a nourri le débat sur les méfaits du jacobinisme et de la négation des droits culturels des Bretons.

Yvon Ollivier, magistrat et membre de l'Institut culturel breton, présentera son livre Lom ar Geol le 21 mars à l'En K nantais  (voir le site) dans le cadre des rencontres d'auteur de l'ACB (voir le site) Il présentera également son dernier ouvrage : « la France comme si... » (voir notre article).

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.

Vos commentaires :

Christian
Jeudi 12 mars 2015

21 mai ou 21 mars?

Didier Lefebvre
Jeudi 12 mars 2015

Corrigé ! trug' deoc'h !!!

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.