Loïk Le Floc'h-Prigent, sauvé par la solidarité des pétroliers?

-- Economie --

Dépêche
Par Christian Rogel

Publié le 8/05/13 12:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Monde, daté du 8 mai, fait un survol des affaires faites en Afrique par Claude Guéant, haut fonctionnaire devenu récemment avocat d'affaires, à partir d'une interview de l'intéressé. Claude Guéant mentionne, au passage, qu'il a participé, en parallèle avec d'autres personnes, dont certaines travaillant à l'Élysée à la libération de Loïk Le Floc'h-Prigent, qui était incarcéré au Togo. (voir notre article)

De l'aveu de Me Patrick Klugman, avocat de l'expert pétrolier, plusieurs personnes auraient conseillé à Marlène Le Floc'h, épouse du prisonnier, de s'adresser à Claude Guéant. Celui-ci explique son empressement par ses états de haut-foctionnaire et d'avocat qui l'ont amené à «(servir) son pays de la meilleure façon.» et parce qu'il estime que Le Floch-Prigent est «un patriote».

Une autre clé d'interprétation est pourtant possible, car, Le Monde indique plus haut que le gendre de Guéant, Jean-Charles Charki, dirige la société Iota, spécialisée dans le conseil à des groupes pétroliers en Afrique. Une activité qui est proche de celle exercée jusqu'ici par Loïk Le Floch-Prigent. Ce qui est plus qu'une coïncidence dans un monde très petit.

Pour compléter, il faut rappeler que Claude Guéant est avocat associé avec son fils, François, qui a tenté, l'année dernière, de devenir député pour le compte de l'UMP à Ploërmel et a été battu par Paul Molac.

Christian Rogel

Voir aussi :
mailbox imprimer