Lizher d'ar Rannvro / Lettre à la Région

-- --

Communiqué de presse de Kevre Breizh
Porte-parole:

Publié le 21/11/18 18:00 -- mis à jour le 21/11/18 18:00

 

D'ar 14 a viz Du eo bet kaset gant Rouedad ar Brezhoneg ul lizher da brezidant Kuzul Rannvro Breizh goude embann disoc'hoù ar studiadenn sokioyezhoniel war yezhoù Breizh kaset da benn gant TMO. Sinet eo bet al lizher gant 55 kevredigezh, o c'houlenn ma vefe kemeret kont eus an disoc'hoù-mañ a-benn diorren politikerezh-yezh ar Rannvro ha skoazell efedusoc'h c'hoazh kas ar brezhoneg war-raok en dazont.

Evit gouzout hiroc'h e c'hallit lenn al lizher en he fezh « (voir le site) » target=«_blank»>amañ.

Le 14 novembre dernier, le collectif Rouedad ar Brezhoneg a adressé une lettre au président du Conseil Régional de Bretagne suite à la publication des résultats de l'enquête sociolinguistique sur les langues de Bretagne réalisée par TMO. Cette lettre, co-signée par 55 associations, demande notamment à ce que les enseignements de cette enquête soient pris en compte afin de développer la politique linguistique de la Région et de supporter plus efficacement encore l'avenir de la langue bretonne.

Pour plus de précisions, vous pouvez retrouver « (voir le site) » target=«_blank»>ici l'intégralité de cette lettre.Ce communiqué est paru sur Kevre Breizh

Voir aussi :

mailbox imprimer
Kevre Breizh a pour but le développement et la promotion de la culture bretonne, des langues spécifiques de Bretagne. Notre association rassemble les associations oeuvrant pour le développement de la langue et culture bretonnes, en favorisant leur coordination, en les soutenant et en apportant une aide à leurs actions, tout en permettant leur représentation collective auprès des institutions.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.