Livre Blanc 2021

-- Langues de Bretagne --

Dépêche
Par

Publié le 7/05/21 14:35 -- mis à jour le 07/05/21 14:35

L'Agence Culturelle Bretonne propose à tous les candidats aux élections départementales du 44 de répondre à un questionnaire pour connaître leurs engagements pour la culture bretonne dans ce département. 

Pour présenter cette culture et informer les candidats de nos souhaits, l'ACB44 a rédigé un Livre Blanc de la culture bretonne en Loire-Atlantique.

Document PDF 52402-livreblancculturebretonne2021p.pdf Le livre blanc. Source : ACB
Voir aussi :
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP
Vos 2 commentaires
Yves
Mardi 11 mai 2021

BRETAGNE REUNIE a réalisé cette pétition.Ce serait bien de l'écrire. Le CD 44 n'a pas respecté la loi NOTRE en refusant de lancer la consultation. Le CD 44 et son président Grosvalet ont été minables. Se défausser sur l'Etat est pitoyable en l'occurrence. On ne joue pas avec le respect des Bretons, de tout une communauté de femmes et d'hommes de Bretagne. Le CD 44 a contribué à la fracture entre le monde des élus et la société tout entière. C'est grave... Inutile de pleurer sur l'abstention ensuite. Hypocrisie sans limite, colère bretonne aussi ...

Jean K
Mardi 11 mai 2021

Madame la Présidente de l'Agence Culturelle Bretonne de Loire-Atlantique,
La pétition lancée par l"association Bretagne Réunie demandait, au Conseil Départemental de Loire-Atlantique, une consultation des électeurs du département. Consultation simple c'est-à-dire locale donnant lieu à un simple avis sur la nécessité de débattre ou non au Conseil, de l'utilité de demander la réunification du département à la Région administrative de Bretagne.
Cette pétition a donné lieu à une réponse négative concernant la consultation et au vote d'un Voeu du Conseil pour un référendum décisionnaire sur deux régions. Voeu préparé par le groupe socialiste majoritaire au Conseil.
Le Président du Conseil n'a jamais caché son souhait pour une fusion des deux régions Bretagne et Pays de la Loire. Jusque là c'est clair
On peut ajouter que, sans la pétition il n'y aurait pas eu de Voeu du Conseil.
La suite est incroyable.
l'Agence Culturelle utilise la pétition, donc les signatures ( aucune personne n'a été forcée de signer pour une consultation et aucune n'a signé pour un référendum) pour demander un référendum décisionnaire sur deux régions c'est-à-dire le Voeu du Conseil.
Sans en parler à l'association Bretagne Réunie organisatrice de la pétition. Sans citer son nom.
Sans tenir compte du fait que l'association Bretagne Réunie est opposée aux référendums. Les référendums pouvant donner lieu à des contraintes fortes et à des résultats surprenants.
L'agence culturelle utilise donc la pétition, les signatures des pétitionnaires pour demander le contraire de ce que celles-ci demandaient.
Vous vous solidarisez avec la maire de Nantes, le Président du Conseil Départemental tous opposés à la réunification.
Votre choix est rédigé avec des formules calquées sur celles de l'association A la bretonne.
Quelle médiocrité d'utiliser 100 000 signatures dans un but contraire à leur demande, de laisser la réunification aux mains de référendums. Par ailleurs votre lien avec un parti politique français opposé à la réunification est éclairant.

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.