Lionel Henry dédicace son 'Dictionnaire biographique du mouvement breton'
Agenda de Librairie L'Encre de Bretagne

Publié le 8/12/13 10:49 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
Date de l'évènement : le 11/12/2013 à 17 h à Rennes/Roazhon

La librairie L'Encre de Bretagne (Rennes) reçoit Lionel Henry à l'occasion de la sortie du "Dictionnaire biographique du mouvement breton" (éd. Coop Breizh) le mercredi 11 décembre de 17h00 à 19h00.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Présentation de l'éditeur :

De Roparz Hémon à Yann Fouéré en passant par Per Denez, Polig Monjarret ou encore Ronan Leprohon, les exemples sont nombreux de ces parcours qui ont profondément marqué l'histoire de l'Emsav si ce n'est celui de la Bretagne.

Plusieurs années de recherches ont été nécessaires pour établir des notices inédites concernant les militants bretons de la première guerre mondiale aux dernières expériences : le .bzh ou facebook en breton sur internet, Ai'ta, Breizhistance, etc.

Ce dictionnaire biographique est appelé à devenir un ouvrage de référence.


mailbox
imprimer
L'Encre de Bretagne, librairie spécialisée Bretagne et pays celtiques.
La librairie se situe à Rennes, 28 rue Saint Melaine, à deux pas de la place Hoche et du centre commercial "La Visitation".
02 99 63 98 35
Vos 2 commentaires
fanny chauffin
2013-12-08 17:42:53
Dommage que vous ne mentionniez pas que ce dictionnaire contient aussi quelques noms ... de femmes.
(0) 
Lou Millour
2013-12-08 20:26:03
Roparz, Yann, Per, Polig, Ronan... met da belec'h eo aet Vetig, Vefa, Anjela, Lena, Aziliz, Morwena hag ar re all?
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.