Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
ce qui reste du site archéologique dit Chemin de Montauban après sa destruction (photo Sites et Monuments)
ce qui reste du site archéologique dit Chemin de Montauban après sa destruction (photo Sites et Monuments)
- Communiqué de presse -
L’incompréhension règne en Bretagne : KOUN BREIZH appelle au soulèvement des pierres et à la marche Gwenn ha Du le 19 août, 14 h à Carnac
Les errements de la Mairie de Carnac et des services de l’État dans l’affaire de la délivrance d’un permis de construire d’un Mr Bricolage, en un lieu comportant des vestiges archéologiques, ne peuvent plus être ignorés de personne.
Yvon Ollivier pour Koun Breizh - Bertaign Tenant - Mémoire-de-Bretagne le 12/08/23 22:50

Les errements de la Mairie de Carnac et des services de l’État dans l’affaire de la délivrance d’un permis de construire d’un Mr Bricolage, en un lieu comportant des vestiges archéologiques, ne peuvent plus être ignorés de personne.

Ces vestiges signalés par la DRAC, l’INRAP et figurant dans le périmètre du projet de classement UNESCO, avaient donné lieu à un arrêté prescriptif de fouilles préalables toujours en vigueur au moment de la délivrance du permis.

L’incompréhension règne en Bretagne et ailleurs sur les raisons de ce fiasco mais plus encore peut-être sur l’absence de réaction des principales autorités concernées, comme si, toutes mêlées de près ou de loin à ce désastre, elles se serraient les coudes.

Les médias semblent être passés à autre chose. Pressée par nos associations patrimoniales d’ouvrir une enquête administrative sur ce dysfonctionnement majeur, Mme la ministre de la Culture n’a pas daigné répondre.

Les explications de M. le maire de Carnac « cela arrive dix fois par an », « nous n’avons pas détruit la Joconde quand même » nous inquiètent en ce qu’elles témoignent d’une banalisation de ces atteintes à notre patrimoine.

Les services de l’État n’ont jamais témoigné d’une quelconque volonté de remise en ordre de la réglementation.

Même la « Région Bretagne » n’a jamais exprimé une quelconque inquiétude quant à la situation de notre patrimoine archéologique à Carnac.

Une fois de plus, c’est au peuple breton de se manifester pour que ces Menhirs ne tombent pas dans l’oubli, que les pouvoirs publics prennent enfin leur responsabilité et que, jamais plus, nous n’ayons à connaître une telle destruction de vestiges.

L’association KOUN BREIZH, qui a obtenu l’ouverture d’une enquête pénale pour faire toute la lumière sur cette affaire, est fière de participer au collectif « le Soulèvement des pierres »

Car il faut que les pierres s’expriment, qu’elles crient justice aujourd’hui pour être entendues.

L’affaire des Menhirs de Carnac illustre le peu de considération que les Pouvoirs publics accordent à la sauvegarde du patrimoine breton dans ses composantes, archéologique, monumentales, culturelles et linguistiques.

Nous sommes des citoyens de second rang

Nos langues sont des langues de second rang

Notre patrimoine historique est un patrimoine de second rang.

Pas plus tard que cet été, M. le préfet de la « région des pays de la Loire » vient de signer la destruction du manoir du XVe siècle ayant appartenu au secrétaire du duc de Bretagne, pour construire une supérette à Bouvron.

Nos vestiges archéologiques ne méritent qu’une considération très limitée, sauf bien sûr lorsqu’ils peuvent être sources de revenus.

Car le respect de l’héritage de nos aïeux et de ce qui est essentiel à l’humain ont laissé place au « pognon ».

L’association KOUN BREIZH appelle tous ceux qui le peuvent à se déplacer le 19 août, 14 h à Carnac pour que les pierres se soulèvent, obtiennent justice et la protection qu’elles méritent.

L’association KOUN BREIZH réitère sa demande à Mme la ministre de la Culture d’ouvrir enfin l’enquête administrative qui s’impose, afin de modifier la réglementation dans le sens d’une véritable protection.

L’association KOUN BREIZH demande à nouveau à la « Région Bretagne » de sortir de son silence pour exiger l’octroi de la pleine compétence patrimoniale. C’est aux Bretonnes et aux Bretons qu’il revient de prendre en charge la sauvegarde de leur patrimoine et culture.

Pour Koun Breizh

Yvon OLLIVIER

Document PDF 58235-communiquepressesoulevementdes.pdf communiqué de presse Koun Breizh - Soulevement des pierres, 19 aout 2023. Source :
Voir aussi :
9  2  
Cet article a fait l'objet de 3064 lectures.
L'association Koun Breizh - Bertaign Tenant - Mémoire de Bretagne a pour but de développer la connaissance par la jeunesse des cinq départements bretons (22, 29, 35, 44, 56) et plus largement par toute la population bretonne ou de la diaspora de l’Histoire de leur pays, la Bretagne par toutes les actions possibles, permettant ainsi une prise de conscience du lien qui unit le peuple breton, et permettant de réfléchir sur son avenir. Koun Breizh érigera en un lieu à définir une stèle mémorielle, et un lieu de mémoire à proximité (exposition de documents de toute nature).
Voir tous les articles de Koun Breizh - Bertaign Tenant - Mémoire-de-Bretagne
Vos 43 commentaires
Jean BOIDRON Le Dimanche 13 août 2023 08:32
Précis & efficace
(0) 

Francine MOREAU Le Dimanche 13 août 2023 12:04
Nous voulons que le patrimoine breton soit protégé, c est notre histoire.
(0) 

Anne Merrien Le Dimanche 13 août 2023 12:13
Absolument tout détruire pour faire du neuf : une vision rétrograde de la modernité.
(1) 

Bruno Begoc Le Dimanche 13 août 2023 14:55
Quand les élus n'ont pas conscience du patrimoine, une seule solution : changer d'élus. A garder en mémoire pour les prochaines élections !
(0) 
De Anne Merrien à Bruno BegocLe Dimanche 13 août 2023 17:43
Les vieilles pierres ne votent pas, pas plus que les arbres ou les oiseaux.
(0)

Sylvie Freulon Le Dimanche 13 août 2023 15:31
L'état n'a pas le droit de démolir des monuments historiques ni de détruire le patrimoine local de nos régions. Le manoir classé du XVe siècle qui a vu des personnalités de l'époque de Louis XV, appartient à l'histoire de France et aux amoureux des belles choses de notre histoire.
(0) 

Anne-Marie MANAI Le Dimanche 13 août 2023 15:55
Je soutiens votre action meme si je ne peux me deplacer pour partager votre avis et defendre ce patrimoine historique qui nous appartient .
Je suis de tout coeur avec vous .
(0) 

Michel Corrignan Le Dimanche 13 août 2023 17:54
On entend pas beaucoup non plus nos bretons milliardaires. Ils préfèrent investir dans l'art contemporain comme mr Pineau à Venise que de protéger la terre de leurs ancêtres ou de créer un "Historial de Bretagne" en centre Bretagne et qui manque cruellement, comme les vendéens ont fait à Luc de Bourgogne
(1) 

Michel Corrignan Le Dimanche 13 août 2023 17:54
On entend pas beaucoup non plus nos bretons milliardaires. Ils préfèrent investir dans l'art contemporain comme mr Pineau à Venise que de protéger la terre de leurs ancêtres ou de créer un "Historial de Bretagne" en centre Bretagne et qui manque cruellement, comme les vendéens ont fait à Luc de Bourgogne
(0) 

Jocelyne Ollivier Le Dimanche 13 août 2023 18:50
Ce sont des monuments historiques et en aucun cas ne doivent être détruit... Hors aujourd'hui malheureusement nous le voyons tout est remplacé, effacé!!! inadmissible...
(0) 

Gaëlle Kersaho Le Dimanche 13 août 2023 19:20
Triste démesure d'un système où l'économie continue d'abreuver les consommateurs de matérialisme afin de nous faire oublier qui nous sommes,
Je soutiens de tout cœur la protection de nos granits ils sont l'essence même de la Bretagne
(3) 

Breizhatao35 Le Dimanche 13 août 2023 20:13
La protection du patrimoine breton devrait être dans l'esprit de tout representant de la Bretagne.....Mais le mercantilisme de certain leur font oublier les necessités de defendre
notre histoire et notre patrimoine
(0) 

Piotrowski Jean Luc Le Dimanche 13 août 2023 20:45
La diversité des prétextes pour génocider tous azimuts le pays nous embrouille, quand ce n'est pas être mis devant le fait accompli, dans ce cas même plus besoin de ces prétextes pour imbéciles heureux " moutons à muselière s". Allons direct à la source du problème : quelle entité bien dissimulée avec force panoplies de camouflages sociétaux se cache derrière ces massacres de toute nature ?
(0) 

Le Guennec Le Dimanche 13 août 2023 21:58
Bravo à cette association qui agit pour la préservation de notre culture et de notre patrimoine.
(0) 

Le Guennec Le Dimanche 13 août 2023 21:58
Bravo à cette association qui agit pour la préservation de notre culture et de notre patrimoine.
(0) 

Ber Aut Le Lundi 14 août 2023 06:54
Mr Bricolage a fermé je ne sais combien de magasins et va vous emmerder en Bretagne, encore une enseigne à boycotter!!!!
(0) 

Madame Hilbert Le Lundi 14 août 2023 07:00
Mettez une pétition en ligne et faites du bruit, nous sommes loin et travaillons, nous ne pourrons pas être présent, mais nous voulons vous soutenir, saivez le manoir aussi
COURAGE
(0) 

Pat a trac Le Lundi 14 août 2023 08:59
Ça donne envie de soulever des montagnes ... Mais comme cela est écrit, le "peuple breton"doit faire quelque chose. Pas pour moi qui vient des Pyrénées.
(0) 

Colin Sandoz Le Lundi 14 août 2023 09:24
Encore un énième épisode où les intérêts privés démontent lentement mais sûrement la propriété d'État. Alors quoi, il faudra aller dans le future à New York et payer 50 dollars dans un musée pour voir des menhirs de Carnac ? IMPOSSIBLE
(0) 

Anne Merrien Le Lundi 14 août 2023 11:24
Le maire de Bouvron nourrit peut-être de plus hautes ambitions politiques, dans ce cas ses concurrents ne se priveront pas de rappeler ses hauts faits en matière de préservation du patrimoine.
(0) 

Alain DIDIER Le Lundi 14 août 2023 11:34
Bourguignon de tout coeur avec vous, je ne pourrai pas faire le voyage, mais à Carnac comme partout où le patrimoine est bradé par ces mercantis malgré les dénonciations du peuple je serai avec vous. Breiz ma bro !
(0) 

Lesur Le Lundi 14 août 2023 11:51
De tout cœur avec vous samedi prochain. Par la pensée.
(0) 

Johann Durand Le Lundi 14 août 2023 13:16
L'état,hélas, ne prend vraiment en compte que sa propre histoire, quelle soit royale, puis révolutionnaire et pour finir républicaine.Nous avons encore la preuve avec Carnac,et le manoir breton,important pour l'histoire de France et de l'humanité.Il n'y a pas qu'en Bretagne que se passe de tels aberration.
(0) 

Johann Durand Le Lundi 14 août 2023 14:20
L'état,hélas, ne prend vraiment en compte que sa propre histoire, quelle soit royale, puis révolutionnaire et pour finir républicaine.Nous avons encore la preuve avec Carnac,et le manoir breton,important pour l'histoire de France et de l'humanité.Il n'y a pas qu'en Bretagne que se passe de tels aberration.
(0) 

daniel pigeard Le Lundi 14 août 2023 14:52
la montagne accouche d'une souris
(0) 

Jean Loup Le Cuff Le Lundi 14 août 2023 16:21
Les jacos se foutent du patrimoine breton et de l’histoire de Bretagne antérieurs à l’annexion de la Bretagne par la France … Ils la font d’ailleurs disparaître des musées officiels comme physiquement dans la destruction de monuments… documents… lieux… c’est volontaire et délibéré ! Quand nous nous sommes battus à Saint-Aubin du Cormier contre un projet de centre d’enfouissement d’ordures ménagères sur le fameux champ de bataille franco-bretonne et européenne, aucun parti jacobin n’a protesté, de l’extrême gauche à l’extrême droite, en passant pas les centres gauches et droites… même pas les écologistes ! C’est dire! Tous anti Bretons! Et pourtant seuls contre tous nous avons gagné…))))
(2) 

Michel le goff Le Lundi 14 août 2023 19:24
Commentaire affligeant, vous n’êtes pas de Carnac pour vous exprimer de la sorte. Le coin en question est très loin des alignements, à côté de la déchèterie.
C’est affaire part avant tt d’un archéologue amateur voir très amateur et peut-être en conflit avec la mairie qui a lancé cette histoire. Je vais à Carnac plusieurs fois par an depuis 40 ans et on n’a jamais vu de menhirs. Tous les cailloux bretons ne sont pas des menhirs.
Le bonjour chez vous
(0) 

Richard elie Le Lundi 14 août 2023 19:33
Oui arrêtons ce projet honteux
Ns détruisons nos propres vestiges
L humain n est plus un humain
L argent l argent qui profite toujours au plus fortunés
Mr Macron il faut réagir devant cette débandade
Nous ne pouvons pas détruire les vestiges que ce peuple a créé.
Veuillez intervenir sur ce projet qui 'e correspond pas au paysage.
J espère que je serais entendu.
Mr Elie
(0) 

Krys 44 Le Lundi 14 août 2023 21:17
Les politiques sont d'abord carriéristes , les préfets aussi ! Certain est même parti de Nantes chez VINCI , à une époque récente !!!
J'ai connu une juge devenue sous-préfète pour deux ans , qui refusait de faire les expulsion illégales de mineurs , les renvoyait au préfet , et qui avait été "remerciée" au bout d'un an ! Avec promotion dans son métier de juge !!!
(0) 

Fabienne Le Mardi 15 août 2023 11:40
Quel désastre qu'elle tristesse et qu'elle honte
(0) 

Alain E. VALLÉE Le Mardi 15 août 2023 14:27
Nous serions scandalisés si l'Egypte détruisait son patrimoine multi-millénaire ou si la muraille de Chine ne bénéficiait pas des soins indispensables ou si le Royaume-Uni se mettait à raser telle élévation dans le pourtour de Stone Hedge pour y construire un magasin de bricolage. Nous en appellerions à l'UNESCO.
Nous étions scandalisés lorsque les Boudhas monumentaux furent détruits au canon par des barbus en Afghanistan.
Et nous restons écoeurés par tant de pillages dits révolutionnaires mais réellement barbares dans les abbayes belges. Et qui parle de Bonaparte faisant tirer au canon sur le visage du Sphinx et détruire à l'épée les regards des personnages peints dans sa suite à Padoue. (Ceci se visite aujourd'hui.)
Ce "nous" est celui de la conscience, de la volonté de préserver, protéger et promouvoir un exceptionnel patrimoine qui a indéniablement sa part dans l'identité bretonne. Même si les celtes ne sont pour rien dans ces vestiges d'il y a 5 ou 7.000 ans, ils réussirent à les conserver au moins jusqu'à l'arrivée de quelques soudards du grand commerce et de leurs vassaux.
Mais cette barbarie a eu lieu dans un "territoire de la république". Le fait est qu'elle se moque avec détermination et minutie de son patrimoine s'il n'est pas estampillé "républicain" ou s'il ne peut lui être utile (Tourisme, Défense nationale, ...).
En 2023, que, dans le contexte de la destruction délibérée d'alignements à Carnac, l'État ultra-jacobin en faillite en soit à si tardivement oser solliciter de l'UNESCO le classement d'une zone archéologique si importante, si sensible, si exemplaire dans le Patrimoine de l'Humanité, est franchement minable, ridicule et triste. Ceci aurait dû être effectué et naturellement obtenu il y a des dizaines de lustres ...!
Pour "Paris" et dépendances, ... l'intérêt jacobin est évident et les gros budgets ne manquent pas. Mais quel intérêt pour quelques gros cailloux qui, de plus, sont dans "les territoires de l'Ouest" (Debré).
Tout ceci est définitivement honteux.
AV
(0) 

Naon-e-dad Le Mardi 15 août 2023 15:25
La Joconde vaut pour sa réussite picturale et l'histoire de la peinture en Occident.
.
Les menhirs (menhir , en breton = peulvan , pluriel peulvaen) valent pour leur puissance expressive et l'histoire de notre civilisation en Occident.
.
Ces derniers, nous dit-on, faisaient partie du périmètre protégé. Autrement dit, la perte d'information potentielle inhérente à leur destruction est irréparable, pour l'archéologie préhistorique.
.
Peut-être M. le maire de Karnag pourrait-il comprendre celà? Si ce n'est pas le cas, comment se fait-il qu'il ait pu être élu maire? Que fait-il à un poste aussi sensible, culturellement et politiquement parlant?
.
Le minimum serait qu'une enquête soit menée officiellement établissant les responsabilités et dysfonctionnements divers. A tous les niveaux, y compris ministériels.
.
Ne z'aio ket ma gourc'hemennoù ganeoc'h, Aotrou Maer! Tamm ebet! Na gant an holl baotred o labourat dindan ar stad hag a zo e-barzh ar jeu. Trist eo evit an holl ac'hanomp...
(1) 

Pcosquer Le Mardi 15 août 2023 21:55
@Alain E. Vallee "Même si les celtes ne sont pour rien dans ces vestiges d'il y a 5 ou 7.000 ans,"
On peut justement penser le contraire après l'intervention de Barry Cunlife au colloque de Lorient.
Eus se e c'haller soñjal ez eo grevusoc'h c'hoazh ar pezh zo c'hoarvezet e Karnag!
(0) 

Jakes helias Le Mercredi 16 août 2023 09:35
Les mondialistes a la manoeuvre destruction totale de l identité,
(0) 

Al Coin Le Mercredi 16 août 2023 09:48
Que tous les élus qui se disent Bretons démissionnent de leurs mandats (Le peuple breton reconnaîtra les siens.), dans un seul mouvement unitaire ! S’ils le sont vraiment et profondément! Toujours plus que minoritaires dans ces diverses assemblées ils sont inutiles pour la BRETAGNE ! S’en satisfaire sans contreparties bénéficiant à la BRETAGNE et aux Bretons…ça va un moment ! Mais qui dure depuis trop longtemps.
Et si j’accepte de ne prendre en compte que « leur intérêt », ne soit que pour la BRETAGNE et les Bretons, alors je pense fortement qu’ils n’illusionnent qu’eux-mêmes sur cette voie politique qu’ils ont préférée. Comme plus confortable sans doute mais vide de fruits !
Qu’ils ne perpétuent donc plus cette illusion auprès des Bretons, définitivement, sous ces régimes franco parisiens « ad viternam », qu’est la démarche électoraliste et collaboratrice en participant dans les structures politiques finalement très jacobines, illusion (organisée ?) qui résoudra, un jour peut-être, dans les siècles des siècles, mais jamais puisque jusqu’à nos jours d’aujourd’hui, c’est un vaste échec pour notre Pays, son Histoire et celle des Hommes.
Il est clair que « nos élus », malgré la sincérité pour ceux qui avec laquelle ils se sont engagés, et bien ils n’ont, tout au long de leurs mandatures successives rien apporté, ni obtenu vraiment quoi que ce soit qui efficacement renverse et/ou empêche la désagrégation, les destructions dans tous les domaines concernant la civilisation celtique.
Héritage plus ou moins caché qui est avec plus ou moins de vestiges intégrés dans nos personnalités et nos environnements, les nôtres de ceux et celles qui l’ont en héritage génétiquement, culturellement et en conscience dans et par leur patrimoine européen le plus large.
(0) 

Le Celte Le Samedi 26 août 2023 13:58
Depuis longtemps les Français veulent soumettre les Bretons.
Ils n'ont pas compris, plus ils s'attaquent à ce que nous sommes plus nous faisons bloc.
(0) 

Breton Le Samedi 26 août 2023 15:02
Comme d habitude ces français mercantiles essayent d abuser les bretons. Ma famille est carnacoise depuis depuis le 17 ieme siècle. Il est inacceptable de laisser faire ce genre de chose sans qu il n y ai une sanction pénale des politiques ou de l administration. Bientôt un nouveau musée archéologique sera construit. Si c est une sorte de menhirs Land comme le souhaitait lang. Il sera de notre devoir de réaliser les mêmes actions faites à l époque... breihz atao.
(0) 

Pierre-Yves Pontais Le Samedi 26 août 2023 17:56
La Bretagne sera se défendre comme elle l'a toujours fait, contre les voyous à cols blancs, venus dont on ne sait d'où,portant atteinte à notre patrimoine linguistique et culturel.
Ceux-ci auront des comptes à rendre, et je donne pas cher de leur cas.
(0) 

Le.sorcellarium Le Lundi 28 août 2023 18:58
Comment ça aucune enquête n'a été ouverte?! Quelle honte!! #laffairecarnac #carnacscandale
(0) 

Tres Tabernae Le Mardi 29 août 2023 08:37
Dès qu'il y a pognon l'État s'en fout!
Il y a même une loi disant que le préfet donne autorisation et que du fric rentre pour cela! Pourtant on sait tous qu'il est interdit de construire sur des zones d'intérêt historiquo-archéologique mais que nenni ! Un bel exemple chez moi est la construction d'une horrible antenne relais télé sur le site le plus important et sacré des Vosges : le Donon ! C'est comme si on détruit le centre de l'alignement de Carnac ! Le Donon est une montagne sacrée depuis la nuit des temps ! Il ne se passe pas un jour sans que du monde y monte, même pendant les deux dernières guerre alors qu'il servait de frontière et lieu de combats le sommet n'a pas été détruit c'est pour dire! Le Petit Donon son voisin lui en revanche a pris cher et est devenu un cimetière pour nos aïeux soldats français comme allemands. Ce n'était pas les lieux qui manquaient pourtant pour construire cette ignoble et défigurante antenne relais mais non. Ya fallu que ce soit sur notre Donon Sacré !
(0) 

Eirini Le Mardi 29 août 2023 19:22
Merci de votre action. Restons concentrés. Ensemble nous y arriverons.
Bien à vous.
(0) 

Armel Bonsergent Le Jeudi 31 août 2023 14:12
Non, monsieur le maire de Carnac, ces mégalithes ne sont pas la Joconde, ils sont beaucoup plus importants car ils sont les uniques témoins d'une civilisation passée qui nous est totalement inconnue et leur agencement témoigne des connaissances astronomiques, géométriques et mathématiques très poussées d'une civilisation dont on prétend encore qu'elle devait vivre dans des grottes, s'habiller de peaux de bêtes et être à peine capable de parler...
Alors oui monsieur le Maire, c'est Pierres sont bien plus importantes que la Joconde et ce pour l'ensemble de l'humanité amnésique sur son passé !
(0) 

Penn Kaled Le Vendredi 1 septembre 2023 10:44
Pour info , le problème n'est pas spécifiquement breton . Il est d'ailleurs dommage que dans cette affaire la revendication bretonne se trouve entremêlée à l'extrême droite jacobine française .Je pense que le mouvement breton devrait avoir d'autres chats à fouetter pour faire adhérer la population bretonne à l'idée d'émancipation .Pour autant je désapprouve l'attitude du maire de Carnac ,cependant il ne méritait pas le lynchage que lui et sa famille ont subit .
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons