Lettre-ouverte aux responsables CFDT, CGT, SOLIDAIRES, CFTC, UNSA, CFE-CGC et FSU,

-- Politique --

Chronique de Gérard Gautier
Porte-parole: Gérard Gautier

Publié le 24/11/13 9:40 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Après la manifestation, magnifiquement réussie de Quimper, vous vous êtes crus autorisés à parler de « récupération, manipulations et autres qualificatifs » pour la décrédibiliser. Cela en oubliant que vous portiez en même temps atteinte à l'intégrité des nombreux manifestants, salariés, nouveaux ou futurs sans emploi, petits et moyens chefs d'entreprises, tenants d'une Bretagne aspirant à être considérée comme majeure, responsable et souhaitant accéder à l'expérimentation, qui, sincères et loin de donner une réalité à vos propos, étaient présents pour de vraies et nobles raisons.

Une campagne médiatique orchestrée par de purs jacobins, politiques, universitaires, fonctionnaires, responsables culturels niant leurs propres engagements quant au respect de la diversité, jouant les amalgames, a été organisée.

En proférant - lors de votre manifestation de Carhaix où vous êtes apparus comme des « briseurs d'unité... comme d'autres de grèves » - comme l'a fait le leader régional de la CFDT «On ne rejette personne. Mais qu'on ne vienne pas nous parler d'écotaxe»...(ce qui prouve, au minimum, son ignorance des vrais problèmes) vous êtes apparus en fait comme les «... barons ! » d'une mauvaise farce.

Sur ce plan la Bretagne a en effet déjà payé ! (voir le site)

En fait vous avez démontré, non pas agir dans l'intérêt des salariés » mais dans le sens des vôtres. Votre appel à manifester « seuls » à Carhaix n'a eu d'autre objectif, après avoir été débordés, que de tenter de reprendre « la main » et ce faisant...d'apporter votre soutien au gouvernement.

Il est vrai que vous lui devez bien cela. Et pas seulement à celui actuel mais également à celui et à ceux qui l'ont précédé.

Vous lui, vous leur devez, en effet beaucoup.

François Chérèque, votre ancien collègue, peut en témoigner. Lui qui, nommé inspecteur général des Affaires sociales, grâce à cette promotion, bénéficie, privilège, d'une « belle retraite dorée » qu'en ces temps de crise, beaucoup vont lui envier.

L'enterrement du rapport Perruchot sur le financement des syndicats et autres certains Comités d'entreprises inféodés a confirmé la connivence qui existe depuis plus de 40 ans, avec tous nos gouvernants. Sa publication, aurait, il est vrai, permis de faire cesser - ce que, complices, vous cautionnez - le scandale du CCAS dont les conséquences pénalisent les salariés les plus fragiles.

Le refus de la suppression du CESE national grand pourvoyeur de fonds des syndicats en atteste.

Il est indispensable et salutaire que les salariés puissent être défendus par des syndicats... mais pas seulement gestionnaires de crises. Par des syndicats constructifs anticipant, participant au futur économique de la Région, au service de la Collectivité.

Or vous n'avez porté aucun intérêt à la proposition qui vous a été faite, en 1993, de la création d'un Symposium international.. «Les Etats généreux de la solidarité.»

Ce dernier reposant sur : « la nécessaire remise en cause des systèmes économiques, sociaux, politiques de notre Société, en intégrant les notions de la nécessaire prise en compte des technologies au service de l' Homme, de nouvelles formes de solidarités, de la mise en avant des valeurs humaines ».

Etaient invités pour en débattre, des politiques, des économistes, des scientifiques, des philosophes, des chefs d'entreprises, des syndicalistes…

Tous ont été aux abonnés absents.

Aujourd'hui la réalité, et vous le savez bien, est que les Bretons - quelle que soit la catégorie sociale à laquelle ils appartiennent- disent « stop au matraquage fiscal »... non à la mort d'une Région, oui une véritable responsabilité institutionnelle donnée à la Région, oui à la reconnaissance de sa spécificité péninsulaire.

Cela qu'ils aient ou non des « Bonnets rouges ! »

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1435 lectures.
mailbox imprimer
logo
Gérard Gautier est auteur d'ouvrages de poésie et de plusieurs livres, dont une enquête sur l'incendie du Parlement de Bretagne dans lequel il expose une thèse différente de la thèse officielle.
Bibliographie sur (voir le site) érard_Gautier
Gérard Gautier est en outre fondateur et président du mouvement Blanc c'est exprimé.

Vos commentaires :

PIERRE CAMARET
Dimanche 24 novembre 2013

Mon Cher G.GAUTIER . Vous perdez votre temps . Ce ne sont plus des etres humains , mais des ideologues.

Aucun seuil de tolerance .Je les vois , defiler , leurs traits bovins ( je m'excuse aupres des vrais bovins )pour garder leur gagne pain .Toujours les memes calicots depuis 50 ans ( je ne pense pas , qu'ils soient tres intelligents) leur slogans TOUJOURS les memes .Moi ces Syndicats qui ne representent rien , me cassent les pieds .Vraiment dans l'hexagone , cela ne va pas dutout.

eugène le tollec
Dimanche 24 novembre 2013

Gérard,Pierre

Le syndicalisme "français" est totalement à revoir(fondement -objectifs -décisions).

Les prises de positions du début du XX siècle sont obsolètes.

Chez ces gens rien ne peut évoluer(j'entends toujours ,la lutte des classes ,faire payer le patron,on les aura).

Je déteste tout ce syndicalisme outrancier qui n'a pas su prendre les bonnes options de philosophie du travail.

Rappelons nous que le syndicalisme le plus vicié est celui de la fonction publique.

jili hervé
Dimanche 24 novembre 2013

les syndicats qui Comme les politiques ne voient rien venir sont obligés de faire de la récupération ;

jean pierre Le Bihan
Dimanche 24 novembre 2013

Bravo M. Gauthier tout a fait d'accord avec vous,ils sont lamentables ceux "qui ont un train de retard",et qui tentent de decredibiliser et de recuperer cette nouvelle lame de fond bretonne,mais il faut enfoncer le clou,et leur mettre "la honte"par une nouvelle demonstration de force avec calme et determination, donc TOUS A CARHAIX ! Samedi prochain

Yann Torreben
Dimanche 24 novembre 2013

Quelques chose de tout-à-faire nouveau sur le plan politique peut naître à Carhaix ! Quelque chose d'impensable quelques mois auparavant : l'idée que les Bretons ont leur destin entre leurs mains.... Tous à Karaez !

Erwan BENOIT
Dimanche 24 novembre 2013

Le rapport Perruchot a surtout démontré les dérives financières des syndicats patronaux dont notamment la Cgpme. C'est pour cette raison qu'il a été enterré !

Gérard GAUTIER
Dimanche 24 novembre 2013

Erwan,

Aimant les choses claires et n'étant pas à géométrie variable, je dénonce tous les excès et cela quels qu'en soient les auteurs et/ou bénéficiaires.

Ils portent en effet préjudice aux contribuables et ont des conséquences lourdes sur la gestion chaotique du Pays.

Cela pénalise lourdement les Régions puisque tout remonte vers PARIS.

Voici le lien où il est possible de lire le Rapport PERRUCHOT :

(voir le site)

d
Dimanche 24 novembre 2013

per

oui tous a Carhaix . Nous viendrons du Poitou par le car de Nantes pour soutenir la légitime marche de la Bretagne vers son avenir de liberté dans une région enfin réunifiée ce qui nous rendra au Poitou ,car en Vendée aussi la région technocratique des pays de Loire est un monstre idéologique obligeant les viticulteurs du sud-vendée a quelques kilomètres du vignoble charentais à vendre leur vin sous l'appellation VIN DU VAL DE LOIRE.

Que la France enfin se dote d'une constitution démocratique laissant aux provinces ou régions libertés pour se gérer .

Nous savons ce qui est bon pour nous et nous n'avons pas besoin d'une mere abusive qui mène ce pays a la ruine et a sa disparition.

Oui tous a carhaix pour dire notre envie commune de vivre dans un pays respectueux de ses citoyens

François VINCENT
Dimanche 24 novembre 2013

L'auteur est un écrivain. C'est Voltaire contre Jean-Jacques Rousseau...

La défense de l'emploi n'est pas la défense de l'écotaxe. Je fais partie des contribuables qui payent leurs impôts et des syndicalistes qui payent leur cotisation.

Jean Le Mevel
Lundi 25 novembre 2013

Non, tous les Bretons ne disent pas "non au matraquage fiscal", élément de langage de la droite, de cette droite qui défend d'abord les intérêts des patrons de Tilly et de Doux avant de penser aux salariés (malgré quelques postures devant les caméras).

Des salariés qui ne se reconnaissent plus dans le combat du Medef et de la FNSEA.

Tous les Bretons ne portent pas des bonnets rouges, une bonne partie se désolent que ce mouvement donne l'image d'une région réactionnaire, tournée vers son passé et intolérante. Ce qu'elle n'est pas !

Les syndicats ont des lacunes, une bureaucratie qui nuit à leur travail, parfois des représentants intéressés, mais ce sont les syndicalistes qui se battent au côté des salariés floués (là où ils le peuvent, n'étant souvent pas les bienvenus dans les petites entreprises), qui les accompagnent au Prud'hommes, qui médiatisent des luttes.

Les contester, c'est d'abord contester l'idée que des salariés puissent se défendre. Mais bien sûr, pourquoi en auraient-ils besoin ? Les patrons étant si bienveillants, si philanthropes !

Gérard GAUTIER
Lundi 25 novembre 2013

Il est évident que les propos émis ne remettent pas en cause l'existence des syndicats. Une réforme est à ce niveau indispensable.

Cela ne remet encore moins le travail réalisé par la plupart des syndicalistes de base dans les entreprises.

Ce qui est en cause ce sont les responsables des structures et centrales des syndicats qui à l'instar des partis politiques font carrière à Paris contre les Régions et leurs salariés.

Ces structures qui acceptent de voir un de leurs collègues, la CGT EDF lancer une OPA (excusez du peu) en 2009 contre TRIGANO à hauteur de ... 52 millions d'¤uros.

Et lorsque l'on connaît les augmentations des tarifs EDF...

Aussi de quel droit peuvent-ils se prévaloir pour parler de "défense du pouvoir d'achat des travailleurs"

En Bretagne les salariés syndiqués représentent prés de 110.000 du secteur privé.. et plus de 220.000 du secteur public...

Les propos tenus n'excluent en rien les responsabilité des syndicats patronaux.

PIERRE CAMARET
Lundi 25 novembre 2013

Une des raisons majeures qui m'a fait quitter la Bretagne : Les Greves de la Fonction Publique , qui interdisaient l'acces des locaux aux Etudiants de Rennes .J'ai pense , je ne peux pas donner ce systeme a mes enfants lorsqu'íls iront a l'Universite .

En Nouvelle Zelande , Canada , Australie ou nous avons ete , Ils n'ont jamais vu une Greve , dans leurs etablissements scolaires . C'est inimaginable ici .

Des Syndicats , oui bien sur , mais intelligents , chez nous .. ils sont bêtes .

eugène le tollec
Lundi 25 novembre 2013

Si...il faut revoir le syndicalisme en France pour et dans une autre philosophie des rapports humains entre employeurs et travailleurs.

Nous sommes tous dépendants les uns des autres.

eugène le tollec
Lundi 25 novembre 2013

À Jean Le Mevel

Monsieur je suis retraité et je maintiens ce mot de matraquage fiscal de la part de l'état,qu'il ait une gouvernance de droite ou de gauche.

PIERRE CAMARET
Lundi 25 novembre 2013

Cher Eugene . Bien d'accord .

Ayons le maximum de pouvoirs de decision par nous memes... ce n'est pas gagne avec un peuple qui est gouverne par des ideologies d'un temps passe .......... et qui ne cherche plus a s'epanouir.

eugène le tollec
Lundi 25 novembre 2013

Et oui,cela permet de me réinterroger sur le vieillissement(j'ose écrire ) de notre démocratie rongée par ses déviances( voir les interrogations d'un juge sur "le point" ).

Quelle démocratie avons nous?

Maxime B
Mardi 26 novembre 2013

Et combien coûte une année universitaire en Australie?

Ce système comme vous dites est un moyen de former l'esprit critique, évidemment si vous vouliez faire de vos enfants des produits standardisés...mais là n'est pas le sujet.

Très bon article, les syndicats jacobins défendent leur petite boutique, comme les médias, les politiques inféodés etc

espérons qu'il y ait du monde à Carhaix Samedi.

PIERRE CAMARET
Mardi 26 novembre 2013

Cout Universite :

Une annee / Australie : environ : 5000 Euros ( 7500 AUD) .Ma fille a fait 3 ans ( Adelaide et Sydney).

Mon fils a ete au CANADA /Montreal . Mc GILL Universite .Tarif special pour les francais et Quebecois 3000 Euros/an . Il a fait 5 ans ..

Education nettement superieure au niveau hexagonal .Leur donne mieux les moyens d'affronter la vie ,et le Monde et de s'adapter a chaque fois .

Oui , esperons qu'il y aura du Monde a CARHAIX

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner