Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Lettre ouverte -
Lettre ouverte à J.Y Le Drian
Je vous ai fait parvenir en dates du 28 septembre et du 2 novembre 2003 des courriers vous demandant de vous déterminer clairement sur vos positions dans le cadre du prochain
Gérard Gautier pour Blanc C exprimé le 4/01/04 13:13

Monsieur Jean-Yves LE DRIAN

Député

2 boulevard Leclerc

B.P.20001

56314 Lorient cedex

Monsieur Le Député,

Je vous ai fait parvenir en dates du 28 septembre et du 2 novembre 2003 des courriers vous demandant de vous déterminer clairement sur vos positions dans le cadre du prochain scrutin des régionales. Ces dernières sont restées à ce jour sans réponse.

Au même titre que je l' ai fait en son temps -- en ma qualité du mouvement civique que j‚anime et dont je vous rappelle qu'il lutte contre la montée des abstentions --auprès de l'actuel président du Conseil régional Monsieur Josselin de Rohan et concernant le même problème du cumul de mandats je vous ai posé, en toute indépendance d'esprit, la même question.

J'entendais en effectuant cette démarche et grâce aux réponses apportées éclairer utilement les électeurs avertis vis à vis des partis et ainsi éviter de voir, du fait du nouveau mode inique de scrutin, un grand nombre d'électeurs, refusant le cumul des mandat set des fonctions, se réfugier dans l'abstention. Nous avons pu en apprécier les risques en avril 2002. Le risque est d‚autant plus que nous savons dés maintenant que les débats lors du prochain scrutin seront politiciens axés sur les rapports de force entre les deux grandes formations dont toutes les décisions se prennent à Paris et ne traiteront pas sur le fond les vrais problèmes liés à la décentralisation et à la régionalisation.

Vous n‚avez sans doute pas, en opposant à mes demandes le même mépris souverain que votre collègue, retenu les leçons de ce mini séisme de 2002. En ce qui me concerne cela n'est pas acceptable : les citoyens, les Bretons en l'occurrence, méritent d'être respectés. Il leur appartiendra, en toute connaissance de cause, de prendre leurs responsabilités.

Je vous assure, Monsieur Le Député, de l‚expression de mes sentiments dévoués.

Gérard GAUTIER

Saint-Brieuc le 4 janvier 2003

Cet article a fait l'objet de 1657 lectures.
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc C exprimé
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons