Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Lettre ouverte -
Lettre de l'UDB à France 3
Demande d’un droit de réponse, conformément au droit de la presse, après la mise en cause de l’UDB sur votre antenne dans une affaire dite de terrorisme. Madame la Rédactrice en chef
Philippe Argouarch pour UDB le 5/11/03 17:08

An Oriant / Lorient, le 5 novembre 2003

Objet : Demande d’un droit de réponse, conformément au droit de la presse, après la mise en cause de l’UDB sur votre antenne dans une affaire dite de terrorisme

Madame la Rédactrice en chef,

Le mardi 4 novembre 2003, entre 12h45 et 12h50, profitant d’une invitation à prendre la parole sur votre antenne, Monsieur Yann Bévant, directeur du Centre d’études irlandaises à l’Université de Rennes 2, s’est cru autorisé à mettre en cause l’Union démocratique bretonne (UDB) d’une manière insidieuse, en citant nommément notre formation politique, dans l’affaire très ténébreuse d’un soi-disant réseau de complices de l’organisation terroriste " IRA-véritable " en Bretagne.

Les développements judiciaires et médiatiques de cette affaire depuis hier midi ont mis en évidence toute l’inanité des propos que M. Yann Bévant a pu tenir sur votre antenne sans être démenti par le journaliste qui l’interrogeait.

En tant que président statutaire et porte-parole de l’Union démocratique bretonne, j’oppose le démenti le plus formel aux allégations sans fondement de M. Yann Bévant et réclame, en vertu du droit de la presse, un droit de réponse dont vous voudrez bien trouver l’expression en accompagnement de cette lettre.

Je profite de ce courrier pour vous dire combien je déplore que les personnes mises en cause dans cette affaire, dont le profil semble peu en rapport avec celui de terroristes et qui sont réputées innocentes jusqu’à preuve du contraire, aient été jetées par certains médias régionaux en pâture à la vox populi tels les premiers Chrétiens livrés aux lions. Comme toujours dans ce genre d’affaire, si les poursuites contre ces personnes devaient être abandonnées faute d’éléments à charge, le mal qui a été fait à ces personnes et à leurs proches ne sera jamais réparé.

Veuillez agréer, Madame la Rédactrice en chef, l’expression de mes sentiments distingués.

DROIT DE REPONSE

Mise en cause d’une manière insidieuse par M. Yann Bévant sur l’antenne de France 3 le mardi 4 novembre, l’Union démocratique bretonne rappelle qu’elle est une formation politique démocratique et pacifique comme le stipule très expressément sa charte d’adhésion en son article 7 : " L’UDB situe son action politique dans le cadre du débat démocratique, excluant tout recours à des moyens violents ".

Depuis de nombreuses années l’UDB a pour partenaire politique en Irlande du nord le parti SDLP (Parti travailliste social-démocrate) dont le président, John Hume, parlementaire européen, fut aussi le prix Nobel de la Paix 1998. A ce titre l’UDB soutient sans ambiguïté le processus de paix engagé en Irlande du nord. Si une résistance armée peut tout à fait se justifier sous un régime de dictature pour obtenir son renversement, aujourd’hui comme depuis toujours l’UDB récuse ici comme ailleurs tout recours à des méthodes terroristes dont les civils innocents sont les premières victimes.

Christian GUYONVARC’H

Président statutaire et porte-parole de l’UDB

Tél : 06 81 10 70 86

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons