Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Cette pièce maîtresse que possède le musée départemental Dobrée est exceptionnellement - et pour la première fois - exposée cet après-midi 22 novembre 2007 à l'occasion de la sortie du livre de Sophie Cassagnes-Brouquet ; un authentique joyau de l’enlumi
Cette pièce maîtresse que possède le musée départemental Dobrée est exceptionnellement - et pour la première fois - exposée cet après-midi 22 novembre 2007 à l'occasion de la sortie du livre de Sophie Cassagnes-Brouquet ; un authentique joyau de l’enlumi
- Présentation de livre -
Les Vies des femmes célèbres d'Antoine Dufour
Sous le titre ambigu "Un manuscrit d'Anne de Bretagne. Les Vies des femmes célèbres, d'Antoine Dufour", les éditions Ouest-France viennent de publier, il y a quelques semaines, en partenariat avec le Conseil général de Loire-Atlantique, un livre de Sophie Cassagnes-Bouquet qui présente un intérêt exceptionnel pour quiconque s'intéresse à la plus célèbre et la plus populaire des Nantaises : Anne de Bretagne.
Bernard Le Nail pour ABP le 20/12/07 15:26

Sous le titre ambigu "Un manuscrit d'Anne de Bretagne. Les Vies des femmes célèbres, d'Antoine Dufour", les éditions Ouest-France viennent de publier, il y a quelques semaines, en partenariat avec le Conseil général de Loire-Atlantique, un livre de Sophie Cassagnes-Bouquet qui présente un intérêt exceptionnel pour quiconque s'intéresse à la plus célèbre et la plus populaire des Nantaises : Anne de Bretagne.

Ambigu, le titre de ce livre l'est car il pourrait laisser croire qu'il traite d'un manuscrit de la main de la duchesse alors que celle-ci n'en a pas rédigé une seule ligne, mais il est bien vrai que ce livre a été écrit à sa demande et pour elle. Elle l'a en effet commandé en 1504 à un dominicain, Antoine Dufour, qui était son confesseur, et ce livre est un véritable trésor artistique car il a été magnifiquement illustré d'enluminures aux couleurs éclatantes, dues à Jean Pichore et à son atelier parisien. Ce trésor est conservé en Bretagne, à Nantes, au Musée Dobrée, où se trouve également le reliquaire en or dans lequel fut placé le cœur d'Anne de Bretagne à sa mort. Comme ce reliquaire, le manuscrit des "Vies des femmes célèbres", fut présenté du 30 juin au 30 septembre derniers au château des ducs de Bretagne dans le cadre de la superbe exposition "Anne de Bretagne, une histoire, un mythe".

Anne de Bretagne était une princesse particulièrement cultivée, qui aimait les livres, qui eut, dès son enfance et tout au long de sa vie, beaucoup de livres auprès d'elle et qui commanda elle-même la réalisation d'un certain nombre d'ouvrages à des auteurs et à des artistes, des livres d'heures (livres de prières), mais aussi, ne l'oublions pas, les premières histoires de Bretagne: les "Chroniques de Bretagne", rédigées par Pierre Le Baud en 1505, puis les "Grandes Croniques de Bretaigne" d'Alain Bouchart en 1514. Protectrice des arts et des lettres, profondément attachée à son pays et à son peuple, Anne de Bretagne était aussi "féministe" avant la lettre (même si ce mot est évidemment tout à fait anachronique) et n'acceptait pas que les femmes soient condamnées à subir le bon vouloir des hommes et à ne mener qu'une existence soumise et effacée. Elle devait du reste montrer tout au long de sa vie par son énergie indomptable qu'une femme valait bien un homme. En commandant la réalisation d'un livre consacré aux "Vies des femmes célèbres", elle entendait mettre en valeur toutes les capacités et tous les talents des femmes à une époque où cela n'allait pas du tout de soi. Ce livre apparaît ainsi comme une plaidoirie en faveur des dames.

La première d'entre elles est naturellement Marie, la mère du Christ, puis on trouve Ève, la première femme de l'histoire humaine selon la Bible, ainsi que de nombreuses héroïnes de l'Ancien Testament, de l'Antiquité grecque, puis romaine et, ensuite, du Moyen Âge. Ces femmes célèbres n'ont pas eu toutes des vies édifiantes et on trouve parmi elles quelques monstres... Ces biographies naïves n'ont d'ailleurs pas une grande valeur historique et sont entachées d'erreurs, mais le principal intérêt du livre, ce sont ses illustrations. Sur 91 vies, 81 ont donné lieu à une peinture et ces 81 belles miniatures sont toutes reproduites en couleurs dans le livre récemment paru aux éditions Ouest-France. De plus, ce livre présente aussi des reproductions, toujours en couleurs, de quelques détails agrandis, qui soulignent encore le talent des artistes qui ont réalisé ces miniatures.

La lecture du livre de Sophie Cassagnes-Brouquet est également un régal en raison de la très vaste culture de cette auteure et de la grande finesse de ses commentaires. Agrégée d'histoire, Sophie Cassagne-Brouquet, qui est née en 1957, est titulaire d'un doctorat de 3e cycle de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (1982) et d'un doctorat d'art et archéologie obtenu à l'Université de Dijon en 1996. Elle enseigne aujourd'hui l'histoire médiévale à l'Université de Toulouse-le-Mirail et a déjà fait paraître vingt-cinq livres, qui témoignent de l'ampleur de ses connaissances et de la richesse de ses talents.

Ce livre de 252 pages est vendu en librairie au prix de 23 €.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2930 lectures.
Bernard Le Nail est un écrivain fondateur de la maison d'édition LES PORTES DU LARGE. Contributeur ABP
Voir tous les articles de de Bernard Le Nail
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons