Les Vieilles Charrues accueillent David Guetta pour leurs vingt ans

-- Festivals --

Musique
Par Eric An Eost

Publié le 11/07/11 17:22 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Dans 3 jours retentiront les 20 ans des Vieilles Charrues à Carhaix. Alors qu'institutionnels et membres fondateurs inauguraient hier à Landeleau une «charrue d'or» , on s'activait sur le site aux derniers préparatifs pour accueillir en cumulé au moins 240.000 festivaliers, car le record de l'année dernière sera encore sûrement battu. La prestation de David Guetta restera dans les annales, évidemment.

Le festival aux 11,5 millions d'euros de budget dont 3,5 pour la programmation, avait déjà fait fort pour les 10 ans, pour les 20 ce sera pas mal non plus, de Chemical Brothers à Lou Reed en passant par Leif Vollebekk.

Il y a vingt ans on plantait sa tente où l'on pouvait et on rentrait le lendemain après avoir dormi dans le fossé. Aujourd'hui grâce aux applications iphone et androïd, on se téléporte au millimètre près dans son sac de couchage, sauf quelques irréductibles qui n'ont même pas encore cédé à la société de consommation quechua 2 secondes.

Il y a vingt ans et plus les festivals Élixir, Tamaris et consorts se concentraient sur des programmations résolument rock, aujourd'hui elles sont plus consensuelles et grand, voire très grand public.

Il y a vingt ans, il était interdit d'introduire un appareil photo quel qu'il soit à l'intérieur d'un festival ou concert, aujourd'hui je vous raconte pas.

Il y a vingt ans sortait «The year punk broke» de Dave Markey.

Il y a vingt ans, euh pardon 25, Jean-Louis Aubert donnait le dernier concert de Téléphone avec ses acolytes.

Il y a vingt ans, on buvait 20 bières et une crêpe au sucre, aujourd'hui on sucre les fraises avec Scorpions.

L'année prochaine on fêtera les 20 ans du dernier festival Tamaris à Morlaix, plusieurs «Tamaristes» font partie des Charrues aujourd'hui. PJ Harvey y a joué. Voici un lien rigolo sur l'ambiance de milieu d'après-midi avec les Thugs en fond sonore, en 1990.

(voir le site)

Et enfin voici une petite sélection ABP :

Jeudi : La reformation d'Ar Re Yaouank sonnera très fort, c'est la première fois (sauf erreur) que la grande scène prête ses planches à un groupe traditionnel breton.

Mais aussi, Snoop dog et l'Orchestre National de Barbès, le chien fou californien aux 40 millions d'albums et la formation multi-ethnique de Youcef Boukella.

Vendredi : The Bellrays, Inspector Cluzo et Jack Johnson.

Samedi :Cypress Hill, Bloody beetroots, Family of the year, Angus et Julia Stone.

Dimanche : Le dimanche sera grand… presque tout est bon dans le cochon du dimanche. Chemical bros, Goran Bregovic, Leif Vollebekk, Balkan beatbox, House of pain, PJ Harvey…

Happy trails !

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1610 lectures.
mailbox imprimer