Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Signature la charte pour efficacité  énergétique par le président de Rennes 1 Guy Cathelineau , le président de Rennes 2 Olivier David et Philippe Pelletier, président du Plan batiment durable
Signature la charte pour efficacité énergétique par le président de Rennes 1 Guy Cathelineau , le président de Rennes 2 Olivier David et Philippe Pelletier, président du Plan batiment durable
- Dépêche -
Les universités rennaises signent la charte pour l'efficacité énergétique
C'est hier le 9 décembre, qu'à l'Université Rennes 2 a été signée la charte pour l'efficacité énergétique des bâtiments tertiaires publics et privés.
Agnieszka Misiura pour ABP le 10/12/15 2:40

C'est hier le 9 décembre, qu'à l'Université Rennes 2 à été signée la charte pour l'efficacité énergétique des bâtiments tertiaires publics et privés. La déclaration a été signée par les présidents des deux universités, Guy Cathelineau (Rennes 1) et Olivier David (Rennes 2) et Philippe Pelletier, président du Plan bâtiment durable.

Deux ans après avoir lancé une étude pour réussir la rénovation énergétique de leurs campus, les universités de Rennes 1 et 2 ont lancé un plan d'action. L'objectif est ambitieux : parvenir à une grande réduction des consommations énergétiques de leur parc immobilier en actionnant un mix de différentes solutions.

Le coût de la facture énergétique annuelle pour deux universités (chauffage, électricité, eau) pourrait s'élever à dix millions d'euros à l'horizon 2020. Pour relever le défi, les deux universités ont réalisé un schéma directeur énergie-eau. Objectif : mieux connaître l'existant du bâti et des usages pour mieux maîtriser les consommations en eau et en énergie sur l'ensemble des sites des deux universités. Cette étude sur deux ans s'achève. Véritable plan d'action pour améliorer la performance énergétique des campus, elle a permis de définir un ensemble de différentes solutions à court, moyen et long terme, pour mobiliser les gisements d'économie possibles : pilotage intelligent des énergies, gestion globale du parc immobilier, rénovation thermique, optimisation et mutualisation des surfaces, implication des usagers (personnels et étudiants). Une rénovation complète des campus est visée.

Les universités rennaises visent une réduction par quatre de leur consommation énergétique

d'ici 2025.

Journaliste-photographe ABP pour Rennes
Voir tous les articles de de Agnieszka Misiura
Vos 1 commentaires
Paul Chérel Le Vendredi 11 décembre 2015 09:48
Il serait peut-être intéressant de voir un peu plus concrètement et en détail, ce que ces UNIVERSITAIRES ont pondu, en dehors évidemment de ce que les journaux de la massmedia (mainstream in english) nous assènent à longueur de journées. Ne serait-ce que la consommation d'énergie aujourd'hui et non une vague prévision pour 2020 et surtout avec des KWheures et non des KW. S'il s'agit d'éteindre les LUMIERES inutiles et incompétentes, ça peut se trouver sans difficulté. Paul Chérel
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons