Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Yves Tual secrétaire du syndicat local CGT Ports et Docks.
Yves Tual secrétaire du syndicat local CGT Ports et Docks.
- Reportage -
Les syndicats du port de Saint-Nazaire manifestent contre le Secrétaire d'État aux Transports D. Bussereau
Profitant de l'annonce de la venue du Secrétaire d'État chargé des transports à Saint-Nazaire pour l'inauguration de l'Autoroute de la Mer, les syndicats ont manifesté ce matin. Ils veulent faire savoir à M. Bussereau leur mécontentement au sujet des avancées qui n'arrivent pas depuis 2008, concernant leurs métiers pénibles liés aux ports, lors de la réforme des ports français.
Maryvonne Cadiou pour ABP le 16/09/10 18:19

Profitant de l'annonce de la venue du Secrétaire d'État chargé des transports à Saint-Nazaire pour l'inauguration de l'Autoroute de la Mer Saint-Nazaire / Gijón, les syndicats ont manifesté ce matin. Ils veulent faire savoir à M. Bussereau leur mécontentement au sujet des avancées qui n'arrivent pas depuis 2008, concernant leurs métiers liés aux ports, lors de la réforme des ports français.

Environ 300 agents portuaires, qui réclament des départs anticipés à la retraite en raison de la pénibilité de leur métier, étaient présents. "Ils sont exposés au froid et à la chaleur. Ils subissent des atteintes au squelette par la pénibilité des gestes et postures en raison de la lourdeur des charges. Ils doivent pouvoir bénéficier d'une cessation d'activité anticipée. Cela doit être validé par l'État", déclare Yves Tual, secrétaire du syndicat local CGT Ports et Docks.

Il a tenu un point presse rapide et a précisé d'emblée qu'en aucun cas les employés du Port de Saint-Nazaire ne sont contre cette Autoroute de la Mer, au contraire. Ils avaient déjà eu des contacts avec leurs homologues à Bilbao. « Comme je le dis très très fort à la presse, aujourd'hui nous ne sommes pas contre l'autoroute de la mer mais nous étions contre la venue de Dominique Bussereau, le fossoyeur des ports ».

« Si M. Bussereau ne fait pas rapidement avancer le projet de reconnaissance de la pénibilité du travail des dockers et autres employés des ports, il sera toujours mal reçu dans tous les ports français » a ajouté Yves Tual, comptant sur la presse présente pour le lui faire savoir.

C'est juste la venue promise de Dominique Bussereau, après environ 24 heures de grève bloquant le port, qui les a décidés à brûler des pneus sur les chaussées, rendant impossible l'accès en voiture au terminal sablier, lieu du rendez-vous, et perturbant ainsi l'organisation de l'inauguration prévue dans le port devant le Norman Bridge. Mais le Secrétaire d'État aux Transports n'est pas venu, non plus que son homologue espagnol José Blanco López, qui ont préféré annuler leur déplacement, ayant été prévenus dès le petit matin d'un « problème de sécurité ». Et l'inauguration s'est repliée sur l'Hôtel Ibis de Trignac... avec Philippe Louis-Dreyfus, le président de Louis Dreyfus Armateurs ( voir l'article ).

ABP transmet photos et videos, mais pas l'odeur !

Photos : Il reste sur les lieux des banderoles de la grève qui a eu lieu de lundi soir à mercredi matin derniers.

.

Maryvonne Cadiou

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1510 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons