Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Chronique -
Les symboles otages du Parti National Breton (PNB)
Les symboles d'une nation appartiennent à tous, ils ne peuvent être accaparés par un parti politique.
Stvn Morvan pour Les 5 minutes bretonnes le 28/12/17 12:15
:
Réalisation :

Les symboles d'une nation appartiennent à tous, ils ne peuvent être accaparés par un parti politique. C'est pourtant ce qu'a fait le Parti National Breton (PNB), sous ses différentes versions entre 1931 et 1944, avec le Bro gozh ma zadoù qui existait depuis 1898 et le gwenn-ha-du, créé en 1923 par Morvan Marchal.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1663 lectures.
logo
La chaîne Youtube "Les 5 minutes bretonnes" est une série de reportages audiovisuels, d’environ 5 minutes par épisode autour de la Bretagne. Ce projet naît de la volonté farouche et passionnelle de transmettre aux plus grand nombre les grandes lignes de ce territoire à plusieurs niveaux, qu’elles soient historique, culturelle, économique ou sociale. C'est pourquoi les sujets pourront êtres sous-titrés en breton ou en anglais ou en d'autres langues. Cette série se veut informative. Nous nous sommes donc attaqués à des sujets certainement difficiles pour les bretons et inconnus de la grande majorité des français. Si aucun d'entre nous n'est diplômé en journalisme ou en histoire, les recherches effectuées et la prise d'information respectent les règles du croisement des sources. Vous
Vos 11 commentaires
spered dieub Le Jeudi 28 décembre 2017 12:54
Je ne comprends pas il y a déjà eu une chronique sur le sujet ,elle a été enlevée ,maintenant elle réapparait sans les commentaires ,sans compter que le titre a été modifié au moins une fois ?
(0) 

Stvn Morvan Le Jeudi 28 décembre 2017 13:14
@ spered dieub Effectivement c'est la même vidéo sans une erreur de chiffre, la vidéo précédente a donc été retirée, modifiée, et ré-exportée, vous savez tout.
(0) 

spered dieub Le Jeudi 28 décembre 2017 14:00
Il y a un domaine qui reste plus ou moins tabou ,ce sont les relations , voir les passerelles , entre le mouvement breton et le parti communiste jusqu'à la veille de la guerre ,celui ci était le seul parti hexagonal à soutenir les revendications bretonnes ,avant un virage à 180 degrés surtout à partir de 1941... se référer aussi pour l'occasion au mouvement war sao .Certains dirigeants du pnb que l'on a pu qualifiés d'extrême droite étaient en fait issus de la gauche comme les Guyesse ,à l'équivalent des Doriot et Dea pour ce qui concerne la France .Même Mordrel a eu des contacts avec le PC .Q'en aurait t-il été si le pacte soviéto germanique n'avait pas été rompu ? L'abbé Perrot était aux obsèques du communiste Yann Sohier A t-on des informations sur l'attitude du pnb par rapport à celui ci avant 1941 ? Je ne parle pas de la ligue fédéraliste de gauche c'est encore autre chose .L'histoire est tout sauf simple .
(0) 

Paul Chérel Le Jeudi 28 décembre 2017 15:26
La vérité historique existe-t-elle ? La réponse est non ! Sans tenants et aboutissants, et leurs motivations et interprétations du moment, l'Histoire c'est presque toujours du pipeau. Concernant la Bretagne, les militants, à quelqu'époque que ce soit ont, souvent naïvement, cru que le "sauveur" était celui-ci et pas celui-là. N'est-ce pas toujours la même chose aujourd'hui encore où l'on pense que la droite (française) est meilleure que la gauche (française) ou vice-versa, selon les camps partisans et leurs inimitiés internes, pour que la Bretagne obtienne satisfaction pour ses justes et légitimes revendications ? Il ne faut compter que sur nous-mêmes. C'est l'Unité qui triomphera un jour. Souhaitons-la. Paul Chérel
(0) 

Jacques Le Jeudi 28 décembre 2017 18:55
Oui, j'avais fait un commentaire que la vidéo faisait un amalgame bien breton d'associer le nationalisme et les événements de la 2ème GM, d'autant plus grotesque qu'en Europe ce sont les nationalistes qui font aujourd'hui preuve de la plus grande ouverture d'esprit notamment vis à vis du ''pouvoir du peuple'' (que l'on appelle aussi démocratie...)
J'évoque les nationalistes, les vrais, pas les étatistes qui détournent le sens de ce mot.
Je vois que le titre a été corrigé, mais également l'affirmation que le PNB aurait fourni 1500 à 2000 personnes à la Division SS français ''Charlemagne" soir 25% des effectifs.... alors que la Bezen Perrot (unité bretonne) n'avait que 80 personnes... (plus c'est gros mieux cela passe...) sans même évoquer l'affirmation de sa responsabilité direct dans les déportations et notamment des juifs (une première...)...
Et bien entendu, aucune référence au ''Groupe Liberté'' (nationaliste breton sous uniforme militaire breton ayant combattu dans la Résistance) comme si l’existence de ces gens nous obligeait à une analyse un peu moins simpliste...
Pas plus d'ailleurs le fait que ''Sav Breizh'' (évoqué rapidement comme les 'bons gentils'...) ont tout de même proposé à de Gaules d'accorder à la Bretagne un statut d'autonomie comparable à celui du Pays de Galles pour service rendu à la France...
La nouvelle vidéo se conclue différemment en invitant à ''manger des pommes"... mais cela cache mal l'amateurisme historique (volontaire ou pas) qu'on nous afflige en Bretagne depuis 70 ans...
Pas sûr que ''manger des pommes'' changera quelque chose à cela... et les Bretons attendent autre chose depuis déjà longtemps...!
(0) 

spered dieub Le Jeudi 28 décembre 2017 19:33
Quelques éléments de réponse à mes questions dans cet article ,surtout en ce qui concerne Marcel Cachin
(0) 

Alain Muzellec Le Jeudi 28 décembre 2017 21:06
L'Histoire "avec sa grande hache", est un peu comme la généalogie. Au bout d'un certain temps vous avez tant d'ancêtres que la liste ne tient plus sur votre papier. Alors, forcément, vous éliminez l'ancêtre assassin et vous gardez celui qui était conseiller au parlement. Ce ne sont donc pas vos ancêtres qui vous ont fait ,c'est vous qui décidez de vos ancêtres. L'histoire c'est pareil. C'est aujourd'hui qu'elle est faite pour les besoins d'aujourd'hui. On ne répètera jamais assez que les idées dominantes sont les idées des classes dominantes!
(0) 

spered dieub Le Vendredi 29 décembre 2017 00:29
Je comprends que vous n'avez pas mis mon dernier commentaire, vu que l'article qui y était joint pouvait provoquer une polémique , malgré qu'il contenait des passages permettant de mieux comprendre cette période .L'essentiel c'est que vous en avez pris connaissance ,je vous rassure je ne suis pas du tout communiste ni anti communiste primaire d'ailleurs ,là aussi l'histoire des cent millions de morts n'est pas si simple .Par ailleurs vous avez fait une erreur aussi sur le titre ,le parti nationaliste breton de 1911 à 1914 n'est pas concerné par les accusations ,c'est le parti national breton de 1931 à 1945 né suite à l'implosion du PAB D'ailleurs à chaque congrès de ce dernier il y a avait deux hymnes ,le bro goz et l'internationale .
(0) 

Laurent Le Du Le Vendredi 29 décembre 2017 10:29
Propagande anti-nationaliste typique.
Signée par le PS français.
(0) 

laou ar spazher Le Vendredi 29 décembre 2017 17:14
J 'aime bien les pommes mais je ne voudrais pas être pris pour une poire, résumer en 5 minutes la deuxième guerre mondiale et l'histoire du mouvement breton c'était déjà une gageure où on ne pouvait retrouver que les travers habituels de ce genre d"exercice soit amateurisme soit mauvaise foi et en plus les amalgamer plus ou moins volontairement rends l'opération encore plus périlleuse. Car en définitive ce qui est totalement dédouané
c'est à la fois la collaboration réelle elle de l'Etat français et les tenants et aboutissements du pacte germano-soviétique. Donc en résumé peut beaucoup
mieux faire. Evit plijout d"an holl eo red bezan fur ha foll.
(0) 

Brocélbreizh Le Mardi 2 janvier 2018 09:31
Concis, factuel et un brin d'humour.Très agréable à regarder!
Blezad mat d’an holl !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons