-- La réunification --

Les sentiments de Jacques Auxiette à l'égard de la Loire-Atlantique

Agenda de Bretagne Réunie (porte parole Le Bihan Jean-François) publié le 11/05/14 18:54

Date de l'évènement : le 13/05/2014 à 12 h
photo 1
Plan 1.
photo 2
Plan 2.
photo 3
Entrée principale de l'Hôtel de Région des PDL.
photo 4
Escalier monumental de l'Hôtel de Région des PDL et statue d'Olivier Guichard.
photo 5
Patio de l'Hôtel de Région des PDL (sculptures de Gérard Voisin).

Il déclare, à peu de choses près, que l'on ne peut aimer la Loire-Atlantique que pour sa richesse...


Interrogé le 7 mai 2014 par le journal Le Monde sur ses divergences profondes avec le Conseil régional de Bretagne qui demande la réunification avec la Loire-Atlantique, Jacques Auxiette a répondu : « Je comprends l'intérêt de la Bretagne pour ce département qui compte 1,3 million d'habitants, qui est riche et doté d'une métropole dynamique, Nantes ». (voir le site) du Monde, page du 7 mai 2014.

Qu'un technocrate ne puisse comprendre que deux collectivités veuillent se réunir par amour comme deux membres séparés d'une même famille, on peut s'y attendre.

Qu'il déclare tout de go qu'on ne peut vouloir la Loire-Atlantique que pour son argent est un aveu inattendu.

Ses habitants sont maintenant bien informés de la hauteur de ses sentiments à leur égard.

Il ajoute même : « Je suis favorable à une fusion des régions que la Bretagne refuse. Ce qu'elle ambitionne, c'est une annexion du département de Loire-Atlantique ».

Que la Loire-Atlantique ait été annexée à une région de la Loire vichyste en 1941 et des Pays de Loire en 1972 ne le gêne pas.

Pas plus que d'empêcher la Vendée de retrouver le Poitou et le Maine-et-Loire, la Mayenne et la Sarthe de construire une brillante région Val de Loire, ce qui, nous le préconisons, est de loin la meilleure des solutions.

Monsieur Auxiette ne veut pas que l'on démembre son jouet.

Rappel du rassemblement du 13 mai devant le palais de Région PDL

(voir notre article) pour l'appel de Bretagne Réunie du 25 avril et (voir notre article) à propos de Jacques Auxiette qui annonce cette session.

Bretagne Réunie espère que, le 13 mai prochain, les conseillers des Pays de la Loire vont prendre de la distance, tant avec les propos d'un président finissant qu'avec ses propositions de fusion qui ne sont que des culs-de-sac.

À propos du mardi 13 mai, jour de la session extraordinaire du Conseil Régional des Pays de Loire, convoquée par monsieur Auxiette dans le but de débattre de l'avenir de ses Pays de la Loire, Bretagne Réunie appelle l'ensemble des sympathisants et militants de la Réunification de la Bretagne, à un rassemblement devant le Palais de Région.

1 rue de la Loire, dans l'Île de Nantes, à la pointe est.

Entre 12 h et 14 h.

Par cette action Bretagne Réunie veut rappeler aux élus de la région PDL que la réunification est toujours l'option prioritaire des habitants de Loire-Atlantique, et ce, à 69 %, comme le prouvent les nombreux sondages effectués depuis 25 ans et veut réaffirmer que la réunification de la Bretagne est juste une question de respect de la démocratie.

Bretagne Réunie

Bretagne Réunie

BP 49032, 44090 Nantes Cedex 1

(voir le site)

Contacts contact [at] bretagne-reunie.org et 06 82 67 19 46

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan.
L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.
Bretagne Réunie
BP 49032
44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 6 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.