Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Les régions d’Espagne pourront être représentées auprès du Conseil des ministres de l’Union européenne : un accord exemplaire

Les régions d’Espagne pourront être représentées auprès du Conseil des ministres de l’Union européenne : un accord exemplaire L’Union démocratique bretonne (UDB), qui suit avec attention la progression des autonomies régionales dans les différents Etats de l’Union européenne, se réjouit de l’accord

Hervé Le Gall pour UDB le 16/12/04 21:44

Communiqué de presse : Bretagne

Brest, le 17 décembre 2004

Les régions d’Espagne pourront être représentées auprès du Conseil des ministres de l’Union européenne : un accord exemplaire

L’Union démocratique bretonne (UDB), qui suit avec attention la progression des autonomies régionales dans les différents Etats de l’Union européenne, se réjouit de l’accord intervenu entre le gouvernement espagnol et les dix-sept régions autonomes d’Espagne, accord qui permettra à ces régions d’être directement représentées au Conseil des ministres de l’Union européenne. Cette possibilité d’associer les exécutifs régionaux dotés de pouvoirs législatifs aux travaux du Conseil des ministres de l’Union européenne n’est d’ailleurs pas nouvelle. Elle a été ouverte par le traité de Maëstricht et les Länder allemands et les régions belges bénéficient déjà de cette disposition dans les domaines où ils ont la compétence exclusive. L’UDB rappelle par ailleurs que l’Espagne est aujourd’hui un des pays les plus décentralisés d’Europe et que les régions ont notamment compétence en matière de santé ou d’éducation, l’Etat central ne donnant qu’un cadre législatif. Aujourd’hui, un fonctionnaire sur deux dépend des régions et un sur quatre seulement de l’administration centrale. Et le processus n’est pas arrivé à son terme puisque, selon Jordi Sevilla, le ministre de l’administration publique, la décision qui vient d’être prise constitue un « pas important » dans la construction du futur « Etat des autonomies » que prépare le gouvernement du socialiste José Luis Rodriguez Zapatero. L’UDB ne peut que souligner le contraste saisissant entre une Espagne qui a parcouru un chemin impressionnant en moins de trente ans et une France qui demeure engoncée dans un schéma centraliste archaïque. Et ce n’est certes pas la pseudo décentralisation du gouvernement Raffarin, vague patchwork de mesures mal ficelées, mal expliqués, mal présentées et imprégnées d’idéologie libérale qui permettra de combler significativement le retard de l’Etat français en matière de développement des pouvoirs régionaux. Nicole Logeais, Responsable des relations internationales pour l’UDB (contacts : n.logeais [at] wanadoo.fr; 02 98 99 10 83) Ronan Divard, Mouezh UDB /Porte-parole de l’UDB (contacts : ronan.divard [at] wanadoo.fr; 02 98 07 01 32)

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 2 ?