-- Politique --

Les réfugiés en Bretagne venus de Calais : un accueil efficace, pour l'instant

Chronique de Kerne Multimédia (porte parole Fanny Chauffin) publié le 28/10/16 18:52

Ulys -
Ulys -

À Trégunc, Douarnenez, Guidel... 7.585 places ont été trouvées dans toutes les régions de France pour les accueillir de façon digne et en finir avec le bidonville de Calais.

Ils passeront l'hiver au chaud. Maintenant, dans chaque commune, des professionnels mais aussi de nombreux bénévoles vont s'activer, emmener les personnes à l'hôpital, à la préfecture, effectuer des démarches pour que leur intégration soit possible, les accueillir aussi en organisant des moments conviviaux, en aidant les enfants à suivre leur scolarité...

Les associations s'organisent, se fédèrent. Les CAO n'ont que trois mois d'accueil prévus.

Et après ? Il faudra que chaque équipe locale s'organise, profite de l'expérience des autres, et travaille en bonne intelligence avec les élus politiques et associatifs.

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

Fañch Ar Vilin
Vendredi 28 octobre 2016

P’emañ hor bugale-ni o kuitaat Breizh da gavout labour el lec’h all :(

Pegen efedus eo bet dilennidi Breizh evito !

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.