-- Patrimoine --

Les quatre herminés 2016 (videos)

Cliquer sur la photo pour l'agrandir, puis flèches clavier pour naviguer (22 photos)

L'Institut culturel de Bretagne a, comme tous les ans, remis des colliers de l'Hermine.

Cette année la cérémonie eut lieu samedi à Carhaix en Finistère, à l'espace Glenmor.

Le grand nombre de décorés herminés présents à cette cérémonie de Karaez est remarquable (près de 30). C'est la première fois qu'ils sont si nombreux, faisait remarquer un membre de l'Institut culturel en privé. Quelle en est la raison ? Est-ce parce que Carhaix est une ville très centrale ? Est-ce parce que les Bretons ont voulu marquer l'importance de se montrer nombreux, forts et fort concernés par leur pays ?

Parmi le public venu assister à la cérémonie, nous avons reconnu plusieurs personnes, dont quelques «herminés», venues de Loire-Atlantique - Nantes et presqu'île de Guérande - en trois co-voiturages au moins - et deux membres de Bretagne Réunie venus le matin même de Paris par le train. Il n'est pas facile de joindre Karaez, le train était à 7 h !

Les quatre personnalités bretonnes choisies pour leur engagement ad vitam pour la Bretagne sont la chanteuse de langue bretonne Nolwenn Korbell, le cartographe et écrivain Mikael Bodlore-Penlaez, l'éditeur de presse Yann-Fañch Jacq et le militant associatif organisateur de la diaspora bretonne Jean Cévaër, ancien président de l'association Bretagne Réunie, du temps où elle s'appelait encore le CUAB.

Voir ci-dessous en PDF les discours de trois des Herminés 2016.

Voir ci-après leurs biographies, en français puis en breton, telles que rédigées sur les invitations de l'Institut culturel de Bretagne - en pdf sur (voir notre article)

Photos

Voici une suite de photos des personnes rencontrées dans le hall avant la cérémonie puis quelques photos dans la salle et ensuite lors du verre de l'amitié. Les noms des herminés sont suivis de l'(année) où ils ont reçu leur collier.

On trouvera plus de détails sur la page de wikipédia, paragraphe des récipiendaires : (voir le site)

Biographie : Nolwenn Korbell (Douarnenez, 1968)

Bretonnante de naissance, elle mène, depuis ses études au Conservatoire d’art dramatique de Rennes, une belle carrière de chanteuse, comédienne, auteur et compositeur.

De 1990 à 2000, elle vit entre Pays de Galles et Bretagne et chante dans le groupe folk-rock Bob Delyn a’r Ebillion, et comme soprano au sein de l’ensemble Arsis Théâtre Vocal.

Elle rentre définitivement en Bretagne et réalise chez Coop Breizh des disques très bien accueillis : N’eo ket echu (2003), Bemdez c’houloù (2006), Red (2007), Noazh (2010), Skeud ho roudoù (2015). S’en suivent de nombreux concerts : Vieilles Charrues, Festival du Bout du Monde, Festival Interceltique, Olympia, Nuits Celtiques (Paris-Bercy), Nuits Atypiques (Langon), Théâtre de Cornouaille (Quimper), TNB (Rennes)… à l’étranger (Écosse, Belgique, Italie, Espagne, Japon, Pologne…).

Au théâtre, elle a travaillé avec Guy-Pierre Couleau (metteur en scène et directeur de la Comédie de l’Est) pour des créations (La Chaise de Paille et Marilyn en Chantée de Sue Glover, Rêves de Wajdi Mouawad), et signé la réalisation musicale de La Fontaine aux Saints de Synge. En 2012, 2013 et 2014, on la retrouve dans les spectacles Maître Puntila et son valet Matti de Bertolt Brecht, et Cabaret Brecht mis en scène par G.-P. Couleau. Elle a joué dans L’Intervention de Victor Hugo, mise en scène Yves Beaunesne.

Et jouera dans L’Opéra de 4 sous de Bertolt Brecht à partir d’octobre 2016, mise en scène Jean Lacornerie.

Biographie : Mikael Bodlore-Penlaez (Brest, 1975)

Titulaire d’un master de chargé d’études en développement local (UBO), marié et père de deux enfants, il travaille à Quimper depuis 17 ans dans le domaine de l’économie.

Cartographe, il est auteur d’une dizaine d’ouvrages, notamment d’atlas, tel l’Atlas de Bretagne/Atlas Breizh co-écrit en 2011 avec Divi Kervella avec qui il collabore sur de nombreux projets. Ce livre bilingue est le premier atlas de Bretagne édité en breton. Dans le même collection, il a co-écrit l’Atlas des mondes celtiques avec Erwan Chartier-Le Floc'h. Spécialiste des minorités nationales, il a dirigé l’Atlas des nations sans État en Europe, en coordonnant une équipe de vingt personnes. Cet atlas est également diffusé en anglais.

Mikael Bodlore-Penlaez aborde aussi des sujets divers : La musique classique bretonne (écrit avec Aldo Ripoche) ou Les symboles et drapeaux bretons... d’où de nombreux projets de promotion des drapeaux bretons, en particulier au sein de l’association Bannieloù Breizh (drapeaux de Bretagne) qu’il préside depuis 2015.

Très tôt intéressé par les nouvelles technologies, il crée en 1999 le portail des minorités nationales, Eurominority.eu, et en 2006, toujours avec l’aide de Divi Kervella, le portail géographique Geobreizh.bzh. Il a fait partie des personnalités à l’origine du .bzh avec le député Christian Ménard et l’actuel président de la l’association www.bzh, David Lesvenan.

Sa pétition lancée en 2006 a permis de sensibiliser public, collectivités locales et Conseil régional, à l’enjeu de disposer d’une extension internet propre à la Bretagne.

Biographie : Yann-Fañch Jacq (Concarneau, 1954)

Ses études en mécanique et métallurgie faites, il s’oriente vers l’obtention d’un diplôme d’éducateur qui l’amène à travailler 7 ans à Kan ar Mor (Douarnenez) puis 9 ans comme directeur d’An Oaled à Tréglonou. Par la suite il devient professeur de breton au lycée Diwan de Carhaix.

En parallèle il crée en 1984 la maison d’édition Keit vimp bev, spécialisée dans les ouvrages en langue bretonne pour la jeunesse : environ 300 titres depuis sa création auxquels il faut ajouter des revues comme Moutig et Rouzig, avec chacune 170 numéros parus à l’heure actuelle !

En 2005, il lance Ya !, le seul hebdomadaire monolingue breton qui paraît, sans faille, depuis cette date… Lancer un journal est déjà, en soi, une aventure, en assurer la pérennité en est une autre !

Et Yann-Fañch-Jacq a su, ce qui n’est pas le moindre de ses mérites, constituer une équipe apte à le relayer.

Pour couronner le tout, depuis les années 2000, il écrit lui-même des livres (histoires, romans, bandes dessinées… :24 titres adaptés à des âges différents, pour enfants ou adolescents.

Ce sont eux qui porteront l’avenir du breton !

Biographie : Jean Cévaër (1931)

Ses études d’ingénieur chimiste (ENSC de Rennes et licence-ès-sciences) le prédestinent à une carrière dans l’industrie du pétrole, avant de prendre, à la retraite, la responsabilité administrative du Centre de formation supérieure de Saint-Nazaire de 1989 à 1996.

Son engagement breton se traduit par une longue suite de participations à la création d’associations et/ou de contributions à leur Conseil d’administration (Amicale des Bretons de Belgique, Organisation des Bretons émigrés, CELIB, Radio-Bro à Paris, CUAB (Comité pour l’Unité Administrative de la Bretagne - devenu Bretagne Réunie) dont il sera ensuite président (1989 à 1996), Radio Alternantes où il assure la chronique du Cuab, Institut culturel de Bretagne dont il deviendra président du Conseil scientifique et membre du CA, Alliance libre européenne, POBL dont il sera vice-président puis président, Identité bretonne, Institut de documentation bretonne et européenne, chroniqueur à L’Avenir de la Bretagne, Bretagne Prospective, association culturelle bretonne sud Bretagne et festival Anne de Bretagne, Credib à Saint-Nazaire, Agora de l’Estuaire dont il est l’actuel président…

Une activité qui n’a pas manqué de se traduire par de multiples articles et conférences, sans parler du temps passé en réunions et déplacements !


Buhezskrid : Nolwenn Korbell (Douarnenez, 1968)

Brezhonegerez a-vihanik eo Nolwenn Korbel, ha goude studioù e Skol arz ar c’hoariva e Roazhon eo deuet da vezañ kanerez, komedianez, skrivagnerez ha sonaozourez.

Etre 1990 hag ar bloavezh 2000 he deus bevet etre Kembre ha Breizh ; kanañ a rae neuze er strollad folk-rock Bob Delyn a’r Ebillion, ha evel sopran el laz-kanañ Arsis Théâtre Vocal.

Ar pladennoù he deus graet gant Coop Breizh goude bezañ distroet da Vreizh da vat o deus graet berzh : N’eo ket echu (2003), Bemdez c’houloù (2006), Red (2007), Noazh (2010), Skeud ho roudoù (2015). Kalz a sonadegoù zo bet da heul : an Erer Kozh, Festival du Bout du Monde, Gouel Etrekeltiek, Olympia, Nuits Celtiques (Pariz-Bercy), Nuits Atypiques (Langon), C’hoariva Kerne (Kemper), TNB (Roazhon)… En estrenvro ivez (Skos, Beljia, Italia, Japan, Polonia...).

War dachenn ar c’hoariva he deus labouret gant Guy Pierre Couleau (leurenner ha rener ar greizenn c’hoariva La Comédie de l’Est) evit krouadennoù (La Chaise de Paille ha Marilyn en Chantée gant Sue Glover, Rêves gant Wajdi Mouawad), ha savet he deus ar sonerezh evit La Fontaine aux Saints gant Synge. E 2012, 2013 ha 2014 e c’hoari er pezhioù Maître Puntila et son valet Matti gant Bertolt Brecht, ha Cabaret Brecht leurennet gant G.-P. Couleau. Kemeret he deus ivez perzh e L’Intervention (Victor Hugo), leurennet gant Yves Beaunesne.

Adalek miz Here 2016 e c’hoari e L’Opéra de 4 sous (Bertolt Brecht), leurennet gant Jean Lacornerie.

Buhezskrid : Mikael Bodlore-Penlaez (Brest, 1975)

Ur master kargad studi en diorren lec’hel en deus (UBO) ha setu 17 vloaz 'zo emañ o labourat e Kemper er bed an ekonomiezh.

Dimezet eo, daou vugel dezhañ.

Sevel a ra kartennoù ha skrivet en deus un dek levr bennak, en o zouez Atlas de Bretagne/Atlas Breizh bet savet asambles gant Divi Kervella e 2011, gantañ ivez en deus labouret war kalz a raktresoù all. Al levr divyezhek-se eo an atlas Breizh kentañ bet embannet e brezhoneg.

Er memes dastumad en deus embannet gant Erwan Chartier-Le Floc’h Atlas des mondes celtiques.

Un arbennigour eo war ar bihanniveroù broadel ha kenurzhiet en deus ur skipailh ugent den evit sevel an Atlas des nations sans État en Europe. An atlas-se a gaver ivez e saozneg.

Labourat a ra Mikael Bodlore-Penlaez war danvezioù a bep seurt : La musique classique bretonne (kenlabour gant Aldo Ripoche) pe c’hoazh Les symboles et drapeaux bretons... setu penaos en deus broudet, brudet ha krouet banieloù evit ar vro. Prezidant ar gevredigezh Bannieloù Breizh eo abaoe 2015.

Abaoe pell eo dedennet gant an teknologiezhioù nevez hag krouet en deus e 1999 porched ar bihanniveroù broadel Eurominority.eu, hag, e 2006 bepred gant skoazell Divi Kervella en deus savet ar porched douaroniel Geobreizh.bzh. Emañ e-touez diazezerien ar .bzh gant ar c’hannad Christian Ménard ha gant David Lesvenan prezidant ar gevredigezh www.bzh.

Ar sinadeg skignet gantañ adalek 2006 he deus kizidikaet ar boblañs, ar strollegezhioù lec’hel hag ar C’huzul-rannvro ouzh ar .bzh.

Buhezskrid : Yann-Fañch Jacq (Konkerne 1954)

Goude bezañ graet studioù mekanikerezh ha metalouriezh e tap Yann-Fañch Jacq un diplom desaver hag e labour e-pad seizh vloaz e Kan ar Mor e Douarnenez. Bet eo bet ivez rener Oaled Treglonoù e pad nav bloaz. Goude-se eo aet da gelenner brezhoneg e lise Diwan Karaez.

Savet en deus e 1984 an ti-embann Keit vimp bev, evit embann levrioù e brezhoneg evit ar vugale hag ar re yaouank, un 300 levr bennak a zo deuet er-maez abaoe an deroù, hep ankounac’haat ar gelaouenn Moutig ha Rouzig (170 niverenn).

Abaoe 2005, e teu er-maez ingal ar gelaouenn Ya !, an hini sizhuniek nemeti e brezhoneg. Krouiñ ur gelaouenn a zo un dra, padout a zo un afer all !

Deuet eo a-benn Yann-Fañch Jacq, unan all eus e varregezhioù, da strollañ ur skipailh da genderc’hel gant e labour.

Ha n’eo ket a-walc’h, abaoe ar bloavezh 2000 e skriv levrioù (istorioù, romantoù, bannoù-treset...) 24 en holl evit bugale ha krennarded.

Evit ar re yaouank, ar re a vo ar yezh en o dalc’h !

Buhezskrid : Jean Cévaër (1931)

E bed an tireoulerezh en deus labouret ahed e vuhez micherel, goude e studioù ijinour kimiour (ENSC Roazhon, aotreegezh war ar skiantoù).

Ur wech war e leve e sammas karg melestradurel Kreizenn stummañ uhelañ Sant-Nazer etre 1989 ha 1996.

Dre e emouestl evit Breizh en deus kemeret perzh e krouidigezh kevredigezhioù hag en o C’huzulioù-merañ : Unvaniezh Bretoned Bro-Veljia, Organisation des Bretons émigrés, CELIB, Radio-bro e Pariz, CUAB (Comité pour l’Unité Administrative de la Bretagne deuet Bretagne Réunie) ma voe prezidant etre 1989 ha 1966, pellgomz Alternantes, ma ra wardro kronikenn ar c’hCUAB, Skol Uhel ar Vro, ma’z eo prezidant ar C’huzul skiantel hag ezel eus ar C’huzul-merañ, Emglev libr Europa, POBL, ma voe bez-prezidant ha prezidant war-lerc’h, Identité bretonne, Institut de documentation bretonne et européenne, kronikour evit Breizh da zont (L'Avenir de la Bretagne), Bretagne Prospective, association culturelle bretonne sud Bretagne ha festival Anna Breizh, Credib e Sant-Nazer, Agora de l’Estuaire ma’z eo prezidant evit bremañ…

E oberiantiz he deus roet tro dezhañ da skrivañ pennadoù ha d’ober prezegennoù, en tu-hont d’an amzer en deus tremenet en emvodoù hag o vont hag o tont !

Document PDF 40895-prezegenn_kolier_urzh_an_erminig_mikael_bodlore_penlaez.pdf Discours de Mikael Bodlore-Penlaez, herminé 2016. Source : Mikael Bodlore-Penlaez
Document PDF 40895-hermines_17_septembre_2016karaez_allocution_jean_cevaer.pdf Allocution de Jean Cévaër, herminé 2016. Source : Jean Cévaër
Document PDF 40895-prezegenn_discours_kolier_urzh_an_erminig_yann_fanch_jacq_ka.pdf Discours bilingue de Yann-Fañch Jacq, herminé 2016. Source : Yann-Fañch Jacq
Voir aussi :
©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 1426 lectures.
mailbox imprimer