Les Prix de l'avenir de la langue bretonne
Agenda de Philippe Argouarch

Publié le 9/02/17 13:12 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
Date de l'évènement : le 24/03/2017 à
:

Les lauréats des Prix de l’Avenir de la Langue bretonne, organisés conjointement par France 3 Bretagne et l’Office Public de la Langue Bretonne, ont été désignés par le jury. Le grand vainqueur dans chaque catégorie sera annoncé lors de la cérémonie qui aura lieu le vendredi 24 mars 2017 au Carré Magique à Lannion. Pour rappel, chaque lauréat reçoit un prix : 1500€ pour le premier, 500€ pour le deuxième et le troisième remis au nom de la région Bretagne, ainsi qu'un trophée réalisé par le designer Owen Poho offert par France 3 Bretagne.

Association

Brezhoneg e Brest (du breton à Brest), association pour la promotion et l’usage de la langue bretonne à Brest.

Dizale, association spécialisée dans le doublage en langue bretonne qui propose désormais un service d’abonnement de vidéo à la demande.

L’amicale des pompiers de Rennes, l’association propose désormais un calendrier entièrement bilingue vendu à Rennes et dans ses environs.

Livre de fiction

« Rebetiko hag istorioù all », recueil de nouvelles de Kristian Braz (Ed. Al Liamm).

« Bar Abba », roman de Yann Bijer (Ed. Al Liamm).

« Kerdiwal », recueil de poème de Herve Seubil gKernaudour (Ed. Al Liamm)

Collectivité

Conseil départemental du Finistère, premier département à adopter un plan pour la langue bretonne 2016-2021.

Ville d’Hennebont, pour la création d’un Agenda 21, un plan 2016-2021 pour le développement de la culture bretonne et du breton.

Hôpital de Carhaix, pour l’installation de panneaux bilingues et des actions en faveur du développement de la langue bretonne dans le domaine de la santé.

Création audiovisuelle

« Pa ya kuit Solenn / Quand Solenn s’en va », docu-fiction (26’) d’Anne Gouerou.

« A-vihanig / Depuis tout petit », documentaire (26’) de Bleuenn Le Borgne.

« C’hwi a gano / Vous chanterez », série de 5 épisodes (10’), réalisée par Perynn Bleunven.

Entreprise

Ar Bradenn – Aquatiris, société spécialisée dans la phyto-épuration, utilise la langue bretonne dans sa communication.

Le Kêr, parc ludo-éducatif sur l’histoire de la Bretagne basé à Vannes. Trois brittophones sont employés, l’intégralité des contenus (panneaux, films) proposés sont en breton ainsi que les visites guidées.

Korrimel, service de messagerie électronique entièrement en breton, permettant d'avoir une adresse en .bzh.

Disque chanté en breton

« Youn Kamm et le Bagad du Bout du Monde » de Youn Kamm (Apprentis Producteurs / Coop Breizh).

« Exil » de Maria Desbordes (Awen Records / Coop Breizh).

« Valgori » de Brieg Guerveno (Paker Prod / Coop Breizh).

Brittophone de l’année

Laëtitia Anger, pour avoir créé Les Archi Kurieux, une entreprise qui propose des animations autour du patrimoine en langue bretonne.

Yann Tiersen et Emilie Quinquis, le couple de musiciens a décidé d’apprendre et de vivre en langue bretonne. Ils défendent la langue à travers leur art.

Fanny Labbay a appris récemment à parler breton et a décidé d’en faire sa langue quotidienne. Elle travaille à l’école Diwan de Bourbriac et propose des séances d’initiation à la langue bretonne.

Philippe Argouarch

logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.