Les privilèges de la région Ile de France remis en cause au sénat
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 5/11/03 18:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Dans le cadre du debat de la loi Raffarin sur les liberté locales, des Députés et M. Patrick Devedjan, ministre délégué aux libertés locales s'en sont pris au fait que la gestion des transports de la région parisienne n'etait pas gérée par la region ou les departements de la region parisienne, mais par l'etat directement et que la facture du déficit etait payée injustement par tous les autres départements et regions de France. Le débat est houleux car la région parisienne tente de défendre ses priviléges. La loi Raffarin prévoit la prise en charge des transports en Ile de France par la région.

Un autre article intéressant pour la Bretagne est en discussion: la possibilité pour les regions de gèrer directement les fonds structurels européens. A condition bien sûr que la région en fasse la demande. L'Article 35 de la loi sur les Libertés Locales spécifie que:

"Dans le cadre de l'action entreprise par le Gouvernement visant à faciliter l'utilisation des crédits provenant des fonds européens concourant à la politique de cohésion économique et sociale de l'Union européenne, cet article a pour objet de permettre de confier, à titre expérimental, aux régions qui en font la demande ou, si celles-ci ne souhaitent pas prendre en charge cette expérimentation, à d'autres collectivités territoriales, à leurs groupements ou à un groupement d'intérêt public, la responsabilité de la gestion financière de programmes communautaires régionaux pour la période 2000-2006".

ABP

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.