Les pays de Bretagne - Racines de notre futur : nouveau livre de Bretagne Prospective

-- Prospective --

Communiqué de presse de Bretagne Prospective
Porte-parole: Michel Bouvier

Publié le 7/07/21 10:44 -- mis à jour le 07/07/21 10:44
52974_1.jpg
Les pays de Bretagne

Les pays sont sans doute ceux qui se fondent le plus profondément dans l’âme des gens. C’est, pour chaque Breton, une façon d’affirmer son appartenance à une terre, des racines, des traditions, un style de vie. C’est aussi un levier territorial, économique, culturel pour rappeler qu’il existe un lien-étape entre les métropoles et les campagnes, à l’heure où les politiques d’aménagement du territoire font fi des particularismes locaux pour privilégier le concept aventureux - et très problématique - des grandes aires urbaines.

Bretagne Prospective s’est collectivement penchée sur cette question et édite aujourd’hui un ouvrage qui propose une autre façon de penser nos territoires.

C’est un ouvrage auquel 66 contributeurs ont participé, connus ou non, engagés ou simples citoyens. Bretagne Prospective a réuni plusieurs groupes de travail sur chaque pays de la région Bretagne. Leurs conclusions sont claires : il n’y a aucune raison que l’oubli volontaire ou contraint des pays bretons soit une fatalité. Les pays de Bretagne existent et sont vivants. Ils peuvent - ou doivent - devenir le socle d’une Bretagne équilibrée, cohérente, se retrouvant unie dans une diversité reconnue et revendiquée.

Cet ouvrage collectif conçu et édité par Bretagne Prospective le souligne : à travers leur personnalité, leurs réussites, leur histoire, leurs ambitions et leurs différences, les Pays peuvent être une vraie chance pour la Bretagne. L’occasion rêvée de penser juste pour agir autrement. Pour peu que la Bretagne institutionnelle reconnaisse elle aussi sa chance d’avoir des Pays. Et change de paradigme.

Les pays de Bretagne : racines de notre futur, 276 p., Éditions Diawel

16 € - A commander sur

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Bretagne Prospective mène une activité de production d'idées nouvelles (Think Tank), d'études et d'élaboration de projets innovants pour la Bretagne. Dans une société fonctionnant de façon étanche, Bretagne Prospective met en relation les acteurs du monde politique, économique, de la société civile et de la recherche universitaire des 5 départements bretons afin de tisser des liens et de créer des plus-values de ce décloisonnement. Par ses réflexions et actions, Bretagne Prospective entend contribuer à faire de la Bretagne un lieu singulier où l'on peut développer des manières d'agir, des projets et des produits adaptés à la réalité et à l'originalité des territoires.
Vos 1 commentaires
Alter Écho & Ego machin
Dimanche 11 juillet 2021

Si cet article s'adresse à l'âme de ces Bretons ancrés dans "leurs pays" ,il faut donc subtilement et vigoureusement les faire entrer dans les cathédrales adaptées à l'importance indiscutable de l'information libératrice, et utile à l'occasion, pour que s'ouvrent leurs esprits à vos enseignements, convictions et influences.bénéfiques. Juste un petit conseil... Non mais! Qui suis-je pour en donner ?
Faire en sorte quand même, que, bouches bées ils soient demain convaincus d avoir un pays dans lequel ils sont/seront partie prenante indépassable,qui compte, par votre seule volonté et détermination bretonne de construire un avenir? Ce serait pas mal!
Les travaux et réflexions de toutes les composantes qu'elles soit d'engagés, ou de "simples" citoyens seraient normalement d'une extrême importance! Pouvoir s'identifier à, n'est pas à négliger.
Ce que je crains, je ne sais pas trop pourquoi, c'est que vous fassiez,et obteniez le contraire en de ce que vous avez pensé et organisé, comme nec plus ultra!!
Maintenant. si ce n'est que pour vendre un bouquin , pour une sphère qui peut se passer de Pi, ce serait la norme, mais l'échec programmé!

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.