Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- En Bref -
Les partis serbes opposés à l'autonomie de la Voïvodine
En suivant sa propre voie, qui rappelle celle empruntée par la Catalogne, la Voïvodine, qui met en place un statut d'autonomie, est de plus en plus critiquée par les Parlementaires serbes. Si, jusqu'à présent, les nationalistes du Parti Radical Serbe et du Parti Démocratique de Serbie étaient les seuls à
Mikael Bodlore-Penlaez pour Eurominority le 11/02/09 6:20

En suivant sa propre voie, qui rappelle celle empruntée par la Catalogne, la Voïvodine, qui met en place un statut d'autonomie, est de plus en plus critiquée par les Parlementaires serbes. Si, jusqu'à présent, les nationalistes du Parti Radical Serbe et du Parti Démocratique de Serbie étaient les seuls à s'opposer frontalement au texte, d'autres les rejoignent comme le Parti Socialiste de Serbie mais également l'Église orthodoxe. Ils invoquent toujours la même raison : ils craignent que le Statut menace l'intégrité territoriale de la Serbie.

Le nationalisme serbe se mobilise pour éviter ce que ses adeptes voient comme un nouveau Monténégro au nord de son territoire étatique. La Voïvodine, une province autonome multi-ethnique frontalière de la Hongrie, de la Croatie et de la Roumanie a approuvé l'année dernière une réforme de son Statut, qui étend son autonomie, sans arriver toutefois au niveau d'autonomie qu'elle connaissait sous la Yougoslavie titiste.

Le texte n'a pas encore été approuvé par le Parlement serbe, condition requise pour qu'il puisse être appliqué en Voïvodine. Le problème pour les partisans de l'accroissement de l'autonomie est que, désormais, les formations qui s'y opposent ont la majorité absolue à la chambre. La réponse négative des socialistes est une mauvaise nouvelle, car sans eux, le Parti Démocratique (à ne pas le confondre avec le Parti Démocratique de Serbie) du président serbe Boris Tadic, partisan du nouveau Statut, se trouve en minorité. Le Parti Démocratique gouverne en coalition avec le Parti Socialiste, mais dans sur la question de la Voïvodine, ils maintiennent des positions divergentes.

Et si l'opposition croissante des trois grandes formations serbes n'était pas suffisante, l'Église orthodoxe s'en mêle et ne voit pas non plus d'un bon oeil le nouveau Statut. Selon le journal en ligne serbe B92, l'Église a demandé aux politiciens serbes qu'ils rejettent le texte parce que, selon elle, il créerait "un état dans l'état". Un membre du Parti Démocratique a répliqué que son parti ne tolérera pas d'ingérences de l'Église.

La population de Voïvodine est majoritairement serbe, mais plus d'un tiers de ses habitants appartiennent à une des nombreuses minorités nationales qui y vivent, comme les Hongrois, les Slovaques, les Roumains, les Croates, les Monténégrins et les Ruthènes.

Article traduit du catalan : MónDivers.cat est partenaire d'Eurominority.eu

Voir aussi :
logo
www.eurominority.eu est le site des Nations sans État et des peuples minoritaires en Europe. Créé 1999, il a pour objectif d'informer sur la situation des peuples minoritaires à travers l'Europe. Il en fait la promotion et diffuse des informations grâce aux recherches effectuées par un large réseau de correspondants en Europe.
Voir tous les articles de Eurominority
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons