Les navigateurs bretons dominent la solitaire du Figaro
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 26/08/05 1:21 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

[ABP] Les navigateurs bretons ont encore dominé la course en solitaire du Figaro. Ils sont 4 à occuper les 5 premières places. Jérémie Beyou de Morlaix sur Delta Dore a remporté jeudi la 36e édition , après s'être adjugé la quatrième et dernière étape Cork - Port Bourgenay. Beyou décroche la première grande victoire de sa carrière. Michel Desjoyaux, de Fouesnant-la-Forêt, le vainqueur du Vendée Globe 2001, est 2e. Gildas Morvan et Yann Eliés sont 4e et 5e.

Devant une telle domination du nautisme breton qui se manifeste aussi régulierement par des médailles olympiques en voile, certains se demandent pourquoi aucune rade bretonne n'avait été retenue pour la candidature de la France aux J.O.

Un port de la Manche comme Saint-Malo aurait pu aussi être proposé pour l'America Cup puisque des équipes suisses, britanniques et allemandes seront présentes et que la Manche est plus proche de ces pays (sauf la Suisse) et plus central que Marseille. La Manche a une forte tradition en sports nautiques (Fastnet, Route du Rhum etc...). Le plus prestigieux de tous les trophés nautiques ne sera pas disputé à Marseille , le site français qui avait été retenu, mais à Valence en Espagne.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.