Les langues régionales de France demandent l'asile politique à l'UNESCO
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 17/05/13 18:15 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Une centaine de délégués des différentes langues de France s'est présenté le vendredi 15 mai au siège de l'UNESCO à Paris, pour demander l'asile culturel et la protection d'un patrimoine culturel de l'humanité. Dans un communiqué, le Collectif du 31 mars 2012, ELEN-France, membre du Réseau Européen pour l'Égalité des Langues, l'Association des Rencontres inter-régionales déclarent que "les langues basque, bretonne, catalane, créoles, occitane, les langues régionales d'Alsace et de Moselle, les langues d'oïl, les langues d'outre-mer sont les vecteur de cultures et d'identités multiples, pourtant mises en danger de mort par l'État français."

Philippe Argouarch

Document PDF communiqu_presse_unesco_paris_15_05_03.pdf REÇUES A L'UNESCO LE 15 MAI 2013, LES LANGUES RÉGIONALES DE FRANCE ONT DÉPOSÉ LEURS DEMANDES D'ASILE CULTUREL. Source : ELEN

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.