Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Extrait du portulan de Guillaume Brouscon (Bibliothèque Gallica)
Extrait du portulan de Guillaume Brouscon (Bibliothèque Gallica)
- Chronique -
Les îles bretonnes aujourd'hui disparues
En regardant de plus près un gros plan de la carte du Golfe de Gascogne qui date probablement d'avant 1530 et qui va de la Galice à la Bretagne, et après rotation pour bien lire les noms, on peut découvrir des îles disparues aujourd'hui.
Philippe Argouarch pour ABP le 26/01/23 13:14

Disponible à la bibliothèque numérique Gallica le Manuel de pilotage, à l'usage des pilotes bretons est un trésor du patrimoine maritime breton. Le manuel a été réalisé par le cartographe du Conquet Guillaume Brouscon. L’ouvrage était destiné à apporter aux pilotes les informations nécessaires à la navigation. Brouscon est un des premiers cartographes du Conquet, il est aussi l'auteur d'un manuscrit intitulé Traité de navigation datant de 1543 non répertorié et non numérisé à ce jour.

Beaucoup de ces portulans ont aujourd'hui disparu. En 1558, les Anglais ont attaqué et pillé le Conquet. On pense qu'ils se sont emparé des portulans et ont brulé le reste. Les connaissances nautiques à cette époque étaient des armes stratégiques.

Dans ce manuel de pilotage, on trouve une carte du monde, une carte de l’Atlantique nord entre la mer Baltique et l’Afrique du nord et une carte du littoral de la Galice à la Bretagne. Il y a aussi une section consacrée au calcul de la latitude à partir de la mesure de la hauteur du soleil et de l’étoile polaire.

Il y a un annuaire des marées permettant de déterminer, pour tous les ports, les heures des marées. Une table des fêtes mobiles précédant quatre superbes dessins d’une galère et de trois caravelles clôture le manuel.

En regardant de plus près un gros plan de la carte du Golfe de Gascogne, qui date probablement d'avant 1530, et qui va de la Galice à la Bretagne, et après rotation pour bien lire les noms on peut découvrir des îles disparues aujourd'hui. Penmarc'h est une île. L'archipel des Glénan n'est constitué que deux îles (il n'y en avait qu'une à la période préhistorique). Quiberon est aussi une île et fait partie d'un archipel avec Houat et Hoedic. Il y a une île au nord de l'île de Sein, sans doute Tévennec car le nom manque. Aujourd'hui c'est juste un rocher avec un phare. Sur la côte nord, Bréhat est composé de trois îles et il y a une île entre l'Ile de Batz et les Sept-îles. Il y a aussi une île en face de Portsall, sans doute où se trouve aujourd'hui le phare de Corn Carhai tout près de l'épave de l'Amoco Cadiz.

On sait que la terre se réchauffe depuis la fin de la dernière ère glaciaire, il y a 12 000 ans. Avec des alignements de menhirs dans la baie de Quiberon par plusieurs mètres de fonds (entre -5 et -6,5 m sous l'eau), la disparition de certaines îles bretonnes en est une autre preuve.

Voir aussi :
5  0  
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 1 commentaires
hervé Brétuny Le Vendredi 10 février 2023 14:44
Bizarre d'oublier l'île de Bouin
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons